Logo Koaci
 
 
 
Côte d’Ivoire : Université Abobo-Adjamé, 4 étudiants exclus, 30 blâmés et 10 avertis !
 
Abidjan, le 24 Mai 2013 © koaci.com – Après l’intimidation survenue contre le ministre de l’enseignement supérieur, Ibrahim Cissé Bacongo Search Cissé Bacongo le 13 mai dernier à l’université de Cocody, un regain de violences avait gagné celle d’Abobo-Adjamé appelé « Université Nangui Abrogoua Search Université Nangui Abrogoua », le vendredi 17 mai.

Une semaine après l’escalade de ces étudiants, la présidence de ladite université conduite, par le professeur Tanoh Yao, a pris de sévères sanctions contre des mis en cause. KOACI.COM apprend que 4 étudiants ont été radiés, 30 blâmés et une dizaine avertis .

Rappelons que les étudiants, ayant le sentiment de na pas être entendus par les autorités dont leur ministre de tutelle, avaient haussé le ton pour réclamer notamment la climatisation et une sonorisation adéquat au bon déroulement de leurs études.

Au constat, les autorités du pays semblent également bien déterminées à être aussi sévères dans les sanctions que les conditions d'études, tel un sonna, de l'avenir de la nation.

Rappelons pour finir que pour le chapitre de la climatisation, des splits verticaux avaient été acheminés pour la venue du président Ouattara et avaient disparu une fois ce dernier parti.

Donatien Kautcha
 
 
10151 Visit(s)    23 Comment(s)   Add : 24/05/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions jordanchoco2020
 
Le jour se lève au suivant lol.pour ceux qui sont pas sur place et veulent s'informer verifié sur place pour une fois que L’intelligent d’Abidjan et pas bête autant le nommer lolMerci koaci une piste d'article pour kautcha.:Universités / Mauvaise foi, incompétence : Des doyens d...
Le jour se lève au suivant lol.

pour ceux qui sont pas sur place et veulent s'informer verifié sur place pour une fois que L’intelligent d’Abidjan et pas bête autant le nommer lol
Merci koaci une piste d'article pour kautcha.

:

Universités / Mauvaise foi, incompétence : Des doyens d’Ufr sabotent les efforts du Gouvernement
Le retour à la normalisation dans le cadre du départ nouveau ne fait pas l’affaire de tout le monde, dans les universités ivoiriennes, en particulier à l’Université de Cocody qui porte le prestigieux nom du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne. Des doyens d’Unité de formation et de recherche (UFR) et leurs secrétaires principaux sont lourdement mis en cause par plusieurs enseignants et étudiants. Au sujet par exemple du complot du micro gâté, du lundi dernier, l’incompétence et la mauvaise foi du doyen de l’Ufr des sciences juridiques est pointée du doigt. Durant plusieurs jours, le décanat a été incapable de traiter le dossier du micro qui avait été porté à sa connaissance. Pourtant, le budget de fonctionnement de l’Ufr a été multiplié. A ce titre, cette administration dispose de ressources pour faire face à ce type de préoccupations des étudiants. Au lieu de régler les questions d’intendance, le doyen a plutôt renvoyé les étudiants et les enseignants qui se plaignaient, à savoir Jacqueline Oble à la présidence de l’université qui, à son niveau, a pris ses responsabilités pour régler le problème de micros qui coûtent à peine 25.000 F Cfa avec des piles à 200 F Cfa. Selon nos informations, le doyen ne s’est pas arrêté là. Lorsque les enseignants, dont Coulibaly Climanlo Jérôme l’ont informé des problèmes de micro, il leur a dit de faire comme tout le monde, c’est-à-dire, signer la fiche de présence et indiquer que le cours a été dispensé. Une attitude fort préjudiciable aux étudiants. Comment un doyen peut-il encourager les enseignants à sécher les cours ? Le problème des toilettes fait partie des sabotages orchestrés par des responsables de l’administration. Les cours ont lieu sur le campus de 8 heures à 21 heures. Pourtant, il se trouve que des toilettes restent fermées de 13h à 18 h avec des autocollants interdisant leur ouverture. Face à cette situation, des enseignants eux-mêmes, pris de besoin urgent, investissent souvent le bureau du doyen pour les assouvir. Pourquoi fermer les toilettes et faire croire que rien n’a été réhabilité, pour discréditer aussi bien le gouvernement que pousser à la révolte les étudiants ? Voici les questions que les observateurs se posent. Des toilettes préfabriquées ont été disposées au profil des étudiants, mais celles qui existent, doivent être bien entretenues par l’administration, sous l’autorité des doyens des Ufr. Difficile d’espérer que le promoteur des travaux, ou un membre du gouvernement, aille jouer au technicien de surface, au plombier, à l’électricien, pour pallier la mauvaise foi, et à l’incompétence de certains acteurs de l’administration de l’université Félix Houphouët-Boigny. Il n’est pas possible de prétendre que tout est parfait et que les étudiants se plaignent à tort, cependant une plus grande loyauté des représentants du gouvernement et moins de sabotage devraient faire l’affaire de tous.
 
