Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
CEDEAO-CEEAC: Réunion ministérielle, points à Lomé sur les questions sécuritaires
 
Des participants à la réunion ministérielle à Lomé

© koaci.com– Dimanche 29 Juillet 2018 – Les ministres des Affaires étrangères et de la Défense ou de la Sécurité des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et ceux de la Communauté des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) ont tenu une réunion conjointe hier samedi 28 juillet à Lomé au Togo Search Togo afin d’identifier les menaces à la sécurité, d’anticiper et de développer une culture de paix. Le tout vise à prévenir l’enrôlement de jeunes par des organisations violentes, notamment le terrorisme, et leur radicalisation.

La réunion a été présidée par le ministre togolais des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine et président du Conseil des ministres de la CEDEAO, le Professeur Robert Dussey.

Au cours de cette réunion ministérielle, les participants se sont penchés sur les questions sécuritaires dans les deux espaces communautaires mais aussi sur les documents qui seront soumis aux chefs d’Etat et de gouvernement lors du sommet conjoint prévu pour le 30 juillet toujours à Lomé.

La réunion a été consacrée à l’examen et à l’adoption du projet de déclaration des Etats membres de la CEDEAO et de la CEEAC sur la paix, la sécurité, la stabilité, et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Le rapport de la réunion des experts des deux régions sur ces problématiques tenue les 10 et 11 juillet 2018 à Lomé, a été également examiné.

A terme, la CEDEAO et la CEEAC doivent mettre en place une approche globale et pragmatique de lutte contre le terrorisme, en accordant une attention particulière à la sécurité humaine, aux problèmes liés aux trafics en tous genres, à la gestion et à l’exploitation des ressources naturelles, à la transhumance.

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale du Gabon, et président du Conseil des ministres de la CEEAC, Régis Immongault Tatangani, a souhaité que l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale conçoivent une politique de surveillance commune portant sur le renforcement de l’échange de renseignements stratégiques, particulièrement en matière d’alerte précoce.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
6439 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 29/07/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SoleildAfrik
 
Le Problème ne peut être en général eesolu que par un vrai développement qui assure une réelle perspective d'avenir aux peuples, surtout aux jeunes. Comment voulez - vous que les jeunes croient, se disciplinent et respectent les lois et institutions de nos pays, quand nous savon...
Le Problème ne peut être en général eesolu que par un vrai développement qui assure une réelle perspective d'avenir aux peuples, surtout aux jeunes.

Comment voulez - vous que les jeunes croient, se disciplinent et respectent les lois et institutions de nos pays, quand nous savons presque tous la façon nos pays sont gouvernés? Quand nous savons que nos dirigeants ne gouvernent que pour eux, leurs familles, soutiens et amis uniquement?

Pour etudier, se faire soigner, aller en vacances, s'habiller etc... ils vont en Europe aux frais du contribuable et avec de l'argent volé aux pays; négligeant du coup les infrastructures et structures de développement des Nations; car n'en ayant pas besoin eux mêmes.

60 ans durant ils se sont donné le vilain plaisirs de créer et d'entretenir des services de police, de renseignement et d'armées rien que dédiés à eux et à eux seuls leurs personnalités et dirigés contre toute personne qui oserait critiquer leurs pourritures. Du coup ils ont sacrifié la sécurité des peuples et des États... Voilà que les conséquences logiques nous rattrapent et menacent mêmes notre existence. Le cas du Mali et autres nius en dit long. On peut au moins avoir l'humidité de dire merci à la France et aux autres malgré tout ce qu'on pourrait penser d'eux. Au moins ils ont fait ce que les services de renseignements ayant englouti des milliards et miliards n'ont pas pu faire... ils nous ont sauvé de la disparition complète aux profit d'intégrité et chao.

Ce n'est pas poussé par UE ou USA pour organiser des sommets sous de simples label SÉCURITÉ qu'on serait à l'abri de l'auto-destruction dans laquelle vous nous avez engagé, mais en posant de vrais problèmes et en arrivant à de bonnes solutions!!!!!!
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login