Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : A Abidjan, le parti écologique s'inquiète de l'escalade de la violence verbale, appelle les acteurs politiques au dialogue et de la concertation
 
Claude Gohourou

© Koaci.com – Vendredi Février 2019 – L’escalade de la violence verbale Search violence verbale de certains acteurs politiques, accompagnée d’injures grossières depuis quelques temps en Côte d’Ivoire est loin de rassurée.

Le Parti Ecologique de Côte d’Ivoire (PECI) dans une déclaration transmise ce vendredi 8 février 2019 à KOACI a appelé les uns et les autres à la retenue, à la sagesse et au respect de chacun.

Click to enlarge
Côte d'Ivoire : A Abidjan, le parti écologique s'inquiète de l'escalade de la violence verbale, appelle les acteurs politiques au dialogue et de la concertation
Claude Gohourou, premier responsable du PECI, qui déplore l’escalade de la violence verbale Search violence verbale empreinte d’injures et d’humiliations de tous genres à laquelle s’adonnent certains responsables politiques, les appellent à privilégier la voix du dialogue Search dialogue et de la concertation.

« Nous devons pacifier notre environnement politique à travers nos différentes idées, nos comportements et propos. Ainsi le PECI déplore l’escalade de la violence verbale Search violence verbale empreinte d’injures et d’humiliations de tous genres à laquelle s’adonnent certains responsables politiques. Le PECI, dans le cadre de sa vision de paix, de réconciliation et de développement de la Côte d’Ivoire, exhorte chaque acteur politique à privilégier la voix du dialogue Search dialogue et de la concertation, en tout lieu et toute circonstance, afin de ramener le calme et la sérénité dans chaque foyer », a-t-il exhorté.

Le PECI demande aux partis politiques de s’engager résolument dans un véritable processus de réconciliation nationale, en appelant à la discipline en leur sein.

« Le PECI demande donc aux partis politiques de s’engager résolument dans un véritable processus de réconciliation nationale, en appelant à la discipline en leur sein, car c’est ainsi que nous pourrions retrouver une Côte d’Ivoire et des populations réconciliées avec elles-mêmes. Le Parti Ecologique de Côte d’Ivoire demande par ailleurs, au gouvernent et au président de la République, de créer un cadre d’expression libre et démocratique pour l’épanouissement de notre jeune démocratie, qui en pâtit déjà lors de chaque période électorale, où douleur et désolation de tous genres prennent rendez-vous », conclut-il

Jean Chrésus
 
 
4264 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 08/02/2019
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions tttt
 
Vous les écolos, je voudrais vous dire la scène politique ivoirienne n'aime pas les partis mous (les flêquè-flêquès). Donc, dégagez, nous, on aime les gars durs, les vrais garçons.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login