Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Abidjan, l'Espagne veut apporter son expertise dans le domaine de la lutte contre l'immigration clandestine et annonce du matériel de maintien d'ordre et de sécurité
 
Ferdando Grande-Marlaska Gomez et Sidiki Diakité  au Plateau ce Mardi (ph KOACI)



© koaci.com - Mardi 19 Février 2019 -Dans le cadre des relations diplomatiques entre la République de Côte d’Ivoire et le Royaume d’Espagne, en visite à Abidjan, le ministre espagnol de l’Intérieur, Ferdando Grande-Marlaska Gomez a eu aujourd’hui, un entretien avec son homologue ivoirien, Sidiki Diakité à son cabinet sis au Plateau.

Les deux hommes ont évoqué plusieurs points de la coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Espagne qui a vu le jour depuis le 27 avril 1964.

Au sortir de cette rencontre d’une heure environ, le ministre de l’Intérieur du Royaume d’Espagne a confié à KOACI que son pays va offrir à la Côte d’Ivoire du matériel de maintien d'ordre et de sécurité.

«Il s'agit pour nous d'approfondir la coopération bilatérale entre les deux pays en matière de sécurité. Il nous faut établir de nouveaux programmes de collaboration dans ce sens, contre le trafic des personnes, le terrorisme, la cybercriminalité etc. Nous voulons une coopération transversale avec la Côte d’Ivoire. Et nous comptons apporter notre expertise Search expertise dans le domaine de la formation dans la lutte Search lutte contre l'immigration clandestine, la protection civile, la police montée et la prévention. Nous allons également offrir du matériel de maintien d'ordre et de sécurité Search sécurité à la Côte d'Ivoire, » a expliqué, le ministre espagnol de l’Intérieur.

En 2012, un accord de coopération en matière de sécurité Search sécurité a été signé entre la Côte d’Ivoire et le Royaume d’Espagne.

Sidiki Diakité a affirmé que l'Espagne assiste déjà la Côte d’Ivoire dans le cadre de la gestion des frontières.

Selon lui, cette coopération va se renforcer dans le domaine de la gestion des frontières, grâce à l’équipement des postes frontières, la formation des agents en charge de l’immigration.

La visite du ministre Fernando Grande-Marlaska Gomez s’inscrit dans le cadre de l’approfondissement de ces rapports de coopération. 

Le ministre ivoirien a indiqué qu’au regard des défis sécuritaires auxquels les deux pays sont confrontés, ils ont décidé de donner un coup d’accélérateur à leur coopération qui ne s’est jamais arrêtée, comme l’a mentionné Sidiki Diakité.

Il a annoncé qu’au-delà de cela, un accord va très bientôt connaître, la mise en œuvre de la première réunion de la commission mixte.

«Le ministre et moi avions pris la décision de tenir la première réunion de la Commission mixte. Nous allons déterminer si elle va se tenir à Madrid ou à Abidjan, »a précisé le ministre ivoirien de l’Intérieur. 

Il a rappelé que la coopération entre son pays et le Royaume d’Espagne a été marquée en 2014 par une assistance apportée par le ministère de l’Intérieur de l’Espagne par le ministère de l’Intérieur de la Côte d’Ivoire. 

En matière de lutte Search lutte contre l’immigration clandestine, les rapports entre la Côte d’Ivoire et le Royaume d’Espagne sont très étroits.

M. Diakité a révélé qu’avec le prédécesseur de Fernando, ils ont eu déjà des entretiens à la faveur de la réunion de la Coordination de lutte Search lutte contre les réseaux de passeurs de lutte Search lutte contre le trafic des personnes au Niger en début 2018.

«Cette coopération est très importante pour la Côte d’Ivoire dans la lutte Search lutte contre le terrorisme, » a-t-il insisté. 

De nombreux domaines de la coopération entre le Royaume et la Côte d’Ivoire ont été abordés au cours de cette rencontre qui seront mis en œuvre dans les semaines et mois à venir.

Le ministre ivoirien de l’Intérieur a enfin déclaré qu’il a évoqué avec son homologue la question de la protection civile, de la police séquestre, car son pays vient de mettre en place sa première unité de police montée.

«La question de la cybercriminalité à laquelle font face nos États a été abordée, » a conclu l’ancien Préfet de la ville d’Abidjan.


Wassimagnon
Click to enlarge
Côte d'Ivoire : Abidjan, l'Espagne veut apporter son expertise dans le domaine de la lutte contre l'immigration clandestine et annonce du matériel de maintien d'ordre et de sécurité
 
 
5876 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 19/02/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions LeMagotOuRien
 
Hier c'était le japon qui offrait du matériel de maintient d'ordre de 200millions ( en réalité plus)...today c'est l'Espagne qui annonce du matériel de sécurité de sa part à venir.. La semaine passée c'est une délégation du conseil de sécurité qui venait s'enquérir des mesures de...
Hier c'était le japon qui offrait du matériel de maintient d'ordre de 200millions ( en réalité plus)...today c'est l'Espagne qui annonce du matériel de sécurité de sa part à venir.. La semaine passée c'est une délégation du conseil de sécurité qui venait s'enquérir des mesures de sécurité prévues par le gouvernement pour 2020..la chine elle a depuis 2016-2017 offert ces 1000 caméras du système surveillance qu'on voit disséminés dans tout Abidjan.. On apprend même que Kigali a dépêché un de ces limiers très réseauté pour suivre soro et en faire des rapports..
 
 
Read more
See his contributions Batuta
 
Mythomossi a vraiment besoin de l'expertise de l'Espagne pour endiguer les flots des parents de kandia, de bictogo et de ses propres parents qui affluent tous les jours en Côte d'Ivoire tuer et voler les terres?
 
 
 
See his contributions Zott
 
Les blancs savent que c'est Dramane qui est la cause de l'immigration clandestine. Donc ils viennent le voir pour lui proposer des solutions bidon afin de lui soutirer de l'argent.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login