Logo Koaci
 
 
 
Congo: La réélection de Sassou «non crédible» par le PS français, quatre candidats appellent à la contestation «pacifique»
 
Sassou

© koaci.com- Dimanche 27 Mars 2016- Le parti socialiste au pouvoir en France, conteste la réélection Search réélection de Denis Sassou Nguesso, 72 ans dont 32 cumulés à la tête du Congo.

Dans un communiqué signé de Maurice Braud, le secrétaire national à l'International, immigration et co-développement, le PS Search PS dénonce, le manque de "transparence" lors de l'élection présidentielle congolaise du 20 mars 2016.

La formation dont est issu François Hollande, juge "non crédible" une élection présidentielle qui s'est tenue dans un climat sécuritaire tendu.

Un scrutin qui s'est déroulé, alors que les communications étaient coupées, démontrant aux yeux du monde, la volonté du pouvoir de verrouiller l'élection présidentielle.

Enfin, le PS Search PS demande aux organisations internationales, beaucoup plus à l'Union africaine et à l'Union européenne de se saisir du dossier congolais, afin écrit il, de prévenir « une crise majeure pour la région ».

En réaction, Michel Ngakala, le secrétaire permanent chargé de l'organisation et de la vie du Parti congolais du travail (Pct), au pouvoir dénonce un " acharnement" contre un homme et des institutions d'un pays indépendant, " je pense que ce parti confond l'époque qui est la nôtre. Nous sommes un pays indépendant souverain avec des institutions issues des élections libres et transparentes " a-t-il déclaré ce samedi face à la presse.

Avant d'ajouter, "s'il n'était pas sûr, il aurait pu mettre dans l'avion ses cadres qui seraient venus travailler chez nous et qui auraient pu sillonner le territoire congolais pour constater que l'élection s'est déroulée en toute transparence".

Appel à la contestation

Pour leur part, quatre candidats à la présidentielle, ont publié une déclaration samedi, dans laquelle ils contestent la victoire de Denis Sassou Nguesso. Ces candidats, appellent le "peuple congolais" à contester "le hold up" par des "actions" légales et pacifiques.

"Nous engageons le peuple congolais à exercer pleinement sa souveraineté sur sa victoire démocratique à travers des élections reconnues par la loi : villes mortes et autres grèves, meetings et marches pacifiques", lit on dans la déclaration signée de Guy-Brice Parfait Kolélas, du général Jean-Marie Michel Mokoko, de Claudine Munari et André Okombi Salissa.

Les candidats qui estiment que leur victoire a été volée, demandent à l'ensemble du peuple congolais d'observer la première opération ‘ville morte’ sur l'ensemble du territoire national, le mardi 29 mars 2016", -lundi étant férié au Congo-.


Armand Ougock, Yaoundé

La rédaction Afrique centrale de Koaci.com est à Yaoundé ! Une info? Appelez nous au + 237 691 15 42 77 Ou cameroun@koaci.com
 
 
13189 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 27/03/2016
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Zott
 
Sasso Nguesso, l'homme fort du Congo Brazza, comptait sur l'indifférence des pays occidentaux pour se maintenir au pouvoir après avoir été battu à plate couture dans les urnes. Mais pour une fois le président français Hollande vient de contester sa réélection... Est-ce parce que ...
Sasso Nguesso, l'homme fort du Congo Brazza, comptait sur l'indifférence des pays occidentaux pour se maintenir au pouvoir après avoir été battu à plate couture dans les urnes. Mais pour une fois le président français Hollande vient de contester sa réélection... Est-ce parce que les intérêts de la france sont négligeables? En Côte d'Ivoire, Dramane a fait le même HOLD-UP électoral en 2015, Hollande n'a pas bronché... Et justement, c'est sur ce silence que comptait Sasso Nguesso pour rééditer le même HOLD-UP au Congo Brazza...
 
 
Read more
See his contributions kouassi.
 
@Zott sauf que c'était sarkozy qui etait au pouvoir en France en 2010 - 2011, non hollande
 
 
 
See his contributions Zott
 
@kouassi, en 2010-2011, il ne s'agissait pas d'indifférence occidentale. C'était plutôt le contraire. C'était l'ingérence et particulièrment de la France de Sarkozy pour installer son ami Dramane au moyen de la guerre... Je parle des élections présidentielles de 2015 en Côte d'Iv...
@kouassi, en 2010-2011, il ne s'agissait pas d'indifférence occidentale. C'était plutôt le contraire. C'était l'ingérence et particulièrment de la France de Sarkozy pour installer son ami Dramane au moyen de la guerre... Je parle des élections présidentielles de 2015 en Côte d'Ivoire où les Ocentendaux et notamment de Hollande ont fermé les yeux sur les dérives démocratiques de Dramane pour se faire réélire avec une Commission électorale ivoirienne acquise à sa cause, et un bâillonnement systématique de l'opposition... En clair, en 2015, Dramane n'a pas été réélu, il s'est maintenu au pouvoir avec la complicité de la France de Hollande qui a préféré fermer ses yeux sur les dérives de Dramanes afin de sauvegarder les intérêts français en Côte d'Ivoire...
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login