Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso : recours contre la candidature à la présidentielle de Roch Marc Christian Kaboré
 
Roch Marc Christian kaboré, l'un des candidats visés par le recours en annulation (Ph)

© Koaci.com – Dimanche 06 Septembre 2015- Le président de Le Faso autrement Ablassé Ouédraogo Search Ablassé Ouédraogo a introduit dimanche un recours contre la candidature à la présidentielle de Roch Marc Christian kaboré, un ancien proche de Compaoré ayant soutenu la modification de la constitution avant de la combattre après avoir passé à l’opposition.

‘’La requête que nous venons de soumettre au Conseil constitutionnel Search Conseil constitutionnel concerne (…) deux catégories de personnes : le maitre d’ouvrage et les maitres d’œuvre. C’est pour cela que nous avons soumis un recours contre cinq personnalités. Roch Marc Christian Kaboré, président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), concepteur de la modification de l’article 37, Djibril Bassolé et Yacouba Ouédraogo en tant qu’exécutants car membres du gouvernement qui a adopté le projet de loi de modification de la constitution et les candidats du Front républicain Salvador Yaméogo et Ram Ouédraogo’’, a déclaré M. Ouédraogo.

Excepté M. Kaboré, les candidatures des autres personnalités suscitées faisaient déjà l’objet d’un recours en annulation introduit par le candidat de l’union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS), Me Bénéwendé Sankara.

Dans sa requête déposé samedi auprès du Conseil constitutionnel, il a demandé que toutes ces personnes ayant soutenu ce changement anticonstitutionnel et dont les noms se retrouvent sur la liste provisoire des candidats à l’élection du Président du Faso soient être déclarées purement et simplement inéligibles.

Le droit de réclamation contre la liste des candidats est ouvert à toute personne s’étant présentée à titre individuel ou ayant été présentée par un parti ou une organisation politique, un collectif de partis ou regroupement de partis ou formations politiques légalement reconnus.

La liste définitive sera publiée après examen des recours dont la date limite de dépôt est fixée ce soir à 00h.

En prévision des scrutins qui pourront se dérouler dans un contexte difficile, la cédeao a désigné le président béninois Thomas Yayi Boni comme médiateur des élections présidentielles et législatives du 11 octobre au Burkina Faso.

Cette mission de facilitation consistera à faire en sorte que toutes les parties impliquées dans le processus électoral puissent se mettre d'accord pour que ces élections soient libres, transparentes et démocratiques et que les résultats qui en sortiront ne souffrent d'aucune contestation, a indiqué le ministre béninois des Affaires étrangères Saliou Akadiri.

Boa, Ouagadougou
 
 
16815 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 06/09/2015
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login