Logo Koaci
 
 
 
Centrafrique : Un charnier découvert dans un ancien camp des rebelles séléka
 
RCA – le 12 février 2014 © koaci.com – Un charnier d’une dizaine de corps a été découvert mercredi par les soldats de la force Africaine (Misca) dans un ancien camp occupé par les combattants de l’ex-rébellion soldats à Bangui.

« C'est une découverte macabre. Une enquête est ouverte pour identifier les personnes tuées et les circonstances de leur massacre », a déclaré un capitaine de la MISCA.

Les soldats de la Misca Search Misca ont découvert dans le camp Béal, ancien cantonnement des ex séléka, quatre fosses contenant une dizaine des corps en décomposition, des corps torturés, ligotés, difficiles à identifier.

Une enquête a été ouverte pour situer les responsabilités et arrêter les coupables.
La présidente de la transition, Catherine Samba Panza à réaffirmer mercredi, sa volonté de lutter contre les responsables de la violence dans le pays notamment les milices anti-balaka qui s’attaquent aux musulmans.

Fin janvier, une opération de cantonnement des ex-rebelles séléka à Bangui, la capitale a permis d’évacuer les camps Roux et Kasaï pour les regrouper dans un seul camp, celui de RDOT.

Le 24 décembre 2013, un charnier avait été découvert près du camp de Roux, siège de l'état-major de l'armée centrafricaine à Bangui Search Bangui et quartier général de l’ancien président de la transition et ex-chef des rebelles séléka, Michel Djotodia qui a été contraint à la démission le 10 janvier dernier.

Nanita
 
 
4136 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/02/2014
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login