Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d’Ivoire : Sortie crise, le Congo propose l’amnistie générale
 
Blé Goudé et Simone Gbagbo, deux prisonniers de l'ancien régime -

Abidjan le 26 avril 2013 © koaci.com – La question est aussi polémique qu'elle clive localement. Les adeptes de l’amnistie générale comme seul moyen de la réconciliation vraie entre les ivoiriens, se signalent de bout à bout. Le président du parlement Congolais, Justin Koumba Search Justin Koumba a indiqué la solution de l’amnistie générale aux députés ivoiriens lors de la première session ordinaire de l’année 2013 de l’Assemblée nationale ivoirienne le mercredi 24 Avril à Abidjan, au cours de son discours à la cérémonie d’ouverture.

Pour le chef de l’hémicycle du Congo Brazzaville, la Côte d’Ivoire pourrait s’inspirer de l’exemple de son pays qui a amnistié tous les hommes qui avaient pris les armes. Cela avait ramené la cohésion sociale dans son pays.

« Au Congo, une amnistie de tous les hommes qui avaient pris les armes a été prise. Cela a permis de relancer la réconciliation et le retour des exilés », conseille le chef des députés Congolais.

L’amnistie générale demandée par le front Populaire Ivoirien reste toujours d’actualité, même si le gouvernement qui ne balaie pas de la main cette solution reste pour le moment campé sur, son concept de justice, de la repentance et du pardon.

Tout indique à cette heure que la Côte d'Ivoire politique ne semble, au regard des violents clivages, pas prête à ces dynamiques vertueuses et salutaires dans des ensembles capables au constat peu enclin à assumer, contenir voire contrôler les éventuelles conséquences.

Donatien Kautcha
 
 
8249 Visit(s)    8 Comment(s)   Add : 26/04/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions jordanchoco2020
 
C’est l'affaire du PAN du Congo.Ici on est en Afrique de l'ouest pas leçon SVP .c'est bien on prend note. de toute façon le FPI est le parti le plus lourd de CIV , donc Messieurs du Congo ne vous inquiétez pas il sait ou il va.Les GUEULARDS qui frappaient la poitrines n'ont qu'a ...
C’est l'affaire du PAN du Congo.Ici on est en Afrique de l'ouest pas leçon SVP .c'est bien on prend note. de toute façon le FPI est le parti le plus lourd de CIV , donc Messieurs du Congo ne vous inquiétez pas il sait ou il va.
Les GUEULARDS qui frappaient la poitrines n'ont qu'a revenir. LE PR leur a déjà dit a plusieurs reprises. Celui qui veut pas rentrez sait pourquoi on se connait non lol ?
Sinon ou avez vous vu un braqueur de banque être gracié parce que la banque qu'il attaque l'a déjà été auparavant .vraiment sans honte.
La Paix c’est pas le BORDEL .Sinon allez voir le PDCI vous avez pas dit vous avez bouche.
Tout est bouché on vous regarde , on a tout notre temps, c’est pas vous qui dites que ce dernier est l’autre nom de dieu alors on attend tous ensemble.
 
 
Read more
See his contributions seyale
 
@jordan2015, souvent tu as de bonnes idées mais enveloppées dans la haine, elles deviennent autres choses. Peux-tu te départir de ton militantisme exacerbé pour porter des habits d'un ivoirien soucieux du devenir harmonieux de son pays? Je sais que tu aime très bien la Côte d'Ivo...
@jordan2015,
souvent tu as de bonnes idées mais enveloppées dans la haine, elles deviennent autres choses. Peux-tu te départir de ton militantisme exacerbé pour porter des habits d'un ivoirien soucieux du devenir harmonieux de son pays? Je sais que tu aime très bien la Côte d'Ivoire ton pays mais tu sais le meilleur référentiel ne doit pas être un passé dont nous tous avons souhaité l'abolissement. Pense à ce que tu deviendras demain et dit toi que répondre à la haine par la haine est une voie sans issue car nous retournerons toujours à un perpétuel recommencement.
Bien à toi un frère.
 
 
Read more
See his contributions Kannanwl
 
 Humm le zozo est en transe. Son courage se limite à son clavier. Poltron de première heure comme son "menteur".
 
