Logo Koaci
 
 
 
COTE D'IVOIRE : Calixthe Beyala inculpée pour «des faits de recel de fonds volés ou détournés et de blanchiment de capitaux»
 
Calixthe Beyala, ici défendant bec et ongle Laurent Gbagbo Search Laurent Gbagbo sur la RTI dans la sulfureuse émission "raison d'Etat" lors de la crise post éléctorale en février 2011

COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 9 JUIN 2012 © koaci.com - La rédaction de KOACI.COM apprend d'un communiqué du parquet d'Abidjan Search parquet d'Abidjan que l'écrivain français Calixthe Beyala Search Calixthe Beyala est dans le viseur de la justice ivoirienne.

L'activiste d’origine camerounaise est soupçonnée par le parquet d'Abidjan Search parquet d'Abidjan depuis ce vendredi 8 juin "des faits de recel de fonds volés ou détournés et de blanchiment de capitaux" d' un montant de plus de 131 millions de FCFA (près de 205.000 euros) lors de la crise post-électorale en Côte d'Ivoire entre 2010 et 2011.

Rappelons que Calixthe Beyala Search Calixthe Beyala avait pris activement parti pour le candidat Laurent Gbagbo Search Laurent Gbagbo en 2010 lors de la dernière campagne présidentielle. Elle s'était rendue en Côte d'Ivoire pour soutenir ouvertement le candidat de la LMP Search LMP notamment en prenant part aux meetings et en participant à des émissions sur la RTI de l'époque. Elle était revenue en Côte d'Ivoire en février 2011 durant la crise pour, telle une patriote, appeler à la lutte pour Laurent Gbagbo. L'écrivain avait alors multiplié les meetings notamment à Abidjan et Agboville ainsi que les interventions sur la RTI pour motiver les "troupes" comme dans l'émission polémique "raison d'Etat".

Bon nombre d'observateurs y avaient déjà vu un soutien intéressé et les soupçons de versement d'argent de la part du camp Gbagbo par l'intermédiaire de Charles Blé Goudé Search Charles Blé Goudé pesaient fortement dans l'opinion. La rédaction de KOACI.COM avait par ailleurs reçu des informations en ce sens au moments des faits. Certaines sources évoquaient la remise d' importantes sommes en liquide.

Notons qu'en septembre 2011 nos sources au ministère de la justice nous avaient indiqué que des enquêtes étaient en cours sur ce dossier.



KOACI.COM vous propose ci dessous l'intégralité du communiqué du parquet d'Abidjan

Communiqué de pesse-8/6/2012

Communiqué du parquet d’Abidjan: le point
sur les mandats d’arrêt internationaux et les infractions

Le parquet d’Abidjan informe le public de ce que les investigations en vue de faire aboutir les enquêtes ouvertes suite à la crise postélectorale se poursuivent. Comme précédemment indiqué, l’enquête est subdivisée en trois volets.

I- LES INFRACTIONS A CARACTERE ECONOMIQUE

Après audition de 61 personnes, une information judiciaire a été ouverte. 28 personnes ont été inculpées et placées en détention préventive. 12 (douze) parmi elles ont été mises en liberté provisoire.

Il convient de préciser également que 24 personnes font l’objet de mandats d’arrêt internationaux. Celui décerné contre MOISE LIDA KOUASSI a été exécuté positivement par les autorités judiciaires Togolaises.

Par ailleurs, le Juge d’Instruction vient de transmettre au Ministère de la Justice une commission rogatoire destinée aux