Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Bouaké, FILTISAC ferme définitivement le 28 février prochain, 49 salariés sur les 52 seront licenciés
 
Chez Filtisac Rechercher Filtisac à Abidjan

© Koaci.com- Dimanche 3 Février 2019 –La société FILTISAC de Bouaké Rechercher Bouaké cessera définitivement ses activités à compter du 28 février prochain.

49 salariés sur les 52 que cette société compte seront licenciés a appris KOACI d’une source proche des employés.

FILTISAC fermera définitivement parce que la société manque de compétitivité, a révélé la même source.

«La Société a perdu de marché, ainsi que 37% des ventes entre 2013 et 2018, son chiffre d’affaires a chuté et ses résultats ont dégradé considérablement, » ajouté, un autre employé qui a joint ce jour, la rédaction de KOACI.

Nous apprenions enfin que l'inspection du travail de Bouaké Rechercher Bouaké et des délégués du personnel de l'entreprise ont été saisis par un courrier de la Direction générale de FILTISAC le vendredi 1er février 2019 pour la fermeture Rechercher fermeture de l’entreprise le 28 février prochain.

Notons que le siège social de FILTISAC est situé à Abidjan et l’entreprise a pour activité principale la fabrication de cordage en polypropylène.

Wassimagnon
 
 
11097 Visite(s)    3 Commentaire(s)   Ajouter le : 03/02/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions Mesmin Konin
 
Vraiment dommage, quelle industrie ou compagnie rest t il finalement a la ville de Bouake?
 
 
 
Voir ses contributions
 
Suite et fin…Quant au parti des énergumènes abrutis frontistes, laissons-les pleurnicher sur 2011 et la capture d'un pisseur dans ses culottes sans idées nouvelles même dans les contes de Gagnoa qu'il a écrit entre quatre murs. Ils finiront comme Filtisac. Ils sont même pire que ...
Suite et fin…Quant au parti des énergumènes abrutis frontistes, laissons-les pleurnicher sur 2011 et la capture d'un pisseur dans ses culottes sans idées nouvelles même dans les contes de Gagnoa qu'il a écrit entre quatre murs. Ils finiront comme Filtisac. Ils sont même pire que Filtisac aujourd’hui… On observe seulement… 😹😹😹On avance aussi...
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions
 
Ce fut un fleuron de notre industrie en CIV. La réalité économique du manque de compétitive est réelle. Le gouvernement devrait à mon sens explorer avec la compagnie des voies de reconversion de cette expertise pour qu’elle survive sous une autre forme. Oui, reconversion car le m...
Ce fut un fleuron de notre industrie en CIV. La réalité économique du manque de compétitive est réelle. Le gouvernement devrait à mon sens explorer avec la compagnie des voies de reconversion de cette expertise pour qu’elle survive sous une autre forme. Oui, reconversion car le monde et les réalités évoluent ainsi que les challenges d’époque à époque. Et une entreprise qui n’est pas proactive ou ne s’adapte pas en s’arcboutant sur les vieux modèles passés périra. Ce n’est pas typique à Filtisac. Cela arrive même aux entreprises dans les pays développés. Essayons d’avancer…

(Au passage, cela est valable aussi pour les formations politiques. Ce que le RHDP a très bien compris sous la houlette de son discret serein et foudroyant Ouattara.)….
 
 
Lire la suite
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter