Logo Koaci
 
 
 
Centrafrique: Des soldats français soupçonnés d'actes zoophiles
 
Manifestation contre la force sangaris (ph)-

© Koaci.com – Vendredi 01er Avril 2016-Le gouvernement français a réitéré jeudi sa très ferme volonté que toute la lumière soit faite sur les allégations de viols et zoophilie commises par des militaires français de la force Sangaris.

Un nouveau scandale menace l’honneur des Nations unies et de l’armée française.

Les Nations unies dissent avoir reçu des informations indiquant que des soldats français de Sangaris Search Sangaris auraient forcé en 2014 des jeunes filles à avoir des rapports sexuels avec des animaux en échange d’une petite somme d’argent.

Les faits révélés mercredi 30 mars par l’ONG Aids-Free World, se seraient produits principalement à Dékoa, à environ 260 km au nord de la capitale, entre 2013 et 2015.

Trois filles ont rapporté qu’en compagnie d’une quatrième, décédée depuis, elles ont été, en 2014, « ligotées et dénudées à l’intérieur d’un camp [militaire] par un officier de “Sangaris” puis forcées à avoir des relations sexuelles avec un chien ». Chacune aurait reçu ensuite 5 000 francs CFA.

Des enquêteurs du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) ont recueilli, mi-mars, les témoignages d’une centaine de filles en République centrafricaine (RCA) affirmant avoir été abusées sexuellement par des soldats des forces internationales.

Les cas d'abus et d'exploitation sexuels allégués sont particulièrement révoltants et odieux", a dénoncé l'ambassadeur français auprès des Nations unies François Delattre promettant de faire la lumière sur ces accusations.

KOACI
 
 
7104 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 01/04/2016
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login