Logo Koaci
 
 
 
Centrafrique : Le retour à l’ordre s’organise à Bangui
 
RCA - Le 13 janvier 2014 © koaci.com – Les militaires français et africains ont intensifié leurs patrouilles contre les pillards, des centaines de militaires regagnent depuis ce lundi leur commandement comme pour suivre le mot d’ordre du chef de l'État par intérim de Centrafrique Search Centrafrique qui a déclaré que "l'anarchie était terminée" à Bangui.

La nuit de dimanche à lundi a été "particulièrement calme", selon des Banguissois et ce lundi la capitale a commence à retrouver une certaine animation sous les patrouilles mixtes des forces françaises et africains omniprésentes à chaque coins de rue.

Alexandre-Ferdinand Nguendet, président du Conseil national de transition et chef de l'État par intérim s’était voulu ferme en déclarant que "l'anarchie était terminée" à Bangui. S’adressant particulièrement "Aux ex-Séléka, combattants de l'ancien président démissionnaire Michel Djotodia et aux anti-balaka et aux amoureux du pillage, et a affirmé : "je vous lance une mise en garde sévère, c'est terminé", a affirmé M. Nguendet.

Les soldats de l’armée régulière qui avaient fui la guerre ou qui avaient rejoins la milice chrétienne anti-balaka, hostiles à la Séléka, ont commence à s’enregistrer dans leur commandement respectifs, à l’appel dimanche du chef d'état-major, le général Ferdinand Bomboyeke.

Après la démission vendredi 10 janvier de Michel Djotodia, le CNT doit dès mardi, élire et dans un délai de 15 jours un nouveau président de transition, probable candidat aux élections générales prévues au plus tard au premier semestre 2015.

Nanita
 
 
5893 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/01/2014
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login