 
Read more
See his contributions FMK
 
Vraiment pour une affaire de clim sérieux... sur ce coup là je ne comprends toujours pas pourquoi le gouvernement n'a pas écouté les étudiants soit disant l'avenir de la nation, tu m'étonnes que dans ces conditions après sa parte par en C... lol
 
 
 
See his contributions Me khauney
 
Après avoir semés le vent, il etait temps qu'ils recoltent la tempete. Ah le retour du baton!!! Desormais vous saurez qu'un ministre ça se respecte
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
@ khauney Mme Tanoh Yao rigole pas deh on attend pour ramata.Net et précis.
 
 
 
See his contributions Dabakala
 
Oui, quand c'est long, ce ne peut qu'être un copié collé. On attend donc l'analyse de texte de la part de l'imbécile qui sait décidément manipuler sa souris ou surfer dans ses menus. Quel message voulez vous transmettre à @Kautcha et quel est le but du copié collé !!! La suite !!...
Oui, quand c'est long, ce ne peut qu'être un copié collé. On attend donc l'analyse de texte de la part de l'imbécile qui sait décidément manipuler sa souris ou surfer dans ses menus. Quel message voulez vous transmettre à @Kautcha et quel est le but du copié collé !!! La suite !!! (Vive les droits d'auteur et le respect de la création intellectuelle. Ce site n'aurait pas dû afficher un article provenant d'ailleurs, même si sous citation intégrale reprise par un koacinaute. Mais vous êtes libres de vos validations et de vos actes !!!)
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
@mekonni … Vive l’imbécillité !! Oui, le ministre BACONGO mérite respect pour avoir détourné autant d’argent et avoir provoqué des radiation d’étudiants qui auraient contesté ce fait et milité pour un bien être estudiantin refusé. Le modèle est planté et tout le monde veut deveni...
@mekonni … Vive l’imbécillité !! Oui, le ministre BACONGO mérite respect pour avoir détourné autant d’argent et avoir provoqué des radiation d’étudiants qui auraient contesté ce fait et milité pour un bien être estudiantin refusé. Le modèle est planté et tout le monde veut devenir ministre de la république de ce pays. On peut voler, gueuler, et personne ne peut rien vous faire !!! La suite !!
 
 
Read more
See his contributions Me khauney
 
Après avoir semés le vent, il etait temps qu'ils recoltent la tempete. Ah le retour du baton!!! Desormais vous saurez qu'un ministre ça se respecte
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
Dabi, allergique aux article fouillé j assume pour koaci lolN ayez pas honte ça va sortir lol
 
 
 
