Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Centrafrique : Les rebelles se rapprochent de Bangui, des manifestants s'en prennent à l'ambassade de France !
 
Les rebelles du Séléka bien lancés pour renverser le régime de Bozizé

Centrafrique - Le 26 décembre 2012 © koaci.com - Alors qu'à Bangui, des manifestants s'en prennent à l'ambassade de France, les rebelles de la coalition Séléka Search coalition Séléka se sont emparés le 25 décembre, jour de noël d’une nouvelle localité importante, celle de Kaga Bandoro, sans rencontrer de résistance, ils s’approchent un peu plus de la capitale Bangui.

Dans la capitale, des centaines de personnes ont lancé ce mercredi des projectiles en direction des locaux de l'ambassade de France devant lesquels était organisé un sit in depuis le matin pour demander à l'ancienne puissance coloniale d'intervenir pour mater la rébellion. Les manifestants ont lancé des slogans dénonçant l'immobilisme de l'armée française face à la progression des rebelles en direction de la capitale.

La situation est de plus en plus tendue en Centrafrique, la coalition Séléka Search coalition Séléka désormais présente à l'est et au nord de Bangui, qui avait pourtant affirmé au début des hostilités, le 10 décembre, ne pas vouloir marcher sur la capitale, s'en approche désormais dangereusement. Les FACAS, les Forces armées centrafricaines, étaient déjà loin, parties dès lundi soir en direction de Dékoa, au sud .Pour se protéger, nombre d'habitants se sont aussi réfugiés dans les champs alentour .Basée plus au sud à Sibut, à 5 heures du route de Kaga Bandoro, une partie du contingent tchadien forte de 200 soldat a patrouillé dans l'après-midi vers Dékoa pour contrôler cet axe majeur et sans doute faire une jonction avec les FACAS. Du coté des politiques le président centrafricain François Bozizé Search François Bozizé a longuement réuni les responsables militaires pour faire le point sur la situation", a indiqué mardi une source militaire dans la capitale centrafricaine.

Cette nouvelle avancée de la Séléka a été critiquée par l'Union africaine qui demande, une fois de plus, à la rébellion de quitter les villes conquises pour pouvoir enfin engager des négociations. Pour l’heure c’est le statut quo aussi bien du coté de la rébellion que de celui du gouvernement.

Nanita
 
 
7344 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 26/12/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Bamigb
 
 Ah bon! Et l'armée centrafricaine? En quoi la France est-elle concernée? Je croyais que la Centrafrique est un Etat indépendant, et ce depuis un bon demi-siècle!
 
 
 
See his contributions Me khauney
 
Tout comme Jeune Afrique, je me pose la question de savoir pourquoi nos armées nationales en afrique sont si nulles? Incapables de freiner des petits rebelles dont la plupart sont des petits mécaniciens et autres vagabonds. Et pourtant les Etats y injectent des budgets colossaux....
Tout comme Jeune Afrique, je me pose la question de savoir pourquoi nos armées nationales en afrique sont si nulles? Incapables de freiner des petits rebelles dont la plupart sont des petits mécaniciens et autres vagabonds. Et pourtant les Etats y injectent des budgets colossaux. @Bamigbé, c'est comme cela qu' ils sont!!! Toujours en train de crier haut et fort au panafricanisme et à l'independance devant les écrans télés pour nous emmerder, mais quand ils sont pris à partie par des petits rebelles ils se rappellent qu'ils ont des accords de défense avec la métropole. Pauvre d'eux!!!
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
@Me Khauney...............La plupart des armées nationales en Afrique sont composées de fonctionnaires de la fonction publiques. Nous partons dans l'armée pour avoir un peut á manger chaque fin du mois et NON pour se faire tuer pour défendre nos rois-chef-d'Etat................. ...
@Me Khauney...............
La plupart des armées nationales en Afrique sont composées de fonctionnaires de la fonction publiques. Nous partons dans l'armée pour avoir un peut á manger chaque fin du mois et NON pour se faire tuer pour défendre nos rois-chef-d'Etat................. Nous savons ce qu'ils quand ils prennent le pouvoir, alors pourquoi se faire tuer pour eux..???. On n'a pas besoin d'aller á la sorbonne pour comprendre cela...
 
 
Read more
See his contributions Me khauney
 
 Srika, tu as raison. Je pense qu'il faut revoir même le mode de recrutement de nos jeunes soldats qui n'excellent que dans les coups d'Etat (exemple le célèbre celui de Sanogo au Mali). Des jeunes qu'on parachute dans nos forces de sécurité et de défense pour les caser socialem...
 Srika, tu as raison. Je pense qu'il faut revoir même le mode de recrutement de nos jeunes soldats qui n'excellent que dans les coups d'Etat (exemple le célèbre celui de Sanogo au Mali). Des jeunes qu'on parachute dans nos forces de sécurité et de défense pour les caser socialement alors qu'ils n'ont pas l'ambition du métier lui même. Or les métiers comme celui de l'armée, de l'enseignement et de la santé ne sont pas des métiers où on doit y aller parce qu'on a envie de se faire une place au soleil. C'est métiers sont si sensibles qu'il ne faudrait pas y recruter n’importe quel fanfaron.
 
 
Read more
See his contributions Bamigb
 
@ Me khauney, Si nous acceptons que les Français envoient leurs enfants se faire tuer pour nous, il faut accepter aussi, je crois, qu'en retour ils se dédommagent de leurs pertes en prenant nos richesses.
 
 
 
See his contributions Lemanois
 
Wade avait dit un moment que : le jour , l africain saura comment parvenir au pouvoir et partir du pouvoir par les urnes , il n aura plus de comflit en afric. et cela est constater partout en afrik . la CI koudou veut pas partir , zimbaboue mougabe est popodipo , au kenya il sa...
Wade avait dit un moment que : le jour , l africain saura comment parvenir au pouvoir et partir du pouvoir par les urnes , il n aura plus de comflit en afric. et cela est constater partout en afrik . la CI koudou veut pas partir , zimbaboue mougabe est popodipo , au kenya il saccroche . des presi comme deby , biya , compaore ..... sont cranga depuis longtemps , meme se bozize est venu avec les armes et il disait qu il n est : je ne veux pas le pouvoir , il est tjr la apres 8 ans . et quel militaire est pres a mourrir pour un dictateur qui ne faire rien que s enrichire.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login