Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
BURKINA FASO: 12 mois pour importer 300 taxis
 
Cette relique appartiendra bientôt au passé au Burkina Faso

ACTUALITÉ INFO NEWS BURKINA FASO:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI AU BURKINA FASO ::

©koaci.com - Taxi, c’est pas taxi. Ouagadougou la capitale du pays des hommes intègres a un gros problème. Ses taxis. Dans la circulation, ils ne passent pas inaperçu. Pas à cause de leur couleur verte, mais surtout pour leur carrosserie. Ce sont de vieux véhicules « au-revoir la France », généralement des Mercedes 190 réputées solides pour circuler dans les rues étroites et quelques fois cabossées de Ouagadougou. Ce qui choque le visiteur, c’est non seulement la carrosserie, mais l’intérieur du véhicule, souvent mal entretenu et qui subit les assauts de la poussière.

Le conseil des ministres du 27 juillet a décidé du renouvellement Search renouvellement du parc de taxis du pays. Le ministère des transports Search ministère des transports et celui des finances vont coordonner l’importation de 300 taxis neufs. Il s’agit pour le gouvernement d’assainir un parc devenu vétuste, d’améliorer les prestations offertes et enfin de promouvoir de promouvoir la sécurité routière. L’opération est prévue sur 12 mois

Depuis des années, que dure ce constat, mais les chauffeurs de taxis et leurs syndicats n’arrivent pas à inverser totalement la tendance. Le taxi Search taxi est souvent le premier contact du touriste avec le pays hôte, une fois les formalités de police achevées. Il doit donc être un vecteur de la bonne image du pays. Les taximen n’en sont pas toujours conscients. Le milieu est marqué par un tel manque de professionnalisme qu’il ne faudrait pas s’arrêter seulement au renouvèlement du parc. Une action énergique de sensibilisation des acteurs du secteur s’impose en termes de propreté, de courtoisie et de lutte contre la surcharge.
A Ouagadougou, les taxis sont pratiquement en zone d’impunité en matière de surcharge. Trois personnes à l’avant et quatre à l’arrière et cela au nez et à la barbe des flics.
Les Ouagalais veulent de nouveaux taxis propres et luxueux, mais aussi de nouveaux chauffeurs de taxis, bien habillés et polis, qui respectent les règles de la sécurité routière.

Cette opération est la seconde du genre qu’organise le gouvernement. La première à l’occasion de la CAN 98 au Burkina et qui s’est révélée un fiasco. Les conditions d’acquisition étaient hors de porté de la majorité des taximen. Il faut croire que des leçons ont été tirées de cette précédente opération.

Hasanata, KOACI OUAGADOUGOU,
copyright©koaci.com
 
 
8206 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 09/08/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions opino0678
 
Mme le journaliste vous avez parfaitement bien fait de rapporter ce fait. Si en plus le gouvernement peut les obligés (les taximètres) à respecter le code de la route ça sera encore mieux, car le BURKINA est le pays où les gens circulent comme des pieds. L'incivisme vis à vis du ...
Mme le journaliste vous avez parfaitement bien fait de rapporter ce fait. Si en plus le gouvernement peut les obligés (les taximètres) à respecter le code de la route ça sera encore mieux, car le BURKINA est le pays où les gens circulent comme des pieds. L'incivisme vis à vis du code de la route est total. Les Burkinabés sont les pires conducteurs au monde!!! Mais il y vivre pour comprendre ça. Cela fait 2 ans que je vis dans ce pays et c'est vraiment dommages. Quand je rentre au Mali la différence est tellement évidentes que je n'ai plus envi de retourné au Faso. Alors mes chers frères Burkinabés il faut changer!!!
 
 
Read more
See his contributions vedelago
 
Mon Frère si il ya du civisme au niveau de la circulation a bamako autant mieux de resté a bamako que de prendre un risque de faire percuté a ouaga sinon on connaît aussi comment les gens circule a bamako
 
 
 
See his contributions opino0678
 
Je crois que tu ne m'a pas compris, la vérité fait mal mais ne tu pas. Je n'ai jamais vu un policier régularisé la circulation à Ouagadougou au niveau d'aucun carrefour. Ce sont des personnes de bonnes volontés qui le font à leur place!!! Si sincèrement tu a déjà fait Bamako tu v...
Je crois que tu ne m'a pas compris, la vérité fait mal mais ne tu pas. Je n'ai jamais vu un policier régularisé la circulation à Ouagadougou au niveau d'aucun carrefour. Ce sont des personnes de bonnes volontés qui le font à leur place!!! Si sincèrement tu a déjà fait Bamako tu verra des policiers régulés la circulation au niveau de tous les grands carrefours!!! Quant aux feux tricolores tout le monde le respecte contrairement à Ouagadougou!!! Je n'ai rien contre qui que se soit mais c'est partant d'un constat que j'ai moi même fait. J'aime le Faso c'est pour ça que j'y suis installé. Qui aime bien chatti bien. Bonne compréhension!!!
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login