Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Abidjan, le Président du CVCI accusé d'extorquer de l'argent à des opérateurs économiques et à des victimes
 
L’Imam Diaby Al Mamy Rechercher Diaby Al Mamy lundi à Abidjan Rechercher Abidjan (ph KOACI)

© koaci.com - Mardi 12 Février 2019 - Nouvelle vision contre la pauvreté (INVCP) est une ONG en charge des victimes Rechercher victimes des crises qu’a connues le pays.

Elle n’apprécie pas, les sorties du Président Rechercher Président du Collectif des victimes Rechercher victimes de Côte d’Ivoire (CVCI), Issiaka Diaby Rechercher Issiaka Diaby contre la ministre de la Solidarité, Mariétou Koné.

Son président l’Imam Diaby Al Mamy Rechercher Diaby Al Mamy a au cours d’une rencontre avec la presse déploré les propos « discourtois ainsi que les menaces proférées par Issiaka Diaby Rechercher Issiaka Diaby à l’endroit de la ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté. 

«Frères et sœurs, victimes Rechercher victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire. Cette énième sortie de monsieur Diaby Issiaka qui se présente comme le Président Rechercher Président d’une association de victimes Rechercher victimes a fini par me convaincre qu’il ne travaille pas dans l’intérêt des victimes Rechercher victimes mais plutôt pour lui-même, »a expliqué l’Imam. 

Selon lui, si Issiaka Diaby Rechercher Issiaka Diaby était vraiment le président d’une association de victimes, il n’allait pas extorquer de l’argent à des opérateurs économiques et à des victimes Rechercher victimes en promettant les inscrire sur des listes pour leur indemnisation.

«Comment expliquez vous que des individus comme Diaby prétextant être président d’associations aillent extorquer de l’argent à des opérateurs économiques, à de pauvres victimes Rechercher victimes en promettant de les inscrire sur des listes afin qu’ils bénéficient du Yako de l’Etat, »s’est défendu l’Imam. 

Il estime également que le titre de président ne donne pas au président du Collectif des victimes Rechercher victimes de Côte d’Ivoire d’agir en toute impunité. 

L’Imam est persuadé que M.Diaby a des appuis et s’interroge sur les barons qui se cachent derrière lui pour saboter le processus d’indemnisation des victimes.

Convaincu que Diaby est manipulé, il invite les victimes Rechercher victimes à l’approche des élections de 2020, de ne pas se tromper de combat. 

«Notre combat aujourd’hui est de favoriser un climat de paix, de réconciliation nationale afin que notre pays ne subisse plus de crise. Notre second combat est d’accompagner l’Etat afin que nos frères et sœurs qui ont perdu des êtres chers durant la crise et qui ont été blessés reçoivent le Yako de l’Etat, pas dans l’adversité mais dans une collaboration franche, »a-t-il mentionné. 

L’imam reconnaît néanmoins que le processus d’indemnisation connaît des lenteurs et souhaite que le ministère prenne ses précautions pour éviter les cas de fraudes.


Wassimagnon
 
 
10009 Visite(s)    9 Commentaire(s)   Ajouter le : 12/02/2019
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions Batuta
 
Voilà qui confirme nos doutes. Diaby est un escroc qui surfe sur les victimes préfabriquées de Dramane
 
 
 
Voir ses contributions Oboba
 
Ça embrouille un peu un Diaby se plaint d’un autre Diaby. Et ce qui embrouille encore plus c’est qu’on confond les victimes des forces pro gbagbo en victimes des crises. Tout en ignorant une grande partie.
 
