Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Centrafrique : Le pays sous la menace de violences interconfessionnelles
 
Rca - Le 13 février 2013 @Koaci.com- Les leaders religieux Centrafricains réunis dans une plateforme ont averti l’opinion nationale et internationale sur le regain de tension dans le pays en raison de la violation constante des accords de cessez-le-feu par les éléments du Séléka, une situation qui risque de créer des « affrontements entre chrétiens et musulmans ».

Les rebelles de la coalition, en dépit de la signature du cessez-le feu en janvier dernier et malgré la formation du nouveau gouvernement d’union nationale, commentent tous les jours des exactions sur les populations.

Ces attaques selon les religieux réunis à Bangui sont les Chrétiens, jeudi dernier, l’église catholique de Mobaye a été saccagée. Pour Le révérant Nicolas Guerekoyame-Gbangou de l’association des évangéliques ceci pourrait conduire à des affrontements de ceux qui se sentiront menacés, en l’occurrence les Chrétiens.

Cependant pour Kobir Layama,imam de la mosquée centrale de Bangui, ces actes ne sont pas le fait de « musulmans engagés » Afin de calmer les esprits et tenter de trouver une issue favorable L’archevêque de Bangui, Monseigneur Dieudonné Nzapalainga, a proposé que la plateforme des religieux formule concrètement ses vœux afin de les transmettre à qui de droit.

Les religieux envisagent aussi de rencontrer très prochainement les chefs de la coalition Séléka, dont certains désormais membres du gouvernement d’union nationale, afin d’obtenir des rebelles la fin des exactions.

Nanita
 
 
5722 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/02/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login