Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso: 5 ans de prison requis contre «Will télécom» dans l'affaire de détournements à la banque CBAO
 
Sayouba Zidwemba

©Koaci.com – Vendredi 30 juin 2017 – Le parquet du Tribunal de grande instance de Ouagadougou a requis jeudi des peines 5 ans de prison ferme et 1,5 million d’amende contre chacun des 14 prévenus dont Sayouba Zidwemba, patron de la société ‘’Will Télécom’’, également présent en Côte d’ivoire et au Niger’’.

M. Zidwemba et 13 autres personnes sont poursuivis depuis le 22 juin devant la justice pour ‘’complicité de recel, complicité de falsification de données bancaires et complicité d’escroquerie’’ dans ce qu’il est convenu l’affaire de ‘’détournement de 1,8 milliard F CFA des comptes clients de CBAO-Dakar’’.

Les avocats de la banque, qui s’est constituée partie civile, ont également requis contre les prévenus le paiement de la somme de 250 millions de francs CFA de dommages et intérêts ainsi que 10 autres millions au titre des frais exposés non compris dans les dépens.

L’affaire remonte en mars, selon la responsable du service audit et contrôle de CBAO Search CBAO Burkina, lorsque la direction de la banque l’a avisée d’un problème sur les comptes de certains clients.

«Le point fait, il s’est avéré que notre système informatique a été touché par des modifications d’écriture qui ont permis à certains clients de retirer des montants importants », a-t-elle relaté à la barre, en qualité de témoin.

Des manipulations ont concerné des opérations des années 2011 et 2012 ; ce qui les transforment en des sommes importantes qui créditent les comptes actuels des clients poursuivis devant le justice, a-t-elle expliqué.

Avec à l’appui, les coupures d’un journal (site web) sénégalais en main, les avocats de la défense expliquent qu’un journaliste a rapporté qu’un informaticien de la banque à Dakar Search Dakar est l’auteur de prélèvements sur les comptes de clients (au Sénégal) à son profit.

Cette situation, ont-ils dit, pourrait être à l’origine de ces manipulations puisque les serveurs de CBAO/Burkina sont au siège de la banque à Dakar. Pour les conseils de la banque, il n’est aucunement question de détournement Search détournement de fonds au profit d’un agent de la banque mais plutôt d’une falsification de documents qui a permis de créditer des comptes de clients.

Ainsi donc ces 14 personnes, selon eux, se sont rendus complices d’auteur (s) non encore identifiés, de la falsification des données de leurs comptes pour les créditer d’argent indu.

Pourtant, ces derniers se défendent d’avoir reçu des virements de partenaires commerciaux en Côte d’Ivoire principalement, afin d’acheter de l’or ou du sésame ou encore du matériel informatique, entre autres.

Pour le cas de Sayouba Zidwemba, il a indiqué avoir reçu un montant de 67,8 millions de F CFA dans son compte le 29 février, « Will Télécom » après une commande du sieur Kouassi Search Kouassi à sa boutique d’Abidjan.

Dès réception du transfert sur son compte, il a autorisé son frère à livrer la commande au partenaire avant de procéder à des retraits respectifs de 10 millions (3 mars 2017) ; 10 millions (4 mars 2017) et 47 millions (6 mars 2017).

Il sera ensuite interpellé par la banque qui lui fait savoir que les fonds virés dans son compte sont d’origine frauduleuse. Celui-ci décide de se rendre à Abidjan Search Abidjan à la recherche de M. Kouassi, mais en vain. Il a alors déposé une plainte contre celui-ci au commissariat de Koumassi.

De retour à Ouagadougou, le 26 mars, il sera auditionné le lendemain puis déposé à la Maison d'arrêt et de correction de Ouagadougou (Maco) où il séjourne depuis, aux côtés d’autres de nombreux autres jeunes opérateurs économiques dont Christian Tapsoba, plus connu sous le pseudonyme de ‘’Goroko fils’’.

Selon une source proche du dossier, avant l’ouverture du procès, Sayouba Zidwemba Search Sayouba Zidwemba aurait proposé de verser une caution de 100 millions F CFA pour une liberté provisoire afin de continuer à faire tourner ses boutiques au Burkina, en Côte d’Ivoire, au Niger et au Togo, qu’il s’est vu refuser.

Boa, Ouagadougou


 
 
16161 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 30/06/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login