Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Abidjan, un médecin de santé publique affirme que «toutes les femmes qui se dépigmentent la peau sont exposées à l'apparition d'un diabète »
 
© koaci.com– Lundi 11 Mars 2019 – Il y a plusieurs types de diabètes, certains sont dus à l’utilisation des corticoïdes.

Les femmes qui se dépigmentent la peau Search peau sont exposées à ce type de diabète.

Dr Dzadé Koffi Benjamin, médecin Search médecin de santé publique, chargé d’étude au niveau du suivie évaluation au programme de lutte contre les maladies métabolique et de prévention des maladies non transmissibles au ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a fait cette révélation ce week-end au cours d’une conférence publique.

«L’utilisation des corticoïdes est un facteur de risque d’apparition de diabète. Toutes les femmes qui se dépigmentent la peau Search peau sont exposées à l’apparition d’un diabète, que ce soit par injection, par voie veineuse, quelque soit le mode d’utilisation de ces produits chimiques, elles sont exposées, »a déclaré Dr Dzadé Koffi Benjamin.

En attendant la publication des nouveaux chiffres sur le diabète Search diabète réalisés grâce à l’étude dénommée le PREVADIA.

La Prévalence du diabète Search diabète en Côte d’Ivoire était en 2003 de 5,19% pour populations de 501053 mille malades et 11884 décès.

Le médecin Search médecin exhorte les malades à être assidus dans l’injection de l’insuline tous les jours, pratiquer l’activité physique en fonction de leur état.

Il soutient que le diabète Search diabète est une maladie métabolique dont le traitement est à vie et basé sur l’alimentation. 

«Il faut avoir une alimentation équilibrée, avoir ses trois repas bien suivis, »a précisé le médecin.
Cette conférence publique avait pour thème «Physiopathologie du diabète Search diabète et Hypertension artérielle ».

Dr Dzadé a conclu que la prévalence de l’Hypertension artérielle en Côte d’Ivoire est de 33,4%.

Le Professeur Guédé Noël Zirihi, titulaire de Botanique s’est prononcé sur la manière dont les enquêtes ethnobotaniques se font et comment il va vers les tradipraticiens pour recueillir, récolter les plantes et les amener au laboratoire, les sécher, les traiter, les pulvériser, puis extraire le principe actif
Outre sa présentation, le Professeur a confié à KOACI que les produits aphrodisiaques contiennent des principes actifs appelés glycosites cardiaques qui ont la capacité d’augmenter le rythme cardiaque et d’accélérer le sang dans l’organisme. 

Selon lui, ce sont des produits qu’il faut prendre avec beaucoup de précautions parce que les glycosites peuvent être très négatifs pour le cœur.

«Les produits aphrodisiaques existent mais il faut les utiliser avec modération, » a-t-il conseillé, en rappelant au passage que le diabète Search diabète peut occasionner l’Hypertension. 

Son assistant, Dr Arthur Stéphane Gnagne, Ethopharmacologie s’est attardé sur les compléments alimentaires, nutrasucre et nutrasel utilisés dans le traitement du diabète.


Wassimagnon
 
 
14369 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 11/03/2019
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions NAKA
 
hummmm Adjoumani a chaud dêh,dejà que lui même est comme l'éfigie Michelin...MDR
 
 
 
See his contributions Batuta
 
Sérieusement? En plus de puer?
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Moi personnellement j'ai tout le temps DÉTESTE les femmes qui deviennent caméléon.. je ne couche jamais avec une femme qui a changé la couleur de sa peau. Je préfère aller avec une femme blanche que d'aller avec une femme noire qui a changé sa peau.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login