Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Abobo-Doumé, menacés de déguerpissement, des petits pêcheurs et mareyeuses refusent de rejoindre le nouveau débarcadère de Lokodjoro
 
Vue de la conférence de presse lundi à Abidjan (ph KOACI)

© Koaci.com - Lundi 17 Septembre 2018 – Menacés d’être déguerpis et expulsés du site d’Abobo-Doumé, les petits pêcheurs et mareyeuses plaident pour la pérennité de leurs activités.

«C’est ce que nous faisons pour nourrir nos enfants. C’est ce que nous faisons pour scolariser nos enfants. C’est à cause de ça nous sommes ici, pour l’avenir de nos enfants,» a plaidé, la Présidente de l’Association des mareyeuses et petits pêcheurs d’Abobo-Doumé, Naomi Sansan Search Naomi Sansan lors d’une conférence tenue ce jour, au bord de la lagune.

Naomi Sansan assure qu’il y a deux groupements de femmes sur ce site et l’organisation qu’elle préside n’a pas été informée des dispositions prises pour aller sur le nouveau débarcadère de Lokodjoro.

Selon elle, depuis trois semaines, les femmes sont victimes de « menaces » et subissent des tracasseries.

«Il nous ai demandé de quitter le site. Nos poissons sont souvent saisis par la police maritime. Cette situation cause des préjudices qui s’élèvent à plusieurs millions de FCFA. J’avais une marchandise de 2,5 millions FCFA qui est allée sur le débarcadère, » a-t-elle déploré.

Les petits pêcheurs et mareyeuses plaident pour la sauvegarde de leurs activités, même si les autorités veulent moderniser leur activité.

«La pêche artisanale est pratiquée depuis plus de 30 ans en Côte d’Ivoire, elle doit continuer. Nous sommes étonnées. A cause d’un débarcadère, on veut détruire la pêche artisanale. Nous luttons pour défendre la pêche artisanale. Notre lutte ici, c’est que demeurons artisane, loin de la pêche moderne,» a ajouté, la Secrétaire générale de l’association, Irène Djya

Ces femmes et petits pêcheurs sont soutenues dans leur lutte par plusieurs organisations, notamment, la Jeunesse panafricaine, les Indignés, le Cri du Peuple et Novox Côte d’Ivoire.

«Nous lançons un cri de cœur à nos autorités. Les femmes veulent sauver la pêche artisanale qui existe dans tous les pays du monde. Nous pensons que la pêche artisanale est mère de la pêche moderne. Il faut donc la protéger,» a déclaré, la porte-parole de Novox Côte d’Ivoire, Yvonne Togba.

«Nous dénonçons les abus envers ces femmes. Il faut trouver une solution pour ces femmes pour éviter un déséquilibre sociale,» a ajouté Hérode Seri, de CRI du Peuple.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
12683 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 17/09/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions tiesso
 
Vous la. Pourquoi vous êtes frileux devant la modernité et l'évolution même. Vous nous fatigué à la fin. Le développement a un prix et c'est le dépassement de soi pour un sacrifice ultime. Courage on a pas le choix si on veut pas que le Burkina et le Mali viennent nous cloué co...
Vous la. Pourquoi vous êtes frileux devant la modernité et l'évolution même. Vous nous fatigué à la fin. Le développement a un prix et c'est le dépassement de soi pour un sacrifice ultime. Courage on a pas le choix si on veut pas que le Burkina et le Mali viennent nous cloué comme l'a fait la Corée du Sud
 
 
Read more
See his contributions dan_sran@yahoo.com
 
Vous lancez un cri de coeur à vos autorités???? Sachez que d'autres ont lancés plusieurs cris de coeur et même des cris de poumons mais c'est pas allé quelque part. Bon arrivé au pays... Au nom de l'émergence et de la croissance à 5 vitesses taisez-vous.
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
2 000 000 de poisson vraiment a ce rythme on peut se demander si c est de la pêche artisanal???? Et si c est de la survit en tout cas avec des sommes pareille pas de doute on est capable d aller d aller au nouveau débarcadère de lokodjoro
 
 
 
See his contributions Deku
 
On dirait ils vont vous calculer.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login