See his contributions Me khauney
 
@Dabakala, ce que tu ne comprends pas c'est que l'Etat de droit ne se negocie pas. Cela veut dire que les institutions de la Republique ne doivent pas etre mises à mal par nos choix politiques, nos humeurs, nos ressentiments, voire nos fantaisies. Il faut respecter les personnes ...
@Dabakala, ce que tu ne comprends pas c'est que l'Etat de droit ne se negocie pas. Cela veut dire que les institutions de la Republique ne doivent pas etre mises à mal par nos choix politiques, nos humeurs, nos ressentiments, voire nos fantaisies. Il faut respecter les personnes qui les incarnent. Cela est valable pour tous: rois, chefs de villages, d'amphi et les etudiants. @Dabakala! Commencer un texte par le mot imbecile c'est indecent meme si cela est le reflet de ton education
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
Je ne sais pas pour vous autres koacinautes, mais je n’ai jamais vu autant d’imbécillités débitées par la même personne en série et sans relâche. Vos propos seraient tout ce qu’il pourrait y avoir de censé et de respectable, si je faisais fi de votre qualité de pro HAHO inconditi...
Je ne sais pas pour vous autres koacinautes, mais je n’ai jamais vu autant d’imbécillités débitées par la même personne en série et sans relâche. Vos propos seraient tout ce qu’il pourrait y avoir de censé et de respectable, si je faisais fi de votre qualité de pro HAHO inconditionnel et tatoué, ce que mon éducation me conseille d’ailleurs. Loin de moi de vouloir continuer à vous designer ainsi, ne serait que par respect de ma propre personne, bien avant la vôtre, mais je me dois de vous rappeler que votre pouvoir repose sur une rébellion assassine et meurtrière qui s’est établie depuis 2002, a pris les armes et a menacé le pouvoir de SEM GBAGBO LAURENT, au point de le renverser dans l’illégalité la plus totale, après des élections qui ont connu les pires formes de fraudes et se sont soldées par une guerre. Pour reprendre vos propos dans leur intégralité, vous parlez des institutions mises à mal par « nos » choix politiques, « nos » ressentiments, voire « nos » fantaisies. Alors oui, je me permets de mettre l’accent sur le « nos » qui vous désigne, car c’était bien le choix politique d’un homme politique en la personne d’HAHO, d’opter pour des coups d’état, pour des insurrections et des rebellions, pour la guerre entre ivoiriens, dans le sang et les douleurs, quand en face, au nom de la république et des institutions de l’état, on aura toujours tout fait pour négocier et rapprocher les ivoiriens, et revenir dans la république et à la démocratie. Ce sont les ressentiments d’une faction politique, qui se sentait exclue et vilipendé par l’ancien régime et qui au nom de cela décida de le combattre par tous les moyens illégaux à sa disposition, pour démontrer une fois au pouvoir que la stigmatisation que l’on aura « subie » ne sera que vue d’esprit et au contraire, on est de loin encore plus sectaire, tribaliste et exclusionniste que tous les autres réunis, ce qui se matérialise par une campagne abjecte de rattrapage ethnique qui suffira a fragiliser définitivement les institutions de ce pays et aboutir au rejet global dont vous êtes victime. Et enfin les fantaisies, oui, elles sont de plusieurs ordre, en commençant par le choix de cuisinier ou de pompiers comme ministres de la république de Côte d’ivoire (Vive TUO FOZIE !!!), mais aussi des désiratas divers et absurdes comme la rétributions de tous les acteurs principaux de la rébellion, le financement en perdiem de toute présence lors de signature d’accord de paix, ou alors des crimes rituels ou pseudo rituels qui se reposent à la fois sur la curiosité humaine et la cruauté sans nom, sinon le mysticisme comme moteur de guerre : l’éventrement des femmes enceintes pour voir le sexe des fœtus, l’incinération d’hommes vifs, le cloisonnement de tout un bataillon dans des containeurs hermétiques, les incendies de villages tout entiers, la consommation de breuvages humains, tout ceci réconforté par une amnistie exigée par des rebelles craintifs des conséquences de leurs actes et accordées par SEM GBAGBO LAURENT, toujours au nom de la paix, mais aussi de la survie des institutions de ce pays. On ignorera aussi les refus d’obtempérer au sein du gouvernement par des ministres de l’opposition (Vive Adjoumani), qui prennent leur ordres auprès de leur chapelles politiques respectives, qui n’ont jamais eu aucun respect pour les institutions ivoiriennes sous SEM GBAGBO LAURENT. Oui @mekonni, on aura presque tout recensé et le niveau d’imbécillité que vous atteignez dans votre position que vous voulez empreinte d’éthique et de morale, c’est celui lié au piège de l’INTEGRITE, autrement dit, tout le monde, sauf vous aurait pu donner cette leçon « d’éthique républicaine » et le fait de ne pas l’avoir remarqué instinctivement et de façon autonome fera encore de vous l’imbécile attitré de ce site et selon le sujet plus haut !! Vous vous êtes donc oublié et je crois que vous rêver en secret de pouvoir occuper un rôle qui vous est défendu de fait, a cause de l’appartenance a une faction qui a du sang plein les mains et qui ne sait toujours pas ce que sont des institutions. Ce ne sont pas les chasseurs de rats de la savane du nord, édentés, analphabètes et sans éthique, qui donnent des ordres à des soldats de métiers confinées au silence dans l’armé ivoirienne, autre institution de ce pays, qui me contrediront !! C’est cela l’indécence, que vous partagez avec tous les autres pro HAHO, qui est de croire que vous pourrez inculquer une quelconque valeur éthique, morale et républicaine à vos contradicteurs, surtout après un parcours aussi « fantastique » et que personne ne peut effacer ou ignorer et dont SORO est fier, au point ou de nombreux adolescent jure de suivre ses traces pour être un jour, suite à une rébellion selon le même exemple et modèle, président de l’assemblé nationale, institution ivoirienne par excellence. C’est donc quoi la prochaine imbécillité venant de votre part ??? Non, laissez tomber. Je commence réellement à me fatiguer, à force de vous attribuer ce qualificatif. Je vous ignorerai la prochaine fois !! La suite !!
 
