Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Abobo, 8 ans après le bombardement du marché Siaka Koné, la CVCI exige la poursuite de tous les auteurs y compris ceux qui sont proches du pouvoir
 


© koaci.com - Lundi 18 Mars 2019 -Le Collectif des victimes de Côte d’Ivoire ( CVCI ) a célébré aujourd’hui à Abobo, l’an 8 du bombardement Search bombardement du marché Search marché Siaka situé en face de la mairie qui a eu lieu le 17 mars 2011.

La cérémonie a eu lieu au rond point de la mairie comme constaté par KOACI sur place.
Cette huitième célébration a été boycottée par les victimes membres du Collectif qui n’ont pas effectué massivement le déplacement pour des raisons dont nous ignorons.
C’est devant une poignée de victimes que le Président de la CVCI, Issiaka Diaby a fait passé son message. 

Dans son adresse, il s’est prononcé sur l’acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé par la CPI.

Le Président a condamné ces acquittements, mais se réjouit de la liberté conditionnelle octroyée aux deux détenus ivoiriens d’autant plus qu’ils ne sont pas libres de leurs mouvements.

« Blé Goudé et Laurent Gbagbo acquittés, nous prenons acte de cette décision de justice. Nous estimons que la justice ne doit pas œuvrer au détriment des victimes, »a déclaré Issiaka Diaby. 

A travers cette célébration, le Président de la CVCI veut montrer à la communauté nationale et internationale que les victimes ont des parents et ont laissé un vide dernière elles.

Laurent Gbagbo a été arrêté, suivi de Charles Blé Goudé et ils ont été transférés à la Haye.

M. Diaby a révélé qu’il pensait que ce transfèrement devait être le canal qui était ouvert pour que d’autres auteurs de crimes suivent.

«Pendant la crise post-électorale, il faut le reconnaître des citoyens ont été ciblés parce qu’ils sont favorables à Ouattara et d’autre à Laurent Gbagbo. Si on poursuit Laurent Gbagbo, on doit poursuivre d’autres personnes, c’est l’équité en matière de justice, » a indiqué le Président.

«La Cour pénale internationale s’est saisie du dossier de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Pour nous la machine répressive de la CPI était lancée, »a-t-il poursuivi.
Malheureusement, M. Diaby «constate que la CPI tâtonne, tergiverse.

Le Président prévient que tant que des poursuites ne seront pas engagées contre tous les auteurs de crimes, il n’y aura pas de paix en Côte d’Ivoire.

«La lutte contre tous les auteurs de crimes doit être effective en Côte d’Ivoire, » a déclaré Issiaka Diaby en interpellant la CPI.

Click to enlarge
Côte d'Ivoire : Abobo, 8 ans après le bombardement du marché Siaka Koné, la CVCI exige la poursuite de tous les auteurs y compris ceux qui sont proches du pouvoir
Il s’interroge enfin si les politiciens parlent de la question des victimes dans leurs chapelles politiques. 

«Quel jour vous avez vu le RHDP mettre la question des victimes dans le débat politique. Il s’en fou de vous. Quel jour avez-vous vu le FPI fait de même ? » a conclu, le Président de la CVCI. 


Wassimagnon
 
 
10286 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 18/03/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Adokaflai
 
Toi tu es gros et bête. Tu veux devenir fou. Donc tu divague. Si tu as peur de Wattra, viens pas chialer ici. Watrra vous a bombardé et accuser gbagbo pour accéder au pouvoir. Vous êtes moutons non. Restez là
 
 
 
See his contributions SRANBLE DEH
 
Voilà quelqu'un qui, après n'avoir pas reçu son quota est devenu lucide, il veut maintenant qu'on poursuivre les tueurs, les vampires, les cannibales du camp des Ouattara Dramane.
 
 
 
See his contributions Adokaflai
 
Le gros porc frustré. Tu pensais avoir trouvé la voie de ta richesse quoi? C'est malheureux qu'a même hein. Des gens vous tuent expressement pour se trouver un alibi d'acceder aux pouvoirs, ko c'est gbagbo l'auteur des crimes. Vas prendre sac d'argent là.
 
 
 
See his contributions Batuta
 
ça vient petit à petit: bientôt les buveurs de nassidji vont avouer ici que c'est le mossi crasseux toujours mal peigné qui lançait les obus sur abobo. quand le butin est mal partagé, les langues se délient
 
 
 
See his contributions lagoallahdinmin
 
C est maintenant tu commences a comprendre que les vrais bourreaux sont entrain de faire passation de charges promus colonel de l armée pour avoir bombarder des pauvres gens ,pour avoir tuer a duekoue Le salopord de loseni fofano est colonel a Bouaké et la cpi ferme ses yeux sur ...
C est maintenant tu commences a comprendre que les vrais bourreaux sont entrain de faire passation de charges promus colonel de l armée pour avoir bombarder des pauvres gens ,pour avoir tuer a duekoue Le salopord de loseni fofano est colonel a Bouaké et la cpi ferme ses yeux sur ces crimes aussi actroces.
Mais sachez que la vraie justice viendra après le pouvoir vaurien de dramane ou tous le monde doit être lèche botte c est a dire rhdp et suivre dramane pour entre au GV.
Il est très nul comme président et pereux ce sauteur de clôture sans couille
 
 
Read more
See his contributions Adokaflai
 
pourquoi il est aussi difficile à ces buveurs de thé et drogués RDR tout sexe et âge confondus que c'est Wattra et SORO leurs vrais bureaux. La strategie, pour accéder au pouvoir, c'était de les faire tuer et accuser Gbagbo. Voilà le réel plan commun. Bande d'ignorant, reflechis...
pourquoi il est aussi difficile à ces buveurs de thé et drogués RDR tout sexe et âge confondus que c'est Wattra et SORO leurs vrais bureaux. La strategie, pour accéder au pouvoir, c'était de les faire tuer et accuser Gbagbo. Voilà le réel plan commun. Bande d'ignorant, reflechissez un peu quand la dose va diminuer dans vos corps.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login