Logo Koaci
 
 
 
CAMEROUN : L’opposition s'apprête à descendre dans la rue
 
CAMEROUN - YAOUNDE LE 24 AVRIL 2012 Le Social democratic front (Sdf), principal parti de l’opposition annonce des actions « même extrêmes » pour protester contre l’adoption et la promulgation du code Search code électoral unique au Cameroun.

Le jeudi 19 avril dernier, le président camerounais, Paul Biya Search Paul Biya au pouvoir depuis 30 ans, a promulgué un code Search code électoral très critiquée par l’opposition et la société civile. Trois jours avant, il a tenté de détourner l’attention de l’opinion publique en faisant arrêter son ancien ministre Inoni Ephraïm et son ancien secrétaire général de la présidence de la République, Marafa Hamidou pour « malversations financières ». Mais, le Sdf Search Sdf ne s’est pas laissé distraire par la manœuvre du vieux président de 79 ans qui se sert souvent, de l’avis de certains analystes, de ses collaborateurs comme des jouets qu’il peut arrêter pour contenter l’opinion ou détourner le débat quand l’on critique ses lois (ce fut le cas quand il faisait modifier la constitution pour se maintenir au pouvoir).

Mauvaise foi

Le Sdf Search Sdf s’est réuni dans son fief de Bamenda les 20 et 21 avril pour tabler sur le nouveau code Search code électoral dans lequel, la plupart des propositions de l’opposition, de la société civile et des diplomates occidentaux (pourtant consultés à grand renfort de publicité médiatique) n’ont pas été prises en compte. L’opposition, la société civile et les diplomates occidentaux avaient proposé entre autres : la publication des résultats dès le soir de l’élection (pour éviter des tripatouillages des chiffres), la délivrance des cartes électorales au moment des inscriptions des électeurs (pour éviter une discrimination dans la délivrance des cartes), la mise en œuvre d’un bulletin unique, un scrutin président à deux tours, le mandat présidentiel d’une durée de 5 ans renouvelable une fois etc. Paul Biya Search Paul Biya et son régime n’ont pas pris en compte ses revendications.

Recours à la rue

Le Comité exécutif national, instance dirigeante du principal parti de l’opposition a condamné une « escroquerie politique par le seul Rdpc (parti au pouvoir, Ndlr) », et a donc décidé « d’avoir recours aux manifestations de rue Search rue ». Face à la presse, Joshua Osih, le vice-président du parti a indiqué que « nous avons résolu qu’on va marcher» et « nous ne resterons pas les bras croisés et laisser manipuler à souhait les camerounais ». Son parti, a indiqué Joshua Osih, entreprendra plusieurs actions y compris “ les plus extrêmes ”, pour empêcher Paul Biya Search Paul Biya « d’être président à vie ».

Le 11 avril dernier, des militants d’une partie de l’opposition et de la société civile avaient tenté de défier les matraques des forces de Paul Biya Search Paul Biya pour protester contre le projet de code Search code qui était en débat à l’assemblée nationale. Mais, ils ont été réprimés comme d’habitude. Cette fois, l’entrée en scène du principal parti de l’opposition (pour lequel 518 175 personnes avaient voté lors de la dernière élection présidentielle) promet des étincelles. Surtout au moment où des tracts anti-Biya circulent dans le Nord du pays après l’arrestation de Marafa Hamidou Yaya, l’un des poids lourds de la région. Au moment où, également, des rumeurs de probable coup d’Etat sont relayées par la presse après des explosions dans un dépôt de munitions à Yaoundé.

Mh,KOACI.COM YAOUNDE; copyright © koaci.com
 
 
7019 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 24/04/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Comoeriver
 
J'attends avec impatience la réaction des Calixte Beyala et autres Kouamouo et Kelman, camerounais prompts à défendre la démocratie partout sauf dans leur pays d'origine.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login