 
Read more
See his contributions Dozard
 
Certains (FPI et LMP) verront encore un coup de frein a la réconciliation nationale comme si au nom de cette réconciliation tout doit être toléré. Plus de quartiers pour le fauteurs de troubles.
 
 
 
See his contributions Me khauney
 
Oui! Assis sur une rebellion dont le plus incompetent de tous les presidents a vu venir. Helas l'imcompetence doublée d'une peur bleu ne l'a pas permis d'empecher celle ci et pourtant il savait très bien "à quel feu tricolore ils s'arretaient et quelle boite de nuits ils frequent...
Oui! Assis sur une rebellion dont le plus incompetent de tous les presidents a vu venir. Helas l'imcompetence doublée d'une peur bleu ne l'a pas permis d'empecher celle ci et pourtant il savait très bien "à quel feu tricolore ils s'arretaient et quelle boite de nuits ils frequentaient". Malheureusement, il etait si en palabre avec tout le monde que personne n'a voulu l'aider
 
 
Read more
See his contributions djongos
 
 la sanction me parait peu sevère il faut leur enlever desormais toute envie de paralyser notre UNIVERSITE Entrer votre texte
 
 
 
See his contributions LEMONTAGNARD
 
Il faudrait la meme sanction pour ceux de l'université Nangui Abrogoua. Enlever à jamais le gout de la violence et effacer la croute restante de la FESCI......LEMONTAGNARD
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
@djongos, la sanction est surement le fruit d'une enquête qui a permis de localiser les fauteurs de trouble comme tu constates personne ne remet en questions ces dernieres sanctions ce qui demontre qu'elle sont acceptées par l'ensemble des étudiants.Choses rares des exclus ce qui...
@djongos, la sanction est surement le fruit d'une enquête qui a permis de localiser les fauteurs de trouble comme tu constates personne ne remet en questions ces dernieres sanctions ce qui demontre qu'elle sont acceptées par l'ensemble des étudiants.Choses rares des exclus ce qui prouve qu'il n'y aura plus d'inpuminté comme celal était avant dans les unversités.
Je constate que sur ce post nous sommes tous en phase , sauf un parasites qui n'a qu'injure au bout de ses doigts .Mais qui ne dira pas qu'avant dans la 1er unversité de CIV il y avait la prostitutions organisée et les annexes etaient un maché a ciel ouvert .

Bref c'est du passé page tournée.
@lhauney vous avez droit de mettre en quarantaine un parasite je puis vous l'assurer.
 
 
Read more
See his contributions jordanchoco2020
 
@djongos, la sanction est surement le fruit d'une enquête qui a permis de localiser les fauteurs de trouble comme tu constates personne ne remet en questions ces dernieres sanctions ce qui demontre qu'elle sont acceptées par l'ensemble des étudiants.Choses rares des exclus ce qui...
@djongos, la sanction est surement le fruit d'une enquête qui a permis de localiser les fauteurs de trouble comme tu constates personne ne remet en questions ces dernieres sanctions ce qui demontre qu'elle sont acceptées par l'ensemble des étudiants.Choses rares des exclus ce qui prouve qu'il n'y aura plus d'inpuminté comme celal était avant dans les unversités.
Je constate que sur ce post nous sommes tous en phase , sauf un parasites qui n'a qu'injure au bout de ses doigts .Mais qui ne dira pas qu'avant dans la 1er unversité de CIV il y avait la prostitutions organisée et les annexes etaient un maché a ciel ouvert .

