Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso: Le général Gilbert Diendéré désigné nouveau président par les auteurs du coup d'Etat
 
Le médecin Colonel Bamba jeudi matin à Ouagadougou et Gilbert Diendéré Search Gilbert Diendéré (2)

Click to enlarge
Burkina Faso: Le général Gilbert Diendéré désigné nouveau président par les auteurs du coup d'Etat
© Koaci.com- Mercredi 16 Septembre 2015 -  A peine vingt quatre heures après la prise d'otage du palais présidentiel de Kossyam à Ouagadougou que les militaires du RSP proches de l'ancien président Compaoré signent officiellement jeudi matin leur coup d'Etat et désignent le général Gilbert Diendéré Search Gilbert Diendéré (ancien chef d'Etat major de Compaoré, ndlr) comme nouveau président du pays.

En effet, alors que jeudi matin des manifestants étaient dispersés place de la révolution à Ouagadougou à coup de tirs d'armes automatiques aux alentours de 7HTU et que des victimes sont recensées, quelques instants après, le Conseil national de la démocratie (Cnd), emmené par le médecin Colonel Bamba, est apparu sur les antennes de la télé nationale, coupée depuis lors, pour annoncer la démission du président de la transition Michel Kafando Search Michel Kafando et de son gouvernement, comme constaté sur place par KOACI (voir intégralité de la déclaration ci-dessous).

Alors que tous les vols commerciaux en direction de la capitale burkinabé ont été annulés et qu'un couvre feu a été instauré de 19h a 6h, jusque tard dans la nuit des tirs sporadiques se sont poursuivis, les soldats du régiment de sécurité présidentielle traquant dans les quartier et dispersant  les manifestants opposés a ce coup de force.

Dénonçant un coup d'État militaire a quelque semaines des élections législatives et présidentielle, prévues le 11 octobre, et devant mettre un terme a la transition, des organisations de la société civile dont le balai citoyen ont appelé a un grand rassemblement ce matin a la place de la révolution.

Des syndicats, dans la même veine, ont appelé a une grève générale jusqu'à nouvel ordre sur l'ensemble du pays et l'Upc, à travers une déclaration signée de Zéphirin Diabré, exige le retour sans délai de l’ordre constitutionnel et de la légalité républicaine.

Des soldats du RSP, dont le chef, le Colonel Céleste Coulibaly, est en en France depuis deux mois pour une formation à Saint Cyr, ont arrêtés mercredi le président de la transition Michel Kafando, le premier ministre Yacouba Isaac Zida et deux autres ministres, conduits ensuite au camp militaire Naaba Koom situé non loin de la présidence.

  Si aucune motivations de ces actes n'ont encore été dévoilées, un projet de loi portant dissolution de corps d'élite, favorable au président déchu était au menu du conseil des ministres interrompu avant terme, selon certains sources.

Des tractations entre la hiérarchie militaire et des soldats sont toujours en cours et devraient aboutir a la libération des détenus.

Pour l'heure aucun mouvements des soldats du RSP n'est signalé hors du quartier huppé de Ouaga 2000 là où se situe le palais présidentiel et le camp militaire.

Dès le début de ce coup de force, la communauté internationale - ONU, UA, UE et CEDEAO- ont condamné de tels actes, appelant a la libération immédiate des dirigeants retenus.

Selon nos informations, le général Diendéré serait directement menacé dans l'affaire Sankara et est l'époux d'une député Cdp (parti de Compaoré,ndlr) dont la candidature a été invalidée.

Une élection présidentielle devait se tenir le 11 octobre prochain sans le parti de l'ancien président Compaoré, chassé du pouvoir sans arme par ce même peuple cible des tirs et sorti pour manifester sa colère, qui pourrait bien signer avec ce coup de force, son retour.

