Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Bavures policières, Ange Kessi «les agents auteurs assumeront leurs actes»
 
Le tribunal militaire à Abidjan (ph KOACI)

Le Commissaire du gouvernement, Ange Bernard Kessi Search Ange Bernard Kessi a eu ce jour à l’école de police une rencontre avec des commissaires de police, pour les interpeller sur les bavures commises par les policiers sur toute l’étendue du territoire national.

«Nous dénombrons quatre bavures policières en un mois, soit une chaque semaine et cela dans l’ensemble du pays, de San-Pédro à Odiénné, Tanda en passant par Abidjan, » a déclaré le Commissaire du gouvernement.

Ange Bernard Kessi a rappelé aux commissaires de police que l’Etat a doté leurs éléments d’armes, pour qu’ils protègent les honnêtes citoyens contre les malfaiteurs et les gangsters.

Il prévient, les agents de la police nationale qui n’ont pas compris ce message qu’ils assumeront leurs actes.

Le Commissaire a annoncé que 6 policiers ont tiré sur des innocents à San-Pedro, Odiénné, Tanda et Abidjan et ont été arrêtés, mis en détention à la Maison d’Arrêt Militaires d’Abidjan (MAMA).

Ange Bernard Kessi a affirmé que depuis 2016, les bavures policières sont fréquentes à Abobo, alors que 10 ans en arrière, c’est la commune de Yopougon qui était la plus touchée par ce phénomène.

Il demande aux policiers en service à Abobo de se ressaisir, tout en interpellant par ailleurs, les agents de la gendarmerie auteurs de bavures, car l’un d’eux a tiré sur un innocent à Port-Bouët.

« Si j’ai tenu à rencontrer leurs chefs, c’est pour leur dire de faire attention et de s’impliquer dans l’éducation et la formation de leurs éléments, sinon leur responsabilité sera engagée dans tout acte de bavure Search bavure commis, » a-t-il insisté.

Ange Bernard Kessi a déploré le fait que les commissaires de police ne vont pas sur le terrain pour s’assurer que leurs éléments assurent convenablement leur mission.

Il regrette les pratiques de racket des agents de police, qui demandent aux automobilistes de leur payez de l’eau.

Le commissaire du gouvernement a au cours de cette rencontre soutenu qu’il n’est pas contre le renvoi des élèves policières qui ont diffusé des images dégradantes, mais il souhaite que cette décision soit appliquée à tous les policiers dont les actes contribuent à la dégradation et au déshonneur de la corporation.

«Il n’y a pas que ces images dégradantes pour la police. L’image que vous donnez en rackettant les gens uniquement est aussi dégradante que celle des policières renvoyées, » s’ est justifié le Commissaire du gouvernement.

Par ailleurs, un phénomène semble avoir vu le jour au sein de la police nationale de Côte d’Ivoire, le mariage entre agents.

Ange Bernard Kessi affirme que ces pratiques sont contraires à loi car la plupart des policiers qui se marient avec leurs collègues policières n’informent pas leurs supérieurs.

C’est pourquoi, le Commissaire du gouvernement décide enfin de combattre cette pratique.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
13445 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 27/09/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions mecano
 
Ange, dis moi et les tonnes d'armes de guerre découverte à ton domicile ??? À quand la reconnaissance ?
 
 
 
See his contributions
 
Cela est inacceptable. Nous ne devons et pouvons tolérer ce genre de bavures. Maintenant, si vous avez remarqué que les commissaires et superviseurs ne sont pas sur le terrain. Et bien, il faut les mettre sur le terrain et les rendre tout aussi responsables des actes de leurs élé...
Cela est inacceptable. Nous ne devons et pouvons tolérer ce genre de bavures. Maintenant, si vous avez remarqué que les commissaires et superviseurs ne sont pas sur le terrain. Et bien, il faut les mettre sur le terrain et les rendre tout aussi responsables des actes de leurs éléments indélicats aussi bien pour les bavures que les rackets. Chacun doit jouer sa partition, les commissaires y compris.
 
 
Read more
See his contributions SoleildAfrik
 
Tout ceci a pour cause comment ces éléments ont fait leurs entrées dans les différents services de corps habillées. Car. que pouvons attendre de mieux des agents qui ont atterri dans ces corps parce que ayant paye 150 000, 200 000, 300 000, pour pouvoir s'assurer une place dans l...
Tout ceci a pour cause comment ces éléments ont fait leurs entrées dans les différents services de corps habillées. Car. que pouvons attendre de mieux des agents qui ont atterri dans ces corps parce que ayant paye 150 000, 200 000, 300 000, pour pouvoir s'assurer une place dans les rangs?

Le jour ou nous autres Africains prendront a bras le corps le problème de la corruption pour en trouver une solution radicale et définitive, le jour ou nos politiciens n'useront plus de machiavélisme pour assumer le pouvoir d'Etat, le jour ou "l'ancien colon' sera dispose a accompagner le droit et notre marche d'indépendance et de la démocratie sans coup fourre et mauvaise fois, ce jour la, les pays Africains se porteront mieux, voire même tres, très, mieux...
 
 
Read more
See his contributions Adokaflai
 
Ange Kessy de retour. Bonne arrivée le dur commissaire du gouvernement. Les bavures, c'en est de trop. Il suffit pour eux de te voir en compagnie d'une fille et ils cherchent par tous les moyens à vous humilier. Leur crime ne doit pas rester impunis. J'adhère.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login