Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Alors qu'elle est morte, la servante revient pour gifler sa patronne !
 
Des servantes sur un marché ce mercredi à Abidjan Search Abidjan (ph Adriel)

- Le 05 septembre 2013 © koaci.com – Certaines personnes tiennent à régler tous leurs comptes jusqu'à la dernière seconde de leur séjour sur terre. Elles ne peuvent pas trépasser en tolérant toutes ces injustices. Une défunte servante Search servante a donc giflé sa patronne avant d'être ensevelie complètement.

Voici une telle histoire invraisemblable qui s'est réellement produit ce dimanche 1er septembre à Attécoubé au cours des funérailles et qui a aussi été rapportée à KOACI.COM.

Cette fois-ci la patronne a reçu une bonne baffe de la part d'une auteure invisible. Elle a d'abord cru que son agresseur était son voisin assis derrière sous la bâche comme elle, et pour qu'elle devienne furieuse et tente à son tour de rendre son coup. Mais les deux mains collées sur la joue, sa surprise à son étonnement était aussi ce même sentiment chez toutes ces personnes qui ont eux aussi entendu ce grand bruit d'un coup sec et ayant eu pour support la joue de cette infortunée. Puis de l'autre côté, sous la bâche, comme si cette gifle ne suffisait pas, une autre femme entrée dans un second état d'hypnose se mit à proférer des menaces toujours à l'encontre de cette dernière. On a compris que c'était la défunte Kouassi Aya qui était derrière tout ça. Voici tel que l'ont révélée les témoins cette histoire à KOACI.COM ce mardi en se rendant sur les lieux pour plus d'explication.

La défunte Aya qui faisait l'objet des funérailles ce jour, était en réalité une servante Search servante à la Rivera et l'autre dame ''baffée'' sa patronne, qui était à cette occasion venue assister à ses funérailles. Mais très rapidement, la vengeance ayant pris le dessus, même morte Kouassi Aya ne s'est pas empêchée de gifler sa patronne. Et précisément cette dernière reprochait à sa patronne d'avoir eu le diable au corps quand elle était malade. Sa patronne l'a renvoyée en plus de refuser de payer le reste de son salaire. Ce qui pouvait donc expliquer ce dédommagement moral tenu même étant déjà morte.

Tradition oblige, les parents de la défunte se sont concertés pour faire des sacrifices et pour qu'aussi son âme repose en paix et sans rancune. Quant à cette patronne même rassurée par ses siens ayant pris part aux sacrifices du pardon, elle demeure inconsolable à l'idée qu'un mort Search mort puisse revenir pour la gifler.


Adriel
 
 
17417 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 05/09/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Cette fois-ci la vengeance a depasse les limites du naturel...........Elle a trop souffert.... En apprenant cela, elles(patronnes et patrons) vont maltraiter moins leurs serantes.....................................Les "morts ne sont jamais morts; ils sont partout dans les seins ...
Cette fois-ci la vengeance a depasse les limites du naturel...........Elle a trop souffert.... En apprenant cela, elles(patronnes et patrons) vont maltraiter moins leurs serantes.....................................Les "morts ne sont jamais morts; ils sont partout dans les seins de nos mamans,dans l'eau.,etc etc..." disait un ecrivain africain..... Il faut croire aux revenants..... J'ai ete surpris de voir que des revenants venaient aussi rendre leur "coup"(comme celui ci de Adriel) ou apporter du soutien aussi chez les "blancs"....... Je reve de voir un jour un revenant physiquement s'il existe vraiment......
Bon on dit toujours qu'ils existent....... J'espere que @KOACI pourra un jour interroger un revenant pour nous dire ce qui se passe dans l'autre monde....
 
 
Read more
See his contributions dramani
 
l'afrique et ses mysteres...un continent vraiment special. trop mdrrrrrrrrr!!!!
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
@SRIKA BLAH@dramani alors on est tranquille FHB peut revenir a tout moment daba les blakoros suivez mon regard lol
 
 
 
See his contributions XIX
 
Je ne sais pas si c'est la defunte qui l'a giflée, (ou quelqu'un d'autre qui l'a fait en sorcellerie) mais quoi qu'il en soit, les Africains n'ont aucune consideration pour les personnes qui dependent d'eux. Ils pensent avoir droit de vie ou de mort sur elles. Soyons un peu plus...
Je ne sais pas si c'est la defunte qui l'a giflée, (ou quelqu'un d'autre qui l'a fait en sorcellerie) mais quoi qu'il en soit, les Africains n'ont aucune consideration pour les personnes qui dependent d'eux. Ils pensent avoir droit de vie ou de mort sur elles. Soyons un peu plus humains et nous vivrons tous mieux.
 
 
Read more
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login