Intégralité de la déclaration du CND:


Aujourd’hui 17 Septembre 2015, les forces patriotiques et démocratiques alliant toutes les composantes de la nation et réunies au sein du Conseil National pour la Démocratie (CND) a décidé de mettre un terme au régime déviant de la transition. Instauré à la suite de l’insurrection victorieuse du peuple des 30 et 31 octobre 2014, le régime de transition s’est progressivement écarté des objectifs de refondation d’une démocratie consensuelle. La loi électorale, taillée sur mesure pour des individus et décriée par les instances et les hommes de droit, se dresse alors comme un outil de négation des valeurs de notre peuple, fondées sur l’esprit de justice, d’équité et de tolérance.

Cette loi a créé une division et une grande frustration au sein du peuple, érigeant deux catégories de citoyens. Malgré les recommandations fortes des chefs d’Etat de la CEDEAO, malgré une condamnation ferme de la Cour de justice de la CEDEAO, enjoignant au Burkina Faso de lever tous les obstacles à la libre participation des candidats élections, le Conseil constitutionnel va être instrumentalisé pour violer cette décision internationale.

La démocratie, c’est le droit de tout citoyen d’être électeur et éligible. La loi portant statut général des personnels des forces armées nationales et celle portant code de l’information, ont été promulguées à des fins personnelles et pour museler la presse.

Cette transition s’est également illustrée par des arrestations arbitraires, en négation des règles de droit, faisant le lit d’une justice sélective au service des vainqueurs. Dans un contexte sécuritaire sous-régional caractérisé par le terrorisme et le grand banditisme, la question militaire a été politisée et instrumentalisée.

Les propositions de l’armée, visant un traitement adéquat des questions en suspens, ont fait l’objet d’engagements solennels au plus haut niveau, n’ont pas été respectés, le but ultime étant de créer une crise factice, permanente au sein des forces de défense et de sécurité.

Nombre d’acteurs de cette transition se sont illustrés par des comportements aux antipodes des règles de bonne gestion de la chose publique.

Peuple du Burkina Faso,

Patriotes et démocrates amis du Burkina,

L’intervention du CND a pour but principal d’enclencher un processus cohérent, juste et équilibré, devant conduire à la mise en place d’un système institutionnel robuste. Ancré sur les principes cardinaux de la démocratie, comme l’égalité politique devant la loi, la libre expression politique et l’alternance, ce système institutionnel sera le socle du développement socioéconomique partagé du Burkina Faso.

Pour faire place à cette exigence, les mesures immédiates suivantes sont prises :

– Premièrement, le Président de la transition est démis de ses fonctions,

– Deuxièmement, le gouvernement de transition est dissous

– Troisièmement, le Conseil national de transition est dissous

– Quatrièmement, une large concertation est engagée pour former un gouvernement qui se dévouera à la mise en norme politique pour aboutir à des élections inclusives et apaisées.

Le CND voudrait également rassurer la communauté régionale et internationale, les partenaires au développement de sa détermination à respecter les accords qui engagent le Burkina Faso.

Peuple du Burkina,

Le Conseil national de la démocratie appelle tous les Burkinabè à soutenir activement et massivement, dans un esprit de tolérance et tolérance, le processus de reconstruction engagé dans le calme, la discipline et le travail.

Que Dieu protège le Burkina Faso

Le Conseil national pour la démocratie, CND

Boa, Ouagadougou

Articles liés:
17/09/15 Burkina Faso : Mutinerie militaire pro-Compaoré à Ouaga, des manifestants dispersés et blessés par des tirs
16/09/15 Burkina Faso : Le président Kafando et son premier ministre retenus par des soldats à la présidence
16/09/15 Burkina Faso : Le président MIchel Kafando et le premier ministre retenus par des soldats au Camp du RSP
 
 
 
44662 Visit(s)    20 Comment(s)   Add : 17/09/2015
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions FMK
 
La France complice de Compaoré, se tait et se réjouit, Compaoré et Ouattara en action pour reprendre le Burkina
 
 
 
