Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Centrafrique : Les rebelles du Séléka font plier Bozizé !
 
François Bozizé tente de sauver sa peau politique

République centrafricaine - Le 28 décembre 2012 © koaci.com - Selon des proches qui se sont confiés à KOACI.COM, le président centrafricain ne saurait plus à quel saint se vouer pour que cesse la menace d'un putsch en République centrafricaine.

On ne sait pour l'heure quand est ce que cela aura lieu mais Bozizé, qui avait appelé l'armée tchadienne en renfort et ce jeudi lancé des appels à la résistance populaire pour le protéger, ferait désormais tout, selon une source diplomatique gabonaise, pour tenter de dialoguer avec les rebelles, à la porte de Bangui et qui menacent de le renverser.

A en croire ce vendredi soir Guy-Pierre Garcia, le secrétaire général adjoint de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) arrivé jeudi soir à Bangui en mission de médiation, le Gouvernement centrafricain et la coalition rebelle du Séléka Search Séléka accepteraient d'aller au dialogue "sans conditions et sans préalables" selon les propos du diplomates.

Rappelons que la CEEAC Search CEEAC avait récemment annoncé que Libreville Search Libreville abriterait sous peu le cadre du dialogue annoncé entre les deux parties centrafricaines antagonistes.

Reste désormais à savoir si entre temps, au cas ou cela tarderait trop, les rebelles n'auront pas lancé leur offensive sur Bangui la capitale délaissée depuis peu par les USA qui ont préféré évacuer depuis ce jeudi leurs diplomates et autres fonctionnaires sur place alors que Paris se refusait à toute intervention armée dans cette crise malgré les appels à l'aide de Bozizé.

Les rebelles du Séléka Search Séléka souhaitent que le régime de l'actuel président respecte les accords signés à Libreville Search Libreville en 2007. Dans ces derniers,deux points essentiels, le désarmement et l'insertion dans l'armée centrafricaine de tous les anciens belligérants.

Rappelons que le Séléka Search Séléka (qui signifie «alliance» en langue sango) est une coalition de différents groupes rebelles centrafricains. Née du regroupement de l'Union des Forces Démocratiques pour le Rassemblement (UFDR), de la Convention Patriotique pour le Salut wa Kodro (CPSK) et de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP), la coalition rebelle du Séléka Search Séléka a officialisé son alliance politico-militaire le 17 décembre dernier.

Nanita
 
 
13079 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 28/12/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions hirondelle
 
Qui vient au pouvoir par l'épée, périra par l'épée. Bozizé fait l'expérience de l'exemple qu'il a lui même donné aux centrafricains. Comme lui, un certain Alassane Dramane Ouattara, président de la république immergée du Dramanistan a fait la promotion de la rébellion, de putsch ...
Qui vient au pouvoir par l'épée, périra par l'épée. Bozizé fait l'expérience de l'exemple qu'il a lui même donné aux centrafricains. Comme lui, un certain Alassane Dramane Ouattara, président de la république immergée du Dramanistan a fait la promotion de la rébellion, de putsch et des armes comme moyens d'accession au pouvoir d'Etat. Le cas de la Centrafrique doit lui donner de la matière à réfléchir.
 
 
Read more
See his contributions Petit Boulanger
 
@hirondelle, Effectivement celui ki règne par l'épée périra par l'épée. C'est pourquoi, notre dieu Koudou qui est venu dans le sang en 2000 est réparti comme il était venu: c'est à dire dans le sang en 2011. La boucle est bouclée. Courage a toi cher refondu
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Si Bozizé reste sage, il ne sera pas humilié comme Koudou Gbagbo !
 
 
 
See his contributions Ziegler
 
"Qui règne par l'épée périra par l'épée".Cet adage sonne si bien pour gbagbo qui a prit le pouvoir par l'épée en 2000, assassiné de nombreux jeunes ivoiriens avec le charnier de YOP. Puis ce monsieur a régné dans le sang, en inventant toute sorte de tueries: article 125, étouffem...
"Qui règne par l'épée périra par l'épée".
Cet adage sonne si bien pour gbagbo qui a prit le pouvoir par l'épée en 2000, assassiné de nombreux jeunes ivoiriens avec le charnier de YOP. Puis ce monsieur a régné dans le sang, en inventant toute sorte de tueries: article 125, étouffement des marches de l'opposition par des tueries dans les quartiers et sous-quartier, tuerie des militants de l'opposition au sein des sièges des partis politiques, largage de bombes dans les mosquées et dans les marchés....
 
 
Read more
See his contributions la vip du bas congo
 
tous ceux là ne sont que des marionnettes mes freres africains ,ne voyez vous pas que seul les pays africains de colonie française sont en ebulition et en flammes ? La france tente une renovation des accords datant de l'indépendance .voilà en quelque sorte le probleme .
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login