Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Après la communauté musulmane, Assoa Adou chez Dion Robert
 
© Koaci.com – Jeudi 24 Janvier 2019 – Le secrétaire général du front populaire ivoirien (Fpi, Gbagbo ou rien), continue ses rencontres avec les religieux.

Après sa rencontre avec Bouakary Fofana, chef suprême de la communauté Search communauté musulmane, Assoa Adou Search Assoa Adou s'est rendu ce jeudi 24 janvier 2019 chez Yahi Dion Robert, fondateur de l'église Baptiste Oeuvre et mission, comme constaté sur place par Koaci.

La rencontre a eu lieu à l'église centrale Baptise à Yopougon.

Ce rendez-vous se situe selon nos informations dans le cadre des concertations initiées avec les chefs religieux par la direction du FPI.

Le secrétaire générale du FPI, ancien ministre de Gbagbo Assoa Adou Search Assoa Adou était pour l'occasion à la tête d'une forte délégation chez le pasteur Yayé Dion Robert.

Notons qu'Assoa Adou a rencontré il y a de cela quelques jours, le SG le guide musulman Check Bouakary Fofana avec qui la question de la réconciliation et la cohésion sociale a été évoqué.

De retour de sa dernière visite à la Haye, le secrétaire général du Fpi dit avoir été mis en mission par l'ex-président Laurent Gbagbo pour rencontrer toutes les couches sociales de la Côte d'Ivoire pour parler de la réconciliation et la paix.


Jean Chresus 
 
 
6896 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 24/01/2019
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Peace101
 
Mais, diantre, qu’est-ce-qui fait courir ce dindon ou rien (DOR) violent et pilleur frontiste dans tous les sens ? Il devient plus apôtre de la paix que la « douce » et « tendre » vipère Simone. Hmmm… La rééducation de Ouattara porte vraiment des fruits. Le temps est vraiment l’a...
Mais, diantre, qu’est-ce-qui fait courir ce dindon ou rien (DOR) violent et pilleur frontiste dans tous les sens ? Il devient plus apôtre de la paix que la « douce » et « tendre » vipère Simone. Hmmm… La rééducation de Ouattara porte vraiment des fruits. Le temps est vraiment l’autre nom de Dieu. En tant qu’observateur, j’encourage Assoa. J’espère qu’il est sincère dans ses démarches. En effet, le fpi est fini dans ce pays. Il ne représente plus rien et la seule voie de sortie est de jouer balle à terre car les temps ont bien change et NUL, je répète comme toujours, NUL, n’a l’apanage de la violence. Maintenant, il faut que les sauvages incurables batards bétés et assimilés frontistes parmi les plus radicaux comprennent cela et mettent de l’eau dans leur vin. On observe… Dans tous les cas, avec ou sans le fpi, ce pays on avance et a beaucoup avancé…
 
 
Read more
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login