See his contributions ROKY
 
ca revolte, ça se passe sous nos yeux en direct, un vrai coup preparé par compaoré et ses amis ado et hollande effectivement @fmk, pour pas que la democratie s'installe au faso. Il te suffit juste d'observer sur les reseaux les reactions des suppporters de ouattara pour te donner...
ca revolte, ça se passe sous nos yeux en direct, un vrai coup preparé par compaoré et ses amis ado et hollande effectivement @fmk, pour pas que la democratie s'installe au faso. Il te suffit juste d'observer sur les reseaux les reactions des suppporters de ouattara pour te donner la tendance de la chose
 
 
Read more
See his contributions Moossou
 
Je crains que la suite soit penible pour les putchistes avec son corolaire de masse refusant d'obeit aux de ceux-ci la raison prenne dessus sur les interets egoiste des uns et des autre enfin d'eviter le pire a ce beau pays economiquement faible.................................
 
 
 
See his contributions Sheckam
 
Voila c'est reparti pour un tour, ils voient ADO partout, mais pourquoi tant de haine
 
 
 
See his contributions alpha 05
 
il fallait si attendre. Blaise n'est plus là, il fallait laisser tout le monde être candidat et quant au peuple de decider.les intérêts personnels ont dominé la sagesse et voila que le pays risque le chaos..
 
 
 
See his contributions alpha 05
 
on peut faire une erreur et se racheter après. Pourquoi prendre des règles discriminatoire....quoi donc dire, les africains ne sont pas encore prêt pour la démocratie...s'était de l'huile sur le feu..
 
 
 
See his contributions platon73
 
je me demande si ya des intello en afrique. kafando aurait du associé tout le monde a la constrution du pays avec les anti et pro compaore sans exclusion. si la haine prend toujours le dessus , elle restera toujours et les troubles aussi. je conseille en homme de sage d'associé t...
je me demande si ya des intello en afrique. kafando aurait du associé tout le monde a la constrution du pays avec les anti et pro compaore sans exclusion. si la haine prend toujours le dessus , elle restera toujours et les troubles aussi. je conseille en homme de sage d'associé tout le monde sans rancoeur afin que la situation prennne fin.
 
 
Read more
See his contributions Voodoo
 
Retour á la case départ pour le BF
 
 
 
See his contributions alpha 05
 
ROKY,oui hollande ,ado, Compaoré ..mais aussi les burkinabés ..il faut toujours éviter d'accuser les autres. Quand quelque chose t'arrive, tu es le premier responsable....
 
 
 
See his contributions Moossou
 
Franchement je n'aime Blaise mais je ne suis pour la mechancete gratuite en refusant que l'ex parti ait des candidats aux prochaine election les Burkinabe son complice de cette derive maintenant que le vin est tirer il va falloir s'assoie et discuter afin de trouver des voies et...
Franchement je n'aime Blaise mais je ne suis pour la mechancete gratuite en refusant que l'ex parti ait des candidats aux prochaine election les Burkinabe son complice de cette derive maintenant que le vin est tirer il va falloir s'assoie et discuter afin de trouver des voies et moyens pour les ressourdres.
 
 
Read more
See his contributions Catapilar
 
Ces putschistes doivent être sévèrement punis. Je veux savoir ce que pense la Cedeao, l'UA et surtout la France. Veut-on réinstaller Blaise Campaoré au pouvoir?
 
 
 
See his contributions dan de danane
 
compaore ouattara mohamed 6 tous complices , yako burkinabes pourtant vous souteniez dramane en ci dieu vous paye en retour.
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Tous les etats de la CEDEAO doivent TOUS rappeler leur ambassadeur
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
SEM Ouattara dit quoi!
 
