Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso : Procès du putsch, Bassolé reconnait avoir échangé avec Soro mais dénonce des «écoutes manipulées»
 
©Koaci.com - Vendredi 21 décembre 2018 - Le général Djibrill Bassolé, ancien chef de la diplomatie de Blaise Compaoré a reconnu, au deuxième jour de sa comparution, avoir échangé avec le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, mais a dénoncé des écoutes Search écoutes manipulées.

Selon lui, il était régulièrement en contact avec des personnes vivant à l'étranger dont M. Soro. Ses échanges portaient essentiellement sur la situation que traversait le pays et sur la recherche de solution pour une sortie de crise.

Les échanges qu'il a eu avec Le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, "n'ont rien à voir avec les écoutes" qui ont été largement diffusés sur les réseaux sociaux.

L'un de ses avocats, Me Dieudonné Bonkoungou a également dénoncé un montage, et une manipulation de ces écoutes Search écoutes qui n'ont "pas fait l'objet d'une interception classique ".

" La conversation Bassolé- Soro, est pour nous, et on va le démontrer, un trucage", a-t-il déclaré.

Pour Me Guy Hervé Kam, un des avocats de la partie civile, "nous avons été agréablement surpris que le général reconnaisse la plus part des écoutes Search écoutes mais c'est la nature, le caractère de ces écoutes Search écoutes qui ont été manipulées ou pas qui va faire l'objet de débats".

Selon lui, même si le général dit ne pas reconnaître les écoutes, il y'a des propos très enrichissant qui figurent dans le dossier.

"Je pense qu'on avance dans le bon sens", a-t-il estimé.

L'audience a été suspendu et reprendra le 7 janvier, en raison des fêtes de fin d'année.

Boa, Ouagadougou
 
 
22353 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 21/12/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions horus
 
Le Burkina Faso a servi d arrière base a la rebellion ivoirienne. Et en retour l argent circulaire entre le nord de la côte d ivoire et Ouaga ,les casse de la beceao on servi le Burkina .le quartier ouaga 2000 a été construit avec l'argent de la rébellion ivoirienne et jusqu'à ce...
Le Burkina Faso a servi d arrière base a la rebellion ivoirienne. Et en retour l argent circulaire entre le nord de la côte d ivoire et Ouaga ,les casse de la beceao on servi le Burkina .le quartier ouaga 2000 a été construit avec l'argent de la rébellion ivoirienne et jusqu'à ce jour.Dans les procès Ivoirien aucun burjinabé n'a été impliquer..Donc cela fait mal?.aucun Ivoirien ,complice ou pas ne devrais être livré au Burkina.respectons nous
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
les politiciens de différents pays se parlent tout temps sur cette planète terre.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login