Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso - Côte d'ivoire: Rencontre inédite entre Guillaume Soro et Salifou Diallo à Luxembourg
 
Les PAN Guillaume Soro Search Guillaume Soro (Ph à g) et Salifou Diallo Search Salifou Diallo (Ph à dr)

©Koaci.com – Mercredi 12 juillet 2017 – Les présidents des parlements ivoirien et burkinabè Guillaume Soro Search Guillaume Soro et Salifou Diallo Search Salifou Diallo se sont rencontrés mardi, en marge de l’assemblée parlementaire francophone à Luxembourg.

Cette rencontre inédite depuis la chute du régime Blaise Compaoré, suite à l’insurrection populaire du 30 octobre 2014, s’est fait à la demande de Guillaume Soro Search Guillaume Soro qui tenait à rencontre son ‘’frère ainé’’.

« Ces relations historiques qui lient non seulement nos deux pays, nos deux institutions et au-delà qui lient nos deux personnes, exigeaient, nécessitaient et méritaient que nous puissions avoir un entretien », a déclaré à la télévision burkinabè le Président Guillaume Soro.

«J’ai eu l’occasion de longuement revenir sur des épisodes de notre vie, de notre relation. Je suis très heureux de la façon la plus sincère que mon ainé le président Salifou Diallo, même si nous ne nous étions pas parlé avait compris, parce qu’il me connait du fond du cœur, que c’était était important que nous puissions nous retrouver, dans l’intérêt de nos deux familles mais aussi pour nos deux pays », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, M. Soro a remercié le président Salifou Diallo Search Salifou Diallo « d’avoir accepté me recevoir, partager et échanger avec moi».

Le président de l’assemblée burkinabè Salifou Diallo, s’est également dit « ravi de rencontrer mon homologue jeune frère de la Cote d’ivoire avec qui nous deux pays forment une seule entité historico-politique ».

« Nous avons des relations personnelles qui datent depuis longtemps, nous avons partagé les mêmes convictions politiques à un moment donné pour les relations entre les peuples ivoiriens et burkinabè. Le président Guillaume Soro Search Guillaume Soro au-delà de tout demeure mon frère.

Quand je dis mon frère, c’est mon frère de case. Nous pensons qu’à travers nos deux institutions, nous devons œuvrer au renforcement des liens entre le Burkina et la Côte d’Ivoire », a indiqué M. Diallo.

Selon lui, «ces liens vont au-delà des questions personnelles pour épouser la cause de nos peuples et tous, sous la houlette du président Roch Marc Christian Kaboré Search Roch Marc Christian Kaboré et la houlette de notre ainé, notre grand frère à tous, le président Alassane Ouattara, qui est ainé et notre leader sur la scène ouest africaine ».

« Entre la Cote d’ivoire et le Burkina il ne peut y avoir l’entente cordiale et parfaite pour les intérêts de nos deux peuples », a –t-il souligné.

Boa, Ouagadougou


 
 
18835 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 12/07/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Juste des comédiens, tous ces soi-disant politiciens noirs africains
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login