 
 
Voir ses contributions SIMONDIDI
 
Mais les ivoiriens ont fini par convaincre le monde par leur incapacité à mener correctement un débat avec des arguments. Pour nos frères du nord les arguments de privilège sont la violence aussi bien verbale que physique. Monsieur Diaby Issiaka dit l'équipe de Madame le Ministre...
Mais les ivoiriens ont fini par convaincre le monde par leur incapacité à mener correctement un débat avec des arguments. Pour nos frères du nord les arguments de privilège sont la violence aussi bien verbale que physique. Monsieur Diaby Issiaka dit l'équipe de Madame le Ministre des victime ne veut indemniser les prétendus victimes du charnier de Yopougon parce que ce charnier un montage politique pour abattre un adversaire.
Alors Cher ami Imam Diaby prouvez avec des argument que le cher de Yopougon n'est pas un montage et que le Directeur de cabinet de Madame le Ministre n'a pas dit cela. Vous agressez votre collègue en le traitant d'escroc. Dommage.
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions djeliba
 
SIMONDIDI , en te lisant , j'ai l'impression que la scolarisation en côte d'ivoire s'est faite uniquement que chez vous à GAGNOA, d'ou la maîtrise des arguments , ceci dit , vous vous croyez supérieur aux autres en côte d'ivoire , la violence verbale et physique se passe dans v...
SIMONDIDI , en te lisant , j'ai l'impression que la scolarisation en côte d'ivoire s'est faite uniquement que chez vous à GAGNOA, d'ou la maîtrise des arguments , ceci dit , vous vous croyez supérieur aux autres en côte d'ivoire , la violence verbale et physique se passe dans votre camp , mon cher
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions baryond
 
DjelibaIl ne s'agit pas de mesurer qui est plus scolarisé que qui.Isiaka Diaby à déclaré que la ministre ne voulait pas dédommager les victimes du charnier de yopougon parce quelle estime que c'est un montage.Et depuis,tout le monde cogne sur le pauvre Issiaka,même des imams et m...
Djeliba
Il ne s'agit pas de mesurer qui est plus scolarisé que qui.Isiaka Diaby à déclaré que la ministre ne voulait pas dédommager les victimes du charnier de yopougon parce quelle estime que c'est un montage.Et depuis,tout le monde cogne sur le pauvre Issiaka,même des imams et mêlent désormais.
Il faudrait savoir comment sont sélectionnés les victimes à dédommager.
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions IvoirienPursang
 
"SIMONDIDI , en te lisant , j'ai l'impression que la scolarisation en côte d'ivoire s'est faite uniquement que chez vous à GAGNOA, d'ou la maîtrise des arguments , ceci dit , vous vous croyez supérieur aux autres en côte d'ivoire , la violence verbale et physique se passe dans vo...
"SIMONDIDI , en te lisant , j'ai l'impression que la scolarisation en côte d'ivoire s'est faite uniquement que chez vous à GAGNOA, d'ou la maîtrise des arguments , ceci dit , vous vous croyez supérieur aux autres en côte d'ivoire , la violence verbale et physique se passe dans votre camp , mon cher"

djeliba, suis d'accord avec vous sur le fait que "nous autres de GAGNOA" comme vous dites, que la scolarisation en Cote d'Ivoire s'est faite uniquement chez nous"....Mais je ne suis pas d'accord avec vous sur l'autre point. A savoir " la violence verbale et physique se passe dans notre camp". Rectificatif : La violence verbale OUI, on est fort dedans mais pas PHYSIQUE. Car nous sommes à l'image du Woody. Asseyons-nous et discutons. Nous n'avons pas d'armes nous avons que nos BOUCHES pour vous parler mal, vous qui avez les armes.
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions tttt
 
Avec sa sale barbe-là.
 
 
 
Voir ses contributions messager de la paix
 
LES VICTIMES EXISTENT QUAND IL S'AGIT D'INCRIMINER LES AUTRES. MAIS, LES VICTIMES N'ONT JAMAIS EXISTÉ QUAND IL S'AGIT DE LES INDEMNISER... PAUVRE COTE D'IVOIRE!!!
 
 
 
Voir ses contributions A-FREE-CA
 
Les bourreaux de la rébellion qui profite de leurs victimes de la crise poste rébellion ... Only in dramanistan
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter