Logo Koaci
 
 
 
Côte d’Ivoire : La France rend hommage aux soldats ivoiriens tombés en 1945
 
Abidjan, le 08 Mai 2013 © koaci.com - La commémoration du 68 ème anniversaire de la victoire de 1945 de la France Search France et ses alliés sur l’Allemagne Nazie a été célébrée ce mercredi en Côte d’Ivoire, comme partout ailleurs dans les pays francophones de l’Afrique de l’ouest. Le commandant de la force Licorne, Vincent Giraud a à l’occasion rendu hommage aux soldats ivoiriens tombés au champ d’honneur.

«Ce sacrifice, fut partagé par des hommes venus de toute l’Afrique francophone, en particulier de Côte d’Ivoire. Engagés essentiellement au sein des unités de tirailleurs, nombre d’entre eux sont tombés au champ d’honneur, en France, en Libye, en Tunisie, en Italie ou en Allemagne. Je veux ici, sur la terre qui les a vus naître et en présence des associations qui les représentent, rendre hommage à nos frères d’armes ivoiriens qui furent de tous les combats menés par l’armée française au cours de ce terrible conflit. Ils étaient nos frères de sang et de courage : ils méritent donc qu’avec nos pères nous les honorions et les remercions d’avoir libéré notre sol envahi par un ennemi implacable, » a-t-il déclaré.

Le commandant de la force Licorne Search Licorne s’est également remémoré des soldats français tombés en Afrique ces dernières années.

« Ce jour est aussi un jour privilégié de mémoire, pour nous souvenir de ceux qui, plus récemment, ont donné leur vie avec la même abnégation que leurs prédécesseurs. Je pense, bien entendu aux 21 soldats français de Licorne Search Licorne dont les noms s’inscrivent en lettre d’or sur ce monument au mort, en mémoire de ceux qui sont allés au bout de leur engagement pour que ce pays vive dans la paix et la prospérité. Je pense bien évidemment aussi à nos 13 camarades tombés depuis le 08 mai dernier, dont 6 ont trouvé la mort dans la guerre menée au Mali aux côtés de nos camarades africains désormais rejoints par les forces républicaines de Côte d’Ivoire. Parmi eux figure, le sergent Stéphane Duval décédé en opération le 29 avril. Il appartenait au 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine dont un détachement se trouve aujourd’hui présent sur cette place d’armes. Nos pensées les accompagnent et vont vers sa famille et ses amis qui doivent avoir la certitude qu’il repose à jamais dans la paix des braves, » a ajouté ce dernier, rappelant au passage que le 08 mai ne doit cependant pas être un jour de tristesse mais bien plutôt un jour d’espérance.

« Nous voici réunis, ensemble bien vivants, dans un pays debout sous les couleurs protectrices de nos deux drapeaux tricolores que nous venons de hisser ensemble. Ils sont le gage de notre amitié et de notre foi en un avenir meilleur, » a-t-il conclu à la place d’arme du 43 ème BIMA en présence de l’Ambassadeur de France Search France Georges Serre, et du ministre ivoirien délégué de la Défense auprès du président de la république, Paul Koffi Koffi.

La deuxième phase de cette journée commémorative a été marquée par un défilé des troupes françaises et ivoiriennes avec la participation d’une compagnie d’infanterie du 1er bataillon de commandos parachutistes des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire, d’un escadron blindé, armé par le 1er régiment de spahis, d’une compagnie d’infanterie, issue du 1er régiment d’infanterie ainsi que d’une compagnie de commandement et de logistique interarmées de la force Licorne Search Licorne
Toutes ces troupes ont défilé sous la musique de la garde républicaine ivoirienne présente à la place d’armes.

Wassimagnon
 
 
5082 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 08/05/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions FMK
 
La Côte d'Ivoire est à la base une création des autorités françaises de l'époque, que des ivoiriens aient contribué, avec d'autres dans la solidarité mondiale de l'époque, à la chute du régime nazi est tout à leur honneur... Respect et devoir de mémoire... Dommage que ne cette in...
La Côte d'Ivoire est à la base une création des autorités françaises de l'époque, que des ivoiriens aient contribué, avec d'autres dans la solidarité mondiale de l'époque, à la chute du régime nazi est tout à leur honneur... Respect et devoir de mémoire... Dommage que ne cette initiative n'eut pas été entreprise par les autorités du pays... La guerre 39 - 45 n'était pas une guerre de la France mais mondiale...
 
 
Read more
See his contributions XIX
 
Ce qu'on demande à la France, c'est de rembourser les pensions des anciens combattants africains qu'elle a volées pendant toutes ces années. A eux ou à leurs ayant droit. Tas d'hypocrites, vous attendez que tous meurent avant de reconnaitre qu'il s'agissait d'une grosse injustice...
Ce qu'on demande à la France, c'est de rembourser les pensions des anciens combattants africains qu'elle a volées pendant toutes ces années. A eux ou à leurs ayant droit. Tas d'hypocrites, vous attendez que tous meurent avant de reconnaitre qu'il s'agissait d'une grosse injustice. Reparez donc cette injustice en versant cette pension a leurs descendants.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login