Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burundi: Bujumbura claque la porte de la CPI, une première en Afrique
 
Pierre Nkurunziza

© Koaci.com- Vendredi 27 Octobre 2017 - Le Burundi vient de quitter définitivement ce vendredi la cour pénale Internationale , devant ainsi la première nation africaine à sortir de l’institution internationale , apprend-on de source officielle.

L'annonce a été faite à la radio nationale par le vice-président burundais Gaston Sindimwo.

Un an après avoir notifié son retrait du statut de Rome , le Burundi vient officiellement de sortir de la Cour pénale internationale (CPI), ce vendredi .

D’après le vice Président Gaston, son pays est prêt à subir toutes les conséquence découlant de son retrait.

La Cour pénale internationale compte à ce jour 122 Etats-membres dont l34 pays africains.

Secoué par une crise sécuritaire majeure depuis avril 2015, les autorités burundaises estiment que la communauté internationale manigance avec l’aval de l’Onu à déstabiliser le pays.

En septembre dernier , la Commission d'enquête de l'ONU sur le Burundi a demandé une enquête immédiate de la CPI Search CPI contre les autorités de Bujumbura Search Bujumbura qu’elle accuse dans un rapport de crimes contre l’humanité et autres atrocités .



KOACI


L’actualité africaine en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
12489 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 27/10/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SIMONDIDI
 
Le seul garçon en Afrique noire sous domination européenne. Vous honorez les africains dignes. Vous avez nos soutiens.Que Dieu nous aide pour que votre exemple serve.
 
 
 
See his contributions NKJ
 
Voici un Président qui ne se prosterne pas devant les assassins dite communauté internationale et l'onu qui sont à la base de tous les conflits dans le monde pour leur seul intérêt. La cpi ne doit plus exister parce qu'elle ne joue pas les rôles pour laquelle les Africains ont ad...
Voici un Président qui ne se prosterne pas devant les assassins dite communauté internationale et l'onu qui sont à la base de tous les conflits dans le monde pour leur seul intérêt. La cpi ne doit plus exister parce qu'elle ne joue pas les rôles pour laquelle les Africains ont adhéré. Elle est au service des grandes puissances. Courage à vous. Toute l'Afrique insoumise à '' l'impérialisme '' Moderne vous dit courage.
 
 
Read more
See his contributions takpara
 
un président génécidaire, qui viole les accords qu'il a lui meme signé a Arusha, qui est sur le point de replonger son pays dans la guerre civile, juste pour assouvir sa soif de 3 eme, 4 eme et 5eme mandat, c'est ca vous appelez garcon.oh dieu, pitié pour les Gbagbo ou rien, vou...
un président génécidaire, qui viole les accords qu'il a lui meme signé a Arusha, qui est sur le point de replonger son pays dans la guerre civile, juste pour assouvir sa soif de 3 eme, 4 eme et 5eme mandat, c'est ca vous appelez garcon.
oh dieu, pitié pour les Gbagbo ou rien, vous avez perdu la tete
 
 
Read more
See his contributions Jean serge
 
Avec tous les crimes qu'il a commi chez lui,il croit s'en sortir en quittant la Cpi.Mais ce qu'il oublie c'est que la Cpi a compétence pour le poursuivre pour tous les crimes commis avant le retrait de son pays.Tôt ou tard tu seras rattrapé.
 
 
 
See his contributions kkalipe
 
SIMONDIDI, NKJ là, je ne suis pas d'accord avec vous. Quand on gère bien le pays et les droits de l'homme sont respectés ça peut passer. Mais si c'est pour consolider une petite dictature ça ne passe pas.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login