Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso : Les résultats de l'enquête sur la mort de Sankara attendus le 13 octobre
 
© koaci.com – Jeudi 8 octobre 2015 -  Les résultats de l’enquête sur la mort de Thomas Sankara, père de la révolution burkinabè, seront livrés aux parties civiles à Ouagadougou le 13 octobre prochain apprend KOACI de sources proches du dossier.

Les résultats l’expertise sur les restes de Thomas Sankara, devaient être communiqués le jeudi 17 septembre aux parties civiles à Ouagadougou, mais avait été empêchée suite au coup d’Etat perpétré le 16 septembre par l’ex régiment de sécurité présidentielle.

Cette exhumation menée, sur sa tombe et celles de ses douze compagnons, en mai par trois médecins, un Français et deux Burkinabès, devra permettre d’identifier grâce à des tests ADN si c’est effectivement le corps du président Thomas Sankara Search Thomas Sankara qui se trouve dans sa tombe présumée et de aussi de rechercher la cause de la mort.

Le président Thomas Sankara Search Thomas Sankara a été enterré à la sauvette, au cimetière de Dagnoen, après avoir été tué lors du coup d’Etat d’octobre 1987 qui porta Blaise Compaoré Search Blaise Compaoré au pouvoir, chassé par la rue en octobre 2014, après 27 ans de règne.

Fidèle compagnon de Compaoré, le général Gilbert Diendéré, auteur du putsch manqué du 16 septembre, était à l’époque le responsable de la sécurité et des commandos de militaires.

Après l’échec de son coup de force, le Général Diendéré a été mis aux arrêts et inculpé pour 11 chefs d’accusations dont "atteinte à la sûreté de l'État", "meurtre", "destruction volontaire de biens", "collusion avec des forces étrangères pour déstabiliser la sécurité intérieure" et "coups et blessures volontaires".

Il a été placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de l’Armée (Maca) mais se trouverait toujours au camp de la gendarmerie suite à des problèmes de logistiques.

Evoquant l’implication du Général Diendéré dans l’affaire Thomas Sankara, le président de la transition Michel kafando avait souligné que la ‘’la procédure (…) sera certainement d’autant plus intéressante maintenant que tout le monde sait que le Général Diendéré a participé à l’aventure qui a couté la vie au président Sankara’’.

Selon lui, avec l’arrestation du général putschiste et el démantèlement de l’ex-garde prétorienne, ‘’des données qui vont nous permettre de boucler le dossier Sankara’’, affirmant la ‘’détermination’’ des autorités à ‘’continuer dans ce sens’’.

Un avis partagé Me Bénéwendé Sankara, un des avocats de la famille Sankara, selon qui ‘’l’arrestation du Général Diendéré offre l’opportunité de faire la lumière sur l’assassinat de Thomas Sankara Search Thomas Sankara et de bien d’autres crimes et crises’’ dans la sous-région ouest africaine.

En rappel, la famille Sankara avait toujours échoué auprès des tribunaux burkinabé, sous le régime Compaoré, à faire effectuer cette expertise, malgré une décision des Nations unies en 2006. Elle avait alors saisi la Cour africaine des droits de l’homme, qui a ordonné en 2008 au gouvernement du Burkina Faso d’autoriser les expertises nécessaires.

Boa, Ouagadougou
 
 
24796 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 08/10/2015
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login