Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso: Les financiers en sit-in de 10 jours pour réclamer l'application des protocoles d'accord
 
Vue du sit-in lundi à Ouaga (ph KOACI.COM)

©Koaci.com – mardi 7 février 2017 – Les agents du ministère de l’économie des finances et du développement observent depuis lundi un sit-in devant leur département, marqué un arrêt de travail entre 7 et 14h qui durera jusqu’à 17 février 2017 pour réclamer l’application des protocoles d’accord signés en 2011 comme constaté sur place par KOACI.COM.

Sur appel Syndicat national des finances (SYNAFI), des centaines d’agents ont déserté leurs bureaux pour faire le piquet devant les locaux du département, évoquant dans des discussions en groupe de 10 à 15 personnes, leurs conditions de vie et de travail.

Selon le SYNAFI, les agents réclament l’application de protocoles d’accord signés en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

« A sa prise de fonction, la ministre en charge des Finances avait fait mine de résoudre nos préoccupations, mais nous constatons que le protocole d’accord signé sous ses auspices en août 2016, de même que celui de 2011, ne sont toujours pas appliqués », a déploré le secrétaire général du SYNAFI, Mohamed Savadogo.

‘’Ce que nous demandons c’est la résolution de nos problèmes. Si toutefois rien n’est résolu après ce sit-in qui va se dérouler du 6 au 17 février 2017, nous allons en grève de 120 jours parce que nous sommes conscients qu’avec le Plan national pour le développement économique et social (PNDES) et le budget programme, on a besoin de notre partition’’, a-t-il averti.

La gestion des finances publiques, notamment la disposition autorisant la demande de cotation dans le cadre de la passation de marché par entente directe, pour les marchés dont le montant est inférieur de 5 à moins de 10 millions de F CFA, est également décriée par les agents.

‘’En tant que gardien de ces ressources financières, nous considérons que c’est un danger pour le pays, car le phénomène de la gabegie risque d’empirer. Cela est aux antipodes de la gestion efficiente des ressources de l’Etat prônée par le PNDES’’, a indiqué le secrétaire général du SYNAFI Search SYNAFI .

A travers ce moment d’humeur, qui pourra s’acheminer sur ‘’une grève de cinq jours si des solutions idoines ne sont pas trouvées à nos préoccupations’’, les agents entendent également dénoncer la nomination et la création de nouveaux postes au profit d’agents venants d’autres secteurs.

Boa, Ouagadougou
Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)
 
 
5599 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 07/02/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login