 
 
See his contributions MAMADEGA
 
LE TRUC FEMME tu n'as pas lu plus haut ou quoi ?On te dit que le Beau Blaise, Hollande, la France, les USA, les martiens, les coqs, les moutons, la Russie, ADO sont responsables de ce qui se passe en ce moment au BFQuelle réponse tu attends de ADO qui est déjà au banc des accusés...
LE TRUC FEMME tu n'as pas lu plus haut ou quoi ?
On te dit que le Beau Blaise, Hollande, la France, les USA, les martiens, les coqs, les moutons, la Russie, ADO sont responsables de ce qui se passe en ce moment au BF
Quelle réponse tu attends de ADO qui est déjà au banc des accusés
On ne peut dire à ADO que :
-accusé levez vous.
-le condamné, vous n'avez rien à dire
Je sais que l'homme ADO est très puissant, mais le voir partout, derrière tout tend vers le ridicule pour ne pas dire le comique.
Le problème est très probablement ailleurs
Enfin, ainsi va l'Afrique
 
 
Read more
See his contributions MAMADEGA
 
Quand on a une équation à résoudre et qu'on décide d'omettre volontairement des paramètres importants qu'est ce qui ne peut qu'arriver ? la CATASTROPHE évidemmentOn ne trouvera pas la solution à l'équation, forcementDans le cas du Burkina, l'un des paramètres importants de l'équa...
Quand on a une équation à résoudre et qu'on décide d'omettre volontairement des paramètres importants qu'est ce qui ne peut qu'arriver ?
la CATASTROPHE évidemment
On ne trouvera pas la solution à l'équation, forcement
Dans le cas du Burkina, l'un des paramètres importants de l'équation s'appelle justement RSP
Des militaires très bien formés, très bien équipés, sachant se battre, formatés pendant plus de 20 ans par le Beau Blaise
Ils ne sont pas 1, 10, 50 ou 100 mais 1200 pour prétendre les noyauter.
Et à ces féroces parmi les féroces on dit : coucher vous on va vous égorger
A quoi il fallait s'attendre ?
A tout sauf à ce qu'ils se couchent pour qu'on les égorge.
Est ce qu'il n'aurait pas fallu tout faire pour garder cette unité d'élite en se donnant le moyen de sa maitrise au lieu de chercher à se débarrasser de ces empêcheurs de ''burkinaber'' en paix ?
En plus, à chaque tentative de les éliminer, il y a eu des problèmes ?
Enfin au lieu d'unir tous les Burkinabés on a embouché la trompette de le division croyant pouvoir régner sans efforts.
Courtes vues, mauvais politiciens, mauvaise politique, division
La messe est dite
Game over
 
 
Read more
See his contributions Koutoukou Konan Kan
 
@ SRI BLAH, arrêt de te droguer, tu redeviendras lucide, tu arrêteras de dire du n'importe quoi!, tu emprunteras à NOUVEAU les chenins éclairés comme ceux du RHDP.
 
 
 
See his contributions DieselZ
 
Un vent qui va bienôt seller le sort du RSP...On vous a chasser pacifiquement, vous voulez mourir brutalement....Ce vent Noir et ravageur emportera ADO aussi..la suite!
 
 
 
See his contributions MAMADEGA
 
Certains croit que leurs incantations, pleurnicheries et supplications suffisent.Bien venu aux'' vent Noir et ravageur'', comme c'est une affaire de vent. Cela me rappelle un autre illuminé qui criait : je vais faire pleuvoir le feu et la foudre sur quiconque osera nous attaquer....
Certains croit que leurs incantations, pleurnicheries et supplications suffisent.
Bien venu aux'' vent Noir et ravageur'', comme c'est une affaire de vent.
Cela me rappelle un autre illuminé qui criait : je vais faire pleuvoir le feu et la foudre sur quiconque osera nous attaquer. Je vais faire pleuvoir le feu de la géhenne sur eux et PATATI et PATATA...''. La suite on la connait, il est parti la queue entre les jambes
C'est quelque chose d'être un taré, un borné, un ignare.
Avant de l'ouvrir allez vous renseigner juste un peu auprès des mutins qui foutaient la merde un moment au Burkina, demandez, c'est quoi le RSP ?
Ce qui est sur, c'est autre chose que vos ''frayalistes''
PS : Je n'ai aucune sympathie particulière pour cette unité spéciale. S'il est dit que c'est un vent qui emportera ADO, il en sera ainsi. On va gérer la suite ensemble entre rescapés après lui
Entrez votre commentaire
 
 
Read more
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login