Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Attaques des manifestants contre les commissariats et brigades, Ange Kessi interroge « Qui y gagne? »
 
KESSI-

© koaci.com-Mardi 11 Juin 2019 -L’on constate ces derniers temps dans le pays qu’à chaque assassinat d’un citoyen, les populations en guise de représailles s’attaquent au poste de la police, brigade de gendarmerie, ou autres édifices publics. Ce fut le cas à Sipilou (ouest), Zuenoula, Bangolo etc...

Le commissaire du gouvernement dans un post invite les populations à éviter de se rendre justice.

Le contre-amiral Ange Kessi, demande à la population de savoir se maîtriser, de se ressaisir dans de pareilles circonstances d'affronter les forces de l'ordre qui n'ont rien à voir avec le crime commis par un des leurs, d'arrêter d'incendier les postes de police et de s'en prendre aux agents et ou à leurs familles.

« Chers concitoyens, confions-nous à la justice, à notre justice, à la justice ivoirienne. Aucun crime ne restera impuni », rassure le commissaire du gouvernement comme relevé par KOACI.

Ange KESSI indique que cette façon de s'en prendre à tous les hommes en uniforme, à leurs familles, à brûler les brigades Search brigades de gendarmerie et les commissariats Search commissariats de police, commandée par la colère et l'émotion n'est pas du tout la bonne manière et ne profite à personne.
« En saccageant les postes de sécurité en représailles à un crime, vous mettez gravement en danger la sécurité de votre ville, du pays. La ville sera livrée à elle-même, à la merci de n'importe quel malfaiteur. À cause de la faute d'un seul agent, consentirez-vous à livrer la population à la vindicte diabolique de ces malfaiteurs ? Qui y gagne? », Interroge -t-il « Personne. ..C’est la Cote d'Ivoire qui perd. Car c'est nous les contribuables qui devrions reconstruire et réparer les dégâts.

Ne faites pas cela sinon cela ferait plaisir au criminel qui, en plus d'avoir tué un des vôtres, à réussir à démolir toute votre protection sécuritaire. Et cela mettra du temps à être remise en place vu les contraintes budgétaires du pays. »

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
5854 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 11/06/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRANBLE DEH
 
Quand ces hommes en tenue et en arme tuent des honnêtes citoyens qui y gagne? Monsieur Kessi s'il vous plaît si vous n'avez rien de bon à dire aux ivoiriens fermer là et observer calmement les choses en mangeant comme ces bestioles, ces moutons ou savent si bien le faire.
 
 
 
See his contributions Joelastar
 
je crois que si le pays disposait d'institutions forte, la confiance en la justice ivoirienne serait de mise. pour moi il faudrait une constitution dans lequel la justice aurait un statut très particulier. ou les juges de la cour suprême et les conseiller constitutionnels sont no...
je crois que si le pays disposait d'institutions forte, la confiance en la justice ivoirienne serait de mise. pour moi il faudrait une constitution dans lequel la justice aurait un statut très particulier. ou les juges de la cour suprême et les conseiller constitutionnels sont nommés à vie comme au USA. vous venez qu'ils feront leurs travaux sans contrainte
 
 
Read more
See his contributions dramani
 
Nous sommes d'accord avec vous M. Ange kessi, mais quand des mutins tuent et manifestent bruyamment en paralysant le pays pour réclamer leur salaire pour avoir violé, massacré et bu le sang des ivoiriens pour nous libérer de GBAGBO, qui y gagne ? Quand des militaires pro GBAGBO c...
Nous sommes d'accord avec vous M. Ange kessi, mais quand des mutins tuent et manifestent bruyamment en paralysant le pays pour réclamer leur salaire pour avoir violé, massacré et bu le sang des ivoiriens pour nous libérer de GBAGBO, qui y gagne ? Quand des militaires pro GBAGBO croupissent encore en prison alors que la gueree à opposé deux camps, avec des exactions dans les deux camps, sans que le camps des buveurs de sang ne soit jamais inquiété, qui y gagne ? Quand des dozos armés de fusil de chasse s'en servent dans les crises intercommunautaires pour tuer, qui y gagne ? Quand des armes sous scellées sont découvertes à votre domicile sans suite judiciaire, qui y gagne ? Si des gens se comportent ainsi, c'est la preuve qu'il y à une crise de confiance entre nos hommes en armés et les populations, entre la justice à deux vitesses et les populations, l'injustice de la politique de rattrapage. D'ailleurs, avec le sanguinaire et génocidaire de sindou à la tête de ce pays, qui y gagne ?
 
 
Read more
See his contributions jordanchoco2020
 
ce pays avait des institutions forte ah bon avec un voleur de licence avec un mandat d'arret international au cul !!!!tellement le mogo est gbe de connerie les gens veulent meme plus faire de diplomatie lolcontinuez de vous moquer de votre intelligence toute refondus lol
 
 
 
See his contributions Manuel225
 
Hum, ça ne te ressemble même pas.
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login