Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun : Bangourain, deux séparatistes armés tués par les communautés locales
 
© koaci.com – Mercredi 26 décembre 2018 –Deux sécessionnistes viennent d'être abattus tôt ce mercredi matin par les habitants du quartier Nkoutchoupa, de Bangourain Search Bangourain dans le département du Noun Search Noun région de l'ouest a appris Koaci de sources sécuritaire et communautaire concordantes.

"Les secéssionnistes tentaient de brûler le domicile du chef de quartier Nkoucthoupa, lorsqu'ils ont été pris à partie par les jeunes riverains", témoigne Idriss Ahmed habitant de Bangourain.

L'information est confirmée par une source policière du commissariat de sécurité publique de Bangourain.

Selon la police les séparatistes voulaient rééditer leurs attaques commises 72 heures plus tôt.

En effet, dimanche, les séparatistes armés qui n'osent pas affronter frontalement les forces de défense et de sécurité, ont attaqué les quartiers Choufpah et Menkefun de Bangourain.

Le bilan fait état de 28 maisons incendiées, un mort et un blessé par balles.

L'on a enregistré un nombre record d'enlèvements dont des enfants et des femmes.

Lire aussi : https://www.koaci.com/cameroun-mort-plusieurs-maisons-incendiees-dans-attaque-dhommes-armes-attribuee-separatistes-louest-126339.html

En réaction à cette "provocation" des séparatistes qui exportent les attaques dans les localités avoisinantes de la région du Nord ouest, les guerriers et fusiliers traditionnels de Bangourain Search Bangourain ont décidé de riposter.

Yaoundé qui craint que la crise anglophone Search crise anglophone deborde dans la partie francophone, va dépêcher Paul Atanga Nji le ministre de l'administration territoriale (Minat, équivalent du ministère de l'intérieur).

Ambacoin

Lundi, les leaders séparatistes ont annoncé sur internet, la création de leur cryptomonnaie l'ambacoin sur le modèle du bitcoin.

D'une valeur de 0,25 dollar l'ambacoin va les aider à financer la création de leur Etat imaginaire d'Ambazonie, écrivent les séparatistes sur internet.

Déclenchée en fin octobre 2016, la crise anglophone Search crise anglophone a déjà fait au moins 160 morts parmi les forces de défense et de sécurité.

Au moins 400 civils ont été tués dans des homicides attribués aux deux camps.

Selon le Hcr, 347 000 personnes sont déplacées des régions du Nord ouest et du sud ouest à cause de la crise, pour d'autres localités du pays.

En juin 2018, le gouvernement camerounais a mis sur pied le plan d’assistance humanitaire d’urgence d’un montant de plus de 12 milliards de 716 millions 500 FCFA, en faveur des communautés affectées par les violences dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.

Sur le terrain, les habitants des régions du nord ouest et du sud ouest, collaborent désormais avec les forces de défense et de sécurité auxquelles ils livrent les combattants secéssionnistes.

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
4561 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 26/12/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SEBAN
 
Bien joués populations Camerounaise!! Prenez votre destin en main contre ces terroristes dont le chef suprême est l’ambassadeur des USA au cameroun! La lutte continue!
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login