Bref c'est du passé page tournée.
@lhauney vous avez droit de mettre en quarantaine un parasite je puis vous l'assurer.
 
 
Read more
See his contributions Me khauney
 
Je dis une fois de plus merci à ces autorités de l'université qui ont à prendre cette decision. Comme le souligne @Le Montagnard, pour couper toute envie de reprise de pareil comportement, je propose qu'on aille au dela des sanctions administratives pour envisager des sanctions p...
Je dis une fois de plus merci à ces autorités de l'université qui ont à prendre cette decision. Comme le souligne @Le Montagnard, pour couper toute envie de reprise de pareil comportement, je propose qu'on aille au dela des sanctions administratives pour envisager des sanctions penales contre ces fauteurs de troubles. Parce que tout acte de violence est aussi constitutif de faute penale au regard de notre droit penal. Ces actes portent atteinte à l'ordre public, à l'integrité physique et incitent à la revolte. Alors chers etudiants, sachez revendiquer
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
Encore un morceau choisi dans l’imaginaire exubérant de l’imbécile. Je cite : « personne ne remet en questions ces dernières sanctions ce qui démontre qu'elle sont acceptées par l'ensemble des étudiants. » Il osera parler ici de l’acceptation de décision, quand on pourrait plutôt...
Encore un morceau choisi dans l’imaginaire exubérant de l’imbécile. Je cite : « personne ne remet en questions ces dernières sanctions ce qui démontre qu'elle sont acceptées par l'ensemble des étudiants. » Il osera parler ici de l’acceptation de décision, quand on pourrait plutôt parler ici de la crainte de représailles et l’effet de l’intimidation. Il est clair que la majorité des étudiants n’acceptera pas ce qui se passe, mais se plieront aux décisions du pouvoir, car le bâton a bien pour effet de faire rentrer dans les rangs. C’est indiscutable et c’est le but de son usage, mais il existe un effet boomerang, qui est bien celui qui consiste à considérer que l’adversité ne se justifie pas en ce moment, et que l’embuscade sera le choix ultime et temporaire. Non, punir est une solution à court terme, certes, avec des effets immédiats, puisqu’ il s’agit de l’expression du pouvoir, mais ce n’est pas LA solution, car le moteur de la contestation n’a pas été supprimé. Certains voudront en définir une dimension politique et même une récupération politique, mais les griefs des étudiants sont bien réels et justifiés, d’autant plus que l’on se trouve dans un cadre où les universités auraient été rénovées et remises d’aplomb. Que peut bien vouloir un étudiant de plus ??? Non, les griefs sont précis et les accusations contre ce pouvoir tiennent toujours la route, un pouvoir qui se refuse à choisir le chemin de la transparence et de la logique, pour verser dans l’impunité dans une affaire de détournement que l’on essaie d’enterrer. Il s’agit pourtant d’un investissement en effets immobiliers et en bâtiments. Il est donc très simple de publier un bilan comptable et précis de comment et quand l’argent fut utilisé, afin que chacun se fasse une idée précise de ce qui a été fait et comment cela a été fait. C’est une action qui ne se fera pas, justement parce que le détournement était grossier, et passait par plusieurs personnes, au sein d’une machine bien huilée. Les pro HAHO choisiront donc la machine de la répression, que SEM GBAGBO a essayé d’éviter tout au long de son mandat. A tort ou à raison ?? On ne le sait pas, mais ce qui est, c’est que la FESCI existe encore aujourd’hui et si GBAGBO avait été intransigeant avec toutes les autres associations d’étudiants sous son régime, la première décision de ce régime aurait été d’interdire la FESCI et de détruire tout ce qui pourrait y ressembler. Il s’agira donc ici de cas de jurisprudence, qui conditionne avec précision ce qui attendra les adeptes de ce régime, lors du prochain régime, surtout s’il ne leur est pas favorable. Punir des étudiants, pour des actes pourtant répréhensibles, pour des griefs de détournement et de sous équipement paradoxaux dans une université qui vient à peine d’être rénovée, de façon aussi prononcée et définitive, tout en imposant un manteau répressif aux autres étudiants qui adhèreraient à ces actions violentes contre BACONGO, serait une façon de dire à tous : voilà ce qui attend tout étudiant pro HAHO dans le futur, au cas où celui-ci perdrait le pouvoir. Ce pouvoir définit donc l’avenir de ses rejetons. Si la présidente « nommée » de l’université d’Abidjan est aussi réservée, que ce soit politiquement qu’avec le bâton, c’est qu’elle sait que son avenir académique se joue maintenant et qu’elle risque de ne pas survivre le prochain régime, tout comme ses collègues qui sont en exils et pour lesquels elle hésite encore à s’engager pour leur retour. Tout est donc une question de mesure et de retenue. Les expulsions de cercle académiques se justifient uniquement par des échecs récurrents et des écarts disciplinaires graves dont les raisons ne peuvent être tolérées. Dans le cas d’espèce, la dimension politique de la situation est surtout à ne pas ignorer et si GBAGBO avait hésité en son temps, on comprend pourquoi. HAHO fait le pas, mais il y en aura qui paieront cash, quand son pouvoir finira, et dès les premiers jours !! La discussion n’est donc pas une faiblesse. De plus, jusqu’ici, on continue de donner raison à ces étudiant révoltés, car l’affaire du détournement n’est toujours pas tirée au clair et BACONGO, tout comme BICTOGO et d’autres proches de HAHO sont protégés, encore plus que jamais, surtout à travers ces renvois et blâme !! C’est une façon de voir les choses que les imbéciles sur ce site ne comprendront pas, car il ne dispose pas de facultés pour ce faire. Le milieu estudiantin est un milieu politique extrêmement sensible et celui qui se met à dos l’université et la jeunesse, ne peut perdurer au pouvoir !! Un fait !! La suite !! (ce qui m’intéresse à ce niveau, c’est l’opinion et l’attitude des étudiants pro HAHO, qui ont été d’accord pour tabasser un BACONGO, qui terni l’image de leur mentor a travers un détournement insolent et qu’on aura voulu lui signifier !!! Non, laissez tomber !!)
 
