Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Agrobusiness, des souscripteurs se disent abandonnés et lancent un appel à la justice et au chef de l'Etat
 
© koaci.com – Mercredi 15 Août 2018 -Des souscripteurs de l’agrobusiness se disent abandonnés et lancent un appel de détresse à la justice ivoirienne et au Président de la république, Alassane Ouattara.

Dans une note transmise à KOACI, le Groupement des Souscripteurs à l'Agrobusiness (GSA), nous apprend qu’ils passent partous les moyens pour défendre les intérêts des souscripteurs, mais toutes les portes restent fermées.

« Malgré, nos divers courriers adressés au Président de la république, lePrésident est resté insensible à nos détresses. Notre situation estdramatique. Nous avons tout perdu. Nous n'avons aucun contact avec les DG emprisonnés et ne savent même plus s'ils sont toujours en prison. Ainsi, par cet appel nous souhaiterions attirer l'attention de tous les ivoiriens sur le traitement de notre affaire. Nous sommes des victimes abandonnés et livrés à nous-mêmes », déplorent-ils.

Le président du groupement, Emile Christopher REBEIZ, depuis la France souhaite que, le procureur de la république fasse un point de presse sur la situation des détenus et sur le processus en cours ; L'administrateur séquestre donne la situation actuelle des comptes et qu'il fasse un inventaire des ressources additionnelles ; La Justice ivoirienne fasse un rapprochement entre les conseils des détenus et les souscripteurs ; Le président de la République qui s'est récemment engagé dans le processus de réconciliation en libérant 800 prisonniers tienne également compte de la situation des souscripteurs qui représentent plus de 53 000 personnes car, une réconciliation parfaite et harmonieuse doit être inclusive.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
13040 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 15/08/2018
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions magicien
 
Les gens faisaient leur truc. La RTI, télévision nationale a fait publi-reportage. Cela a encouragé plus de personnes à y adhérer. Par la suite, les maisons payaient, personne ne s'est plaint. Ce sont les autorités qui disent que c'est de l’arnaque; ils ont mis les gens en prison...
Les gens faisaient leur truc. La RTI, télévision nationale a fait publi-reportage. Cela a encouragé plus de personnes à y adhérer. Par la suite, les maisons payaient, personne ne s'est plaint. Ce sont les autorités qui disent que c'est de l’arnaque; ils ont mis les gens en prison. Le président va faire quoi ?
 
 
Read more
See his contributions ciskiller
 
Tout le monde a reçu sa quote-part, pas vous?
 
 
 
See his contributions Koutoukou Konan Kan
 
Avec des cons pareils, la CIV reste une mine d'or de toutes sortes d'arnaque.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login