Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso: Voie ferrée Abidjan-Ouagadougou, l'Etat et Bolloré s'accordent sur une nouvelle concession
 
Vue d'un train Sitarail

© Koaci.com- Jeudi 31 décembre 2015-  Les autorités burkinabé et le groupe Bolloré, via sa filiale Sitarail, se sont accordés la semaine dernière pour le renouvellement de la concession d'exploitation pour 30 ans de la voie ferrée entre Ouagadougou et Abidjan apprend KOACI.COM du ministère burkinabè des Infrastructures.

Le coût de la réhabilitation est estimé à plus de 260 milliards de Fcfa.

L'accord négocié avec les autorités de la transition devrait être paraphé par les nouvelles autorités d'ici à fin janvier 2016 nous précise t'on alors qu'après la ratification de l’accord par la Côte d’Ivoire, Sitarail Search Sitarail s'est lancée depuis septembre dernier dans les travaux de réhabilitation à Abidjan.

Nous apprenons par ailleurs que l'accord prévoit une possibilité de révision à mi-chemin, le projet de convention instaure une concession intégrale sous la forme d’un contrat "Rehabilitate Operate and Transfer" (réhabiliter, exploiter et transférer, ndlr).

Les deux parties ont convenu que sur cette base, la charge de financement des travaux de réhabilitation de la ligne Abidjan-Ouagadougou-Kaya, prévue sur une durée de cinq ans, incombe exclusivement au concessionnaire.

Par ailleurs nous apprenons que la Sitarail Search Sitarail se verrait céder pour 10 millions d’euros payable sur un échéancier de dix ans le matériel roulant ferroviaire des deux sociétés de patrimoine du Burkina (Sopafer-B) et de la Côte d’Ivoire (Sipf) et la fin de la garantie de l’équilibre financier et économique de Sitarail.

Enfin, le fonds d’investissement ferroviaire dans lequel les États apportaient l’équivalent de 2 % du droit d’usage payé par Sitarail Search Sitarail aux sociétés de patrimoine serait supprimé quand le remboursement des dettes du concessionnaire, dont le montant n’a pas été communiqué, serait différé sur une période de quinze ans.

Reste désormais à être situé sur le projet de prolongement vers le Niger de la nouvelle ligne ferrée Kaya-Tambao.

La levée de la suspension de la licence d’exploitation du gisement de manganèse de Tambao pourrait accélérer les discussions en vue de la réhabilitation de la ligne Kaya-Abidjan.

A suivre...

Boa, Ouagadougou
 
 
11366 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 31/12/2015
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login