Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun : Jour de vote, déjà 3 morts à Bamenda, faible présence des scrutateurs de l'opposition, participation mitigée d'électeurs
 
Vote du candidat Biya ce matin à Bastos Yaoundé (Ph Koaci) 

© koaci.com- Dimanche 7 octobre 2018- Au Cameroun, c’est jour d’élection présidentielle. Les bureaux de vote ont effectivement ouvert à 8h (7hGMT) et le resteront jusqu’à 18h (17hGMT).

Click to enlarge
Cameroun : Jour de vote, déjà 3 morts à Bamenda, faible présence des scrutateurs de l'opposition, participation mitigée d'électeurs
6 598 533 électeurs camerounais (dont 19 301 soit 0,29% à l’étranger) sont invités ce dimanche à choisir leur futur président pour les 7 prochaines années.

Ils vont exercer leur choix dans 24 988 bureaux de vote.

En mi-journée, Koaci a remarqué une absence des scrutateurs de l’opposition dans plus de 500 bureaux de vote parcourus.

Dans la majorité des cas, étaient présents les scrutateurs du Rdpc au pouvoir, du SDF (principal parti de l’opposition) et du Mrc de Maurice Kamto.

Les scrutateurs d’Univers, du Purs, UDC, MCNC et de l’ADD sont absents dans plusieurs centaines de bureaux de vote visités par Koaci à Yaoundé, la capitale.

En matinée les rues de Yaoundé étaient vides. Après les cultes du dimanche, les camerounais ont pris le chemin des bureaux de vote.

Depuis le début de l’après-midi, les files d’électeurs sont plus denses et longues.
Les candidats Biya, Kamto, Cabral Libii Search Cabral Libii ont voté à Yaoundé.

Joshua Osih, Franklin Ndifor, Serge Espoir Matomba Search Espoir Matomba ont exercé leur devoir à Douala.
Ndam Njoya et Garga Haman Adji votent chacun dans son bastion.

Des morts

Le vote est effectif dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Des incidents ont été enregistrés à Bamenda dans la région du Nord-ouest.

De source militaire Koaci a appris que l’armée a déjoué une tentative d’attaque des forces séparatistes qui ont essayé de brûler le bureau de vote de Bafut une banlieue de Bamenda (Nord-ouest).

3 hommes armés ont été abattus à Bamenda alors qu’ils tentaient de perturber le vote, rapporte une source militaire.

« Nous avons entendu des tirs et des coups de feu dans plusieurs quartiers de la ville », a confié au telephone un jeune habitant de Bamenda qui a requis l’anonymat.

Dans le Sud-ouest, le convoi du sous-préfet de Buea est tombé dans une embuscade vers Muea. La réaction des forces de défense a mis en déroute les séparatistes.

Les autorités ont déployé les forces de sécurité sur l’ensemble du territoire national pour un déroulement harmonieux du scrutin.

Armand Ougock, Yaoundé

-Pour toute information, joindre la rédaction camerounaise de KOACI au 237 691 15 42 77- ou cameroun@koaci.com –
 
 
5469 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 07/10/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login