 
 
See his contributions demelo
 
La situation en Cote d'Ivoire est très différente de celle du congo. Ici les criminelles qui sont en prison avaient tous été prévénu et que crois tu que quelqu'un qui a continuer de tuer alors que le monde entier l'avait prevenu fera s'il est libéré... il faut qu'ils comprennent ...
La situation en Cote d'Ivoire est très différente de celle du congo. Ici les criminelles qui sont en prison avaient tous été prévénu et que crois tu que quelqu'un qui a continuer de tuer alors que le monde entier l'avait prevenu fera s'il est libéré... il faut qu'ils comprennent qu'on ne tue pas impunement.
 
 
Read more
See his contributions jordanchoco2020
 
@Demelo laisse les foutaises ils pensent qu’on s’amuse mais ils ont rien vu.@seyaleEntre ton texte mon frère.pour ce qui est de l’evaluation de mes contributions je prends note.Ici tout est possible , on est dans un espace de liberté tu as tes positions moi j’ai les miennes.Si tu...
@Demelo laisse les foutaises ils pensent qu’on s’amuse mais ils ont rien vu.
@seyale

Entre ton texte mon frère.pour ce qui est de l’evaluation de mes contributions je prends note.
Ici tout est possible , on est dans un espace de liberté tu as tes positions moi j’ai les miennes.
Si tu le veux j’ai ici des contributions , des vrais que tu peux largement qualifier de « Haineuse » si tu me le demande pas de souci.
Merci de ton message Mais j’avance.

Tiens commence par parler a celui qui vient se positionner sous ton post «
Kannanwlè

Humm le zozo est en transe. Son courage se limite à son clavier. Poltron de première heure comme son "menteur".” Voilà tout est clair de mon coté , comme Koudou qui a été averti de l’issu de sa forfaiture.tu devrais te rejouir d’avoir un président qui tient parole contrairement aux foutaises de kanapauvretype .
Amicalement.

Kannanwlè : moi poltron alors nous sommes deux comme on est deux sur nos claviers.je t’ai dit fait gaffe aux insultes c’est l’arme des faibles car elle se retourne de suite contre eux.Kana tient des nouvelles fraiche de vrai POLTRONS pauvre de toi ! : Profil bas pour les proches de Gbagbo au Ghana. Article publié le: 25 Avril 2013 - Auteur: Olivier Monnier (à Accra) - Source: la-croix.com
Depuis l'arrestation de Charles Blé Goudé, les anciens dignitaires ivoiriens ne se sentent plus protégés par le pouvoir ghanéen

Son allure a bien changé depuis ses dernières apparitions publiques il y a deux ans. Casquette française, polo à rayures jaune et bleu, veste sans manches?: Ahoua Don Mello a troqué le costume pour un style décontracté, « passe-partout ». L'ancien porte-parole du dernier gouvernement de Laurent Gbagbo, au premier plan pendant la crise post-électorale, s'est exilé à Accra, la capitale ghanéenne, en juin 2011 lorsque la justice ivoirienne a émis un mandat d'arrêt contre lui pour crimes économiques. Il s'y fait discret.

Alors que leur camp a boycotté les élections régionales et municipales ivoiriennes dimanche 21 avril, ils sont une petite centaine d'anciens dignitaires du régime de l'ex-président ivoirien, arrêté en avril 2011, dont une trentaine d'anciens ministres, encore exilés au Ghana, au Togo et au Bénin. La plupart sont à Accra?: un choix logique compte tenu des affinités politiques entre certains membres du parti au pouvoir au Ghana et le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo.

Accueillis sans difficulté, dans les premiers temps logés dans des grands hôtels de la capitale, ils ont longtemps vécu tranquilles, ce qui n'a pas manqué de créer des tensions entre les deux pays. La donne pourrait être en train de changer. En janvier, quelques jours après l'investiture du nouveau chef d'État John Dramani Mahama, Charles Blé Goudé, le leader des Jeunes Patriotes, a été arrêté par la police ghanéenne, puis extradé le lendemain à Abidjan. Deux autres fidèles de l'ancien président ont connu le même sort deux semaines plus tard. « Cela nous a secoués, reconnaît Douayoua Lia Bi, ancien ministre de la communication. Même si les autorités nous ont rassurés. »

LOIN D'ABIDJAN QUI LEUR « MANQUE CHAQUE JOUR »
Pour Rinaldo Depagne, chercheur spécialiste de l'Afrique de l'Ouest à International Crisis Group, ces exilés « ne sont plus protégés ». L'ancien président, John Atta Mills, malade et en fin de mandat, avait mis le problème de côté. « Mahama préfère entretenir de bonnes relations avec le grand voisin ivoirien plutôt que protéger des gens qui n'ont pas vraiment d'avenir », explique-t-il.