 
Read more
See his contributions jordanchoco2020
 
@dabakala j’espère pour vous vieux comme vous êtes que vous faites pas parti des fonctionnaires boycotteurs des universités qui agissent dans l'ombre, comme dans l'article excellent que j'ai mis en ligne et informations vérifiées par mes sources solides si je puis vous citer lol...
@dabakala j’espère pour vous vieux comme vous êtes que vous faites pas parti des fonctionnaires boycotteurs des universités qui agissent dans l'ombre, comme dans l'article excellent que j'ai mis en ligne et informations vérifiées par mes sources solides si je puis vous citer lol .Comme je vous ai dit la fois derniere j'ai mangé a abobo donc la bas je sais pour l'autre j'attend le resultat des enquetes , mon article restera la lol
Car il est certain que l'enquete fini les sanction tomberont comme a abobo lol

sinon je vois du bictogo dans votre embardée surement du rattrapage encore denoncé lol
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
@Jordan… ah bon, donc quand on mange quelque part, on sait ce qui s’y passe et plus fort, on sait ce que les gens pensent ?? Non, l’imbécile, la langue française est fort bien construite et permet tout genre de nuance. Prétendre que les étudiants auraient « accepté » des sanction...
@Jordan… ah bon, donc quand on mange quelque part, on sait ce qui s’y passe et plus fort, on sait ce que les gens pensent ?? Non, l’imbécile, la langue française est fort bien construite et permet tout genre de nuance. Prétendre que les étudiants auraient « accepté » des sanctions est bien trop présomptueux et insolent de votre part, même si vous avez déjeuné avec tous les étudiants d’ABOBO pour vous faire une raison. L’envergure des mouvements enregistrés et la motivation politique qui les soutenait ne peuvent s’effacer aussi simplement parce que l’on a brandi le bâton !! C’est un fait. C’est donc à croire que vous ne savez pas comment les mouvements estudiantins, sinon les perceptions estudiantines organisées fonctionnent. Le silence face à la menace est toujours baigné dans un nuage d’hypocrisie. Si vous voulez forces les étudiants a accepter une réalité et a cesser des mouvements d’humeur, vous vous devez de les convaincre et c’est justement ce qui n’est pas, face à un pouvoir arrogant et hautain, qui protège ses ministres contre vent et marrée, dans des histoires de détournement de deniers publics. Que les sanctions tombent donc au campus de Cocody et que la boucle soit donc bouclée, car ce que le pouvoir a commencé il faut bien qu’il le termine, sinon ce serait injustice. A ce niveau, je me demande ai vous avez déjeuner avec les étudiant pro HAHO qui ont manifesté contre BACONGO, déçus du comportement des gens dans l’entourage d’HAHO qui pourraient contribuer a ternir son image et qu’il veut absolument protéger. Entre deux rots, je vous prie donc de me donner leur impression sur ce qui se trame contre eux !!! Il n’est pas intelligent de se mettre les étudiant à dos, dans une république démocratique, surtout pas ceux qui sont de son propre camp !! La suite !!
 
