Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso : Commémoration du 58e anniversaire des forces armées
 
©koaci.com - Jeudi 1 novembre 2018 - Les forces armées nationales du Burkina Faso ont commémoré ce jeudi leur 58e anniversaire d'existence, sous la "cohésion et solidarité nationales dans la lutte le terrorisme".

"Cette célébration est un devoir de mémoire pour rappeler continuellement aux filles et aux fils d Burkina Faso la lutte héroïque de nos devanciers fondateurs de ce pays qui concomitamment à la lutte pour l'indépendance ont œuvré pour doter ce pays d'une armée pour la défendre", a déclaré le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants Jean-Claude Bouda.

Cette commémoration, organisée à la place de la Nation, en présence du président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, avait pour thème "Cohésion et solidarité nationales autour des Forces armées nationales dans la lutte le terrorisme".

"Nous fêtons les 58 ans de la création des forces armées du Burkina Faso. C’est un anniversaire qui est important, mais que nous déroulons dans un contexte de lutte contre le terrorisme. Il s’agit de saluer la mémoire de tous les soldats, qui dans le cadre de ce combat sont tombés", a-t-il déclaré à la fin de la cérémonie.

"Nous devons nous rappeler que nous avons un hymne national qui dit, certains vont « flancher », certains vont « résister », « mais les échecs, les succès, la sueur et le sang ont fortifié notre peuple courageux et fertilisé sa lutte héroïque. Nous devons laisser résonner ces mots permanemment dans nos têtes, pour savoir que le combat que nous menons nous engage tous", a-t-il souligné.

"Nous avons 1500 km de frontière avec le Mali, 500 Km de frontière avec le Niger. Il n’est pas tout à fait possible de placer un soldat tous les cent mètres pour garder le territoire. Nous devons au lieu d’être chaque fois dans la position critique, encourager nos forces de sécurité, leur dire que si aujourd’hui le peuple Burkinabè sort partout pour soutenir les forces de sécurités, c’est pour leur dire qu’il faut oser pour vaincre", a souhaité le chef de l'État burkinabè.

"Nonobstant les difficultés, je suis convaincu que nous gagnerons cette guerre. Je veux que chaque Burkinabè se sente concerné, se batte, par le renseignement, par l’appui aux forces de défense et de sécurité, pour qu’ensemble nous ayons une victoire collective", a-t-il conclu.

Pour le ministre de la défense, Jean-Claude Bouda, "nous devons faire en sorte que les terroristes sachent qu'en plus de nos forces de défense, ils ont en face et contre eux 20 millions de burkinabè déterminés, qu'ils ne pourront jamais vaincre. Il doit y avoir autant de sentinelles que de citoyens qui surveillent le territoire national".

"Le bilan au cours de cette année 2018 est assez éloquent. De nombreux morts et blessés, des infrastructures économiques et sociales détruites, des populations déplacées et la paralysie de nombreuses activités économiques", a-t-il rappelé.

Au cours de cette cérémonie commémorative, qui s'est voulue sobre dans un contexte sécuritaire préoccupant, 48 éléments des forces défense et de sécurité ont été décorés de médailles militaires.

Boa, Ouagadougou
 
 
3942 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 01/11/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login