Profil bas et suspicion sont donc de mise. « Blé Goudé et les autres n'ont pas été arrêtés, ils ont été kidnappés. Ca peut aboutir en assassinat », lance Assoa Adou, ancien ministre des eaux et forêts, lui aussi sous le coup d'un mandat d'arrêt. « On fait plus attention à qui nous approche, à qui nous voyons », résume Lia Bi.

Loin de leurs familles, restées en Côte d'Ivoire, loin d'Abidjan qui leur « manque chaque jour », ces ex-ministres commencent à sentir le coup. Et tandis que les divisions internes s'exacerbent, les problèmes financiers s'accumulent. « On survit grâce à de bonnes volontés », assure Aurélien Séry, un politologue pro-Gbagbo, qui s'est laissé pousser la barbe pour passer plus inaperçu.

UNE LOI D'AMNISTIE GÉNÉRALE
« Ce que je vois autour de moi, c'est que c'est très difficile », explique Ahoua Don Mello. Il est pourtant une exception. Ingénieur des ponts et chaussées, il assure bien s'en sortir, et utiliser « son expertise » pour travailler comme consultant sur des projets de développement.

Tous disent vouloir rentrer au pays. Ils assurent, en dépit des accusations du gouvernement, n'avoir aucun plan pour déstabiliser le régime de Ouattara. Ils demandent une loi d'amnistie générale, mais estiment leur sécurité toujours pas assurée de l'autre côté de la frontière. « Beaucoup ne supportent plus l'exil, explique Aurélien Séry. À Abidjan, ils avaient leur entourage, les honneurs. Ils sont descendus de leur piédestal. »

Olivier Monnier (à Accra)
 
 
Read more
See his contributions Me khauney
 
A la suite de @Jordan, je m'alugne sur sa pensée. Pas d'amnistie generale mais une amnistie personnelle pour ceux qui ont au moins des circonstances attenuantes. Car l'amnistie fait toujours le lit à l'impunité et les preuves foisonnent: amnistie aux puschistes de 1999; consequen...
A la suite de @Jordan, je m'alugne sur sa pensée. Pas d'amnistie generale mais une amnistie personnelle pour ceux qui ont au moins des circonstances attenuantes. Car l'amnistie fait toujours le lit à l'impunité et les preuves foisonnent: amnistie aux puschistes de 1999; consequence en 2002. Amnistie des rebelles en 2002, consequence: chienlit politique durant 10 ans. Alors, on pense qu'une amnistie generale n'est pas la bonne solution... Essayons donc autre chose. @Demelo, en plus d'avoir eté prevenus, ils refusent encore de demander pardon, de reconnaitre leur tort et continuent de narguer leurs victimes. Alors Mr le PAN, on songera à une amnistie generale lorsque les conditions de celles-ci seront reunis...
 
 
Read more
See his contributions Eburnyman
 
Au Congo les differentes amnisties générales ont enfanté des " Nkounda - Ntangana et autres Sultani", ont va se borner a suivre une voix qui a conduit le congo la ou il est actuellement, que ce Honorable suiveur nous escuse, mais sa proposition n'est pas viable
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Cela parait comme une bonne proposition, mais le Congo n'a pas de solution á nous donner car il n'y a pas de démocratie au Congo(Brazza) avec le roi Sassou N'guesso qui est politiquement comparable á notre Koudou Gbagbo..... Sassou voulait etre président pas tous les moyens et i...
Cela parait comme une bonne proposition, mais le Congo n'a pas de solution á nous donner car il n'y a pas de démocratie au Congo(Brazza) avec le roi Sassou N'guesso qui est politiquement comparable á notre Koudou Gbagbo..... Sassou voulait etre président pas tous les moyens et il l'a été avec ses miliciens "cobra" en detruisant adversaires et biens matériels.................Au Congo, C'est Sassou N'guesso ou RIEN jusqu'á la mort de ce dernier.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login