Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Centrafrique: La population livrée à elle-même
 
RCA - Le 17 septembre 2013 © koaci.com - Le conflit politique entre soldats de la Séléka Search Séléka et combattants pro-bozizé à l’ouest de la Centrafrique, autour de la ville de Bassongoa Search Bassongoa depuis plus d'une semaine, s’est mué en conflit inter-réligieux.

Ce sont des dizaines de villages qui ont été incendiés et des milliers d’habitants qui ont fui la zone alentours de la ville de Basongoa depuis le début des violences entre la Seleka, la coalition au pouvoir, qui vient d’être récemment dissout par le président Djotondia, et des soldats restés fidèles au président déchu François Bozizé.

Le conflit, politique au départ, attise les tensions entre les Chrétiens et la minorité musulmane, chaque communauté vit désormais regroupée dans un coin de la ville et compte ses morts.

La population constamment prise pour cible, et depuis une dizaine de jours, ces miliciens multiplient les embuscades contre les troupes fidèles au pouvoir de Bangui et n’hésitent plus à cibler les villages musulmans des environs.

La présidence qui avait affirmé que seuls les musulmans étaient pris pour cibles par les pro-bozizé, lui-meme étant de confession musulmane dans pays très majoritairement chrétien. Toutefois pour Médecins sans frontières (MSF), les atrocités ont été commises par les deux parties au conflit, lors de ces affrontements qui ont fait plus de 100 morts.

Par ailleurs, l’Union Africaine a fait savoir à la CEEAC qu’elle n’avait ni les moyens financiers, ni les hommes pour augmenter le nombre de soldats de la FOMAC Search FOMAC qui devait passer de 1.400 hommes à 2000

Nanita
 
 
2411 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 17/09/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login