Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun : 3 ans de prison pour Akere Muna candidat à la présidentielle du 7 octobre
 
Akere Muna

© Koaci.com - Mercredi 24 Octobre 2018 - Akere Muna, candidat à la présidentielle du 7 octobre 2018, a été reconnu coupable de dissimulation de procédures de faux et usage de faux en écriture privée de commerce.

Le prévenu a été condamné à 3 ans d’emprisonnement avec sursis pendant 5 ans.

Le tribunal l’a également condamné à payer 1 000 000 FCFA d’amendes. 511 000 FCFA de dépens et 10 000 000 FCFA de dommages-intérêts.

Akere Muna, baptisé « Monsieur Propre » candidat du FPD à la dernière élection était poursuivi par sa sœur (Ama Tutu Muna,-ex-ministre des Arts et de la culture de 2007 à 2015) dans le cadre de la succession Salomon Tandeng Muna, ancien Premier ministre du Cameroun anglophone (du 11 janvier 1968 au 20 mai 1972) président de l’Assemblée nationale du Cameroun (1973-1988).

L’ancien bâtonnier était accusé par sa sœur de faux et usage de faux.

En réaction, Akere Muna Search Akere Muna avait accusé sa sœur d’être instrumentalisée par le pouvoir dans le but de salir son image bâtie pendant une vingtaine d’années autour de la lutte contre la corruption.

Lire sur le même sujet : https://koaci.com/-119142.html

Pour rappel, Akere Muna Search Akere Muna a été crédité de 0,35% des voix lors de la dernière élection présidentielle du 7 octobre.

A.O, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
8605 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 24/10/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login