Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso: Les procédures judiciaires contre les putschistes «déjà enclenchées», selon le gouvernement
 
Djibril Bassolé en interview (ph) 


© Koaci.com – Vendredi 02 Octobre 2015- Les procédures judiciaires Search procédures judiciaires contre les putschistes Search putschistes du 17 septembre ont "déjà été enclenchées" avec des "enquêtes, des auditions, et des perquisitions également en cours", indique le gouvernement Search gouvernement dans un communiqué transmis à koaci.com.

" Les procédures judiciaires Search procédures judiciaires ont déjà été enclenchées" contres les éléments de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle ayant perpétré un putsch contre les autorités de la transition, lit-on dans le texte.

Les autorités compétentes procèdent à l’interpellation de personnes suspectes ou impliquées dans la tentative de déstabilisation des institutions de la Transition.

Dans ce cadre, "des enquêtes, des auditions, et des perquisitions sont en cours" et la commission d’enquête mise en place par le Gouvernement est à pied d’œuvre, précise le communiqué.

Cette commission, qui relève du premier ministre Yacouba Isaac Zida, lui-même ex-numéro du régiment putschiste, doit rendre les conclusions de son enquête dans 30 jours au plus tard.

Le chef des putschistes, le Général Gilbert Diendéré, qui avait trouvé refuge dans une représentation diplomatique, a été remis jeudi aux autorités burkinabè.

Outre M. Diendéré, le médecin colonel Bamba et l'ancien ministre des affaires étrangères Djibril Bassolé ont également été mis aux arrêts après le coup de force avorté.

"Le Général Diendéré et ses complices répondront de l’ensemble des infractions qui leur sont reprochées dans cette tentative de remettre en cause la bonne marche du peuple burkinabé vers plus de démocratie et de liberté", souligne le gouvernement

"(...), conformément au Pacte national pour le renouveau de la justice, toutes les personnes interpelées et inculpées, dans le cadre de cette enquête, bénéficieront d’un procès équitable", a assuré le gouvernement Search gouvernement de la transition, rappelant que le ''Burkina Faso est un État de droit'' tout en invitant le peuple burkinabè et ses amis "à faire confiance en notre Justice".


Boa, Ouagadougou
 
 
28924 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 02/10/2015
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Atalolo
 
Telle doit être la règle du jeux pour les voyous perdants. Merci beaucoup peuple Burkinabés.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login