Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso: Deux personnes tuées et soixante blessés lors des manifestations contre le coup d'État
 
Des éléments du RSP bastonnent un manifestant (ph1), Gilbert Diendere Search Gilbert Diendere (ph2),le domicile en construction d'Eddie Comboïgo en flamme (ph3)

© Koaci.com – Jeudi 17 Septembre 2015-Au moins deux personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées par des balles perdues tirées par des soldats du Régiment de sécurité présidentielle pour disperser des manifestants hostile au coup d'État Search coup d'État perpétré par cette aile de l'armée, proche de l'ex président Blaise Compaoré.

Click to enlarge
Burkina Faso: Deux personnes tuées et soixante blessés lors des manifestations contre le coup d'État
Sur appel des organisations de la société civile, dont le balai citoyen, plusieurs personnes ont tenté de se mobiliser à la place de la révolution provoquant le courroux des éléments du Rsp qui y avaient pris place et déployé un important dispositif sécuritaire.

Les manifestants ont été traqué et dispersés a coup de tirs de sommation dont des balles perdues ont fait au moins deux morts Search morts et une soixantaine de blessés Search blessés évacués dans les différents centres hospitaliers de la capitale, selon des sources concordantes.

A Ouagadougou, les bureaux services et commerces sont fermés. Des tirs sporadiques étaient toujours entendus vers 14h 30mn dans les quartiers.

Sur les artères, des manifestants ont dressé des barrages de fortune - pierres, pneus et bout de bois- pour empêcher les éléments du rsp d'effectuer les patrouilles.

Des actes de vandalisme sont également signalés dans plusieurs quartiers. Le domicile du candidat indépendant a la présidentielle Jean Baptiste Natama aurait été incendié tout comme celui de Léonce Koné, un cadre du CDP et le siège de l'ex parti présidentiel.

Dans les villes de l'intérieur des populations manifestent également contre le coup d'État Search coup d'État en cours.

Des villes comme Bobo Dioulasso, Banfora, Koudougou et Fada N'Gourma sont en ébullition où des manifestants promettent rallier la capitale dans un bref délai.

Plusieurs candidat a la présidentielle, prévue le 11 octobre, ont appelé a la mobilisation contre le coup d'État Search coup d'État et pour libération du président de la transition Michel Kafando et le premier ministre Yacouba Isaac Zida retenus en otage depuis hier par le rsp.

Toute mobilisation populaire semble pourtant difficile, les soldats du RSP dispersant tout regroupement et traquant jusque dans les habitations des manifestant.

En outre un couvre feu, de 19h à 6h, a été instauré sur l'ensemble du territoire national.

Lors d'une sortie médiatique, le nouvel homme fort, le général Gilbert DIENDERE a déclaré que les dirigeants retenus au camp naaba koom seront relâchés, sans toutefois préciser de date.

Cet ex chef d'État major particulier de Blaise Compaoré, a indiqué ne pas être en contact avec son ancien mentor dont il était très proche.

Boa, Ouagadougou

 
 

 
 
36974 Visit(s)    9 Comment(s)   Add : 17/09/2015
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Moossou
 
Je crains que le pire arrive ce pays dont beacoup disent du bien mais confronter a l'appetit insitiable des militaires lesquels se reprochent assez de mefaits................. pauvre Ouaga Yako
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Nous attendons la CEDEAO agir comme elle l'avait fait face auc push du Mali et au Bissau
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
C'est honteux et inadmissible.... COURAGE au peuple frere
 
 
 
See his contributions XIX
 
Une révolution n’est pas un dîner de gala, ni un essai à écrire ou un tableau à peindre…. Il ne peut pas être si raffiné, si tempéré, courtois et magnanime : UNE REVOLUTION EST UN ACTE DE VIOLENCE...(MAO TSE-TOUNG) . Nos amis Burkinabés qui ont posé un acte héroïque il y a de c...
Une révolution n’est pas un dîner de gala, ni un essai à écrire ou un tableau à peindre…. Il ne peut pas être si raffiné, si tempéré, courtois et magnanime : UNE REVOLUTION EST UN ACTE DE VIOLENCE...(MAO TSE-TOUNG) . Nos amis Burkinabés qui ont posé un acte héroïque il y a de cela une année, n’ont pas compris la nécessité d’aller jusqu’au bout, et ont joué avec COmpaoré et lses siens : En voici le résultat
 
 
Read more
See his contributions XIX
 
(Correction) - Une révolution n’est pas un dîner de gala, ni un essai à écrire ou un tableau à peindre…. Elle ne peut pas être si raffinée, si tempérée, courtoise et magnanime : UNE REVOLUTION EST UN ACTE DE VIOLENCE...(MAO TSE-TOUNG) . Nos amis Burkinabés qui ont posé un acte ...
(Correction) - Une révolution n’est pas un dîner de gala, ni un essai à écrire ou un tableau à peindre…. Elle ne peut pas être si raffinée, si tempérée, courtoise et magnanime : UNE REVOLUTION EST UN ACTE DE VIOLENCE...(MAO TSE-TOUNG) . Nos amis Burkinabés qui ont posé un acte héroïque il y a de cela une année, n’ont pas compris la nécessité d’aller jusqu’au bout, et ont joué avec Compaoré et les siens. En voici le résultat !
 
 
Read more
See his contributions Catapilar
 
Mr Gilbert Diendere et son CND (Conseil National de la Déstabilisation) doivent être arrêtés et juger rapidement. L'Afrique n'a pas besoin de ces fauteurs de troubles à 4 semaines des élections.
 
 
 
See his contributions MAMADEGA
 
Image terrible, usage disproportionné de la force. Ce n'est jamais bonMauvais souvenirsQue c'est triste tout çàAprès certains vont venir confondre les causes et les effets. C'est la France-Afrique qui dicte de faire çà ? C'est justement parce que les gens ''n'ont PAS joué avec CO...
Image terrible, usage disproportionné de la force. Ce n'est jamais bon
Mauvais souvenirs
Que c'est triste tout çà
Après certains vont venir confondre les causes et les effets.
C'est la France-Afrique qui dicte de faire çà ?
C'est justement parce que les gens ''n'ont PAS joué avec COmpaoré et lses siens'' et qu'ils s'apprêtaient à ne pas jouer avec le RSP qu'on en est là.
Visiblement quelque chose n'a pas tourné rond dans la transition. Au lieu de jouer l'union, c'est autre chose qui a été proposé, au lieu d'être inclusive, la transition a été exclusive. Au lieu de panser les plaies, exorciser les mauvais démons et avancer envers et contre tout dans le bon sens, la vengeance était demandée. On a réclamé et on reclame des têtes, des cous, et des pieds là où l'exemple Sud Africain devrait prévaloir.
Bref, aucune imagination, les noirs dans les histoires noires. L'exemple Burundais est là.
On a crié : pas de coup d'état, la démocratie. Où on en est actuellement dans ce pays ?
Et revoilà les mêmes qui criaient hier : ''à chacun son blanc'' crier aujourd'hui : ''Que dit la France ? que dit UE ? que dit Hollande ....
Vivement que la sagesse visite tout ce beau monde, sinon, la descente aux enfers est devant
Surtout ne pas ouvrir la boite de pandore
 
 
Read more
See his contributions SUISSE2BABI
 
@srika blah en ce moment c'était le PRADO qui était président de la CEDEAO. Donc toi même tu reconnais que le PRADO était un bon LEADER à la tête de la CEDEAO....
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login