Logo Koaci
 
 
 
Centrafrique : Pillages et coups de feu, scènes de guerres à Bangui, malgré le couvre-feu
 
Manifestants lundi à Bangui

Click to enlarge
Centrafrique : Pillages  et coups de feu, scènes de guerres à Bangui, malgré le couvre-feu
© Koaci.com-Lundi 28 septembre 2015-Pour mettre fin aux violents affrontements qui secouent le pays depuis samedi dernier, le Premier ministre, Mahamat Kamoun, a décrété un couvre-feu sur toute l’étendue du territoire, qui va de 19h à 6h. Des coups de feu, des pillages ont eu lieu dans la nuit et les manifestations se poursuivent depuis ce matin.

« Le couvre-feu n’a pas été respecté. Plusieurs représentations d’ONG nationales et internationales ont fait l’objet de pillages en bandes dans la capitale cette anuit alors que le couvre-feu es entré en vigueur », témoigne à KOACI, Bassora, 34 ans, habitant du quartier kilomètre 5 de Bangui.

Dans la nuit de dimanche, les locaux du Programme alimentaire mondial (PAM), de la Croix rouge française, du Corps d’Aide, et certains hôpitaux situés au centre-ville, d’Aide médicale d’urgence, ont été pillés. Des édifices publics, des maisons et des commerces ont été incendiés cette nuit. Un commissariat a été attaqué par des hommes armés, les forces internationales prises à partie, apprend-on.

Tout est parti de l’assassinat ce samedi, d’un moto taximan qui a été égorgé par des individus non identifiés.

Les sources médicales ont indiqué que les violences de samedi ont fait 36 morts et une cinquantaine de blessés. Le Premier ministre, Mahamat Kamoun, a appelé au calme.

Les autorités ont accusé les acteurs de Nairobi d’être derrière ce regain de violence, « tout cela relève de ce que nous avons qualifié de complot ourdi contre les institutions de la transition. Ce sont les tenants des accords de Nairobi 1 et 2 qui reviennent par des chemins détournés pour demander une troisième transition Search transition et exiger la démission des institutions », a déclaré Dominique Saïd Panguindji, le ministre centrafricain chargé de la sécurité et porte-parole du gouvernement de transition.

Depuis ce matin, les jeunes manifestent de nouveau à travers toutes les principales rues de la capitale, et appellent à la démission du gouvernement de transition.

Tout ceci se passe au moment où Catherine Samba Panza, et à New York pour l’Assemblée générale de l’ONU.

KOACI, Yaoundé

KOACI.COM est à Yaoundé ! Une info? Appelez la rédaction camerounaise de koaci.com au + 237 691 15 42 77 – ou cameroun@koaci.com

 
 
18826 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 28/09/2015
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login