 
Read more
See his contributions Me khauney
 
Tout un roman, pour ne rien dire de concret au finish! Terrible Dabakus! Toujours egal à lui meme, intraitable et inchangeable. Et dire que pour lui les imbeciles c'est les autres. Or lui il est le roi des imbeciles et des cons
 
 
 
See his contributions Dabakala
 
Un imbécile qui traite les autres d’imbécile ??? Oui, ça se peut et ça se rencontre de façon régulière !! Le fait est pourtant que l’apport argumentaire est pratiquement nul dans cette faction et sur ce site, une faction qui se voit laminée pratiquement à chaque intervention, non...
Un imbécile qui traite les autres d’imbécile ??? Oui, ça se peut et ça se rencontre de façon régulière !! Le fait est pourtant que l’apport argumentaire est pratiquement nul dans cette faction et sur ce site, une faction qui se voit laminée pratiquement à chaque intervention, non pas par la pertinence de mes propos et de mes positions, mais plutôt par l’absurdité de leur position. Il suffit pour se faire une idée juste de lire le fil de post entre nos personnes et vous en serez convaincus. Pour la route, « ce qui confère la victoire, c’est soit la puissance que l’on développe et qui suffit à gagner, soit la faiblesse de l’ennemi qui se laisse vaincre » J’opterai plutôt pour la deuxième situation !! Mais, je n’y peux rien, si cette faction s’est choisie des imbéciles pour la défendre !! On attend donc la prochaine imbécillité du @mekonni ou du @Jordan, pour en discuter, juste avant que leur fusible pète et qu’il finissent pas se plaindre finalement de la longueur de mes interventions, qu’ils digèrent plus que mal, le fond ayant été plus que destructeur à tout égards !! La suite !!
 
 
Read more
See his contributions jordanchoco2020
 
les nominés a cocody sont oups encore rattrage lolLes délégués d’amphithéâtres de l’UFR Sciences Juridiques Administratives et Politiques écopent d’un blâme. En cas de récidive, les concernés s’exposent à l’exclusion de l’Université Félix Houphouët-Boigny et des établissements as...
les nominés a cocody sont oups encore rattrage lol

Les délégués d’amphithéâtres de l’UFR Sciences Juridiques Administratives et Politiques écopent d’un blâme. En cas de récidive, les concernés s’exposent à l’exclusion de l’Université Félix Houphouët-Boigny et des établissements associés. Il s’agit de:

- KETAHE Oulwasseti Serge, Master 1 Affaires,
- FIENT Jean Marc, Master 1 judiciaire,
- SERY Bi Sey Franck, Licence 3 Privé;
- GNAWA Andrée Marie Pascale, Master 1 Public,
- BEDIAKON Kouadio Mouroufié M., Licence 3 Public
- GONET Thomas Anderson, Licence 2/ A,
- KOUADIO Hugues Nol, Licence 2/ B
- ALLA Kouahi’n Hermann de Cephas Licencel/ E
- DOUMBIA Guehassemou Max Ceronne, Licence 1/ F
- KISSIRA Chouahib, Licence 1/ G
- GNAMIEN, Capacité 1,
- ZOUKOU Bi S., Capacité 2.
 
 
Read more
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login