Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso: à Ouagadougou, le président malien appelle à s'unir contre le terrorisme
 
Les deux présidents se sont rendus sur les lieux de l'attaque (ph KOACI.COM)

©Koaci.com - Mardi 15 août 2017- le président malien Ibrahim Boubacar Keita Search Ibrahim Boubacar Keita à appeler les pays de la sous région à unir leurs forces dans la lutte contre le terrorisme, après l'attaque de Ouagadougou Search Ouagadougou qui a fait 18 morts.

Arrivé à Ouagadougou Search Ouagadougou en fin de soirée, le président Keita, accueilli a sa descente d'avion par son homologue burkinabé Roch Marc Christian Kaboré, s'est rendu sur les lieux de l'attaque avant de faire une brève déclaration au palais présidentiel.
Il a témoigné son soutien au peuple burkinabé, frappé une nouvelle fois d'une "façon la plus brutale et sauvage".

"Nous ne pouvions ne pas faire ce voyage sur Ouaga pour venir témoigner notre solidarité et dire notre empathie avec le peuple frère du Burkina Faso dans le temps où il est agressé, violenté de la façon la plus brutale, la plus sauvage. Cette douleur vive que, encore une fois on fait subir au peuple du Burkina comme au peuple du Mali, le mien, à Douentza, à Tombouctou, a-t-il declaré.

Selon lui, «nous devons unir nos forces, rassembler les moyens de tous ordres pour faire face à ce monstre hideux, sans visage qui surgit d’on ne sait où».

Président en exercice du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), M Keita a indiqué que " cette force Search force conjointe est en phase de mise en place (et) nous ne baisserons pas les bras face au terrorisme".

"Nous ne pouvions donc ne pas venir à Ouaga et surtout étant aujourd’hui le président en exercice du G5 Sahel. Mais peu importe que nous le soyons aujourd’hui ou que nous l’eussions pas été, nous aurions fait le voyage de Ouaga comme nous l’avons fait en d’autres temps", a-t-il poursuivi.

"C’est un dur temps qui est imposé à nos peuples, un très dur temps. Nous avons d’autres besoins aujourd’hui que des besoins de renforcement de sécurité, de défense. Nous devrions aujourd’hui ne nous dédier qu’aux tâches de développement au profit de nos peuples, de nos populations. Mais voilà qu’on nous en distrait pour nous occuper davantage avec beaucoup plus d’investissements du secteur de la sécurité et de la défense. Mais si tel est le prix à payer, nous y sommes prêts », a-t-il regretté.

Selon le président malien, " le temps est venu pour nous aussi de changer quelques habitudes. Le doux temps de l’insouciance est terminé et nous sommes obligés d’admettre que nous sommes quelque part dans une situation aujourd’hui où à tout moment nous pouvons être agressés. Donc, que chacun de nous fasse preuve de la plus grande vigilance''.

Avant de répartir en fin de soirée, Ibrahim Boubacar Keita Search Ibrahim Boubacar Keita a affirmé que "le G5 Sahel comme tout le Sahel est uni dans cette douloureuse circonstance et que nous ne baisserons pas les bras, on ne nous effraiera pas", rappelant que force Search force conjointe est en « phase de mise en place avec sa base opérationnelle qui est en cours d’installation à Sévaré".

Boa, Ouagadougou

 
 
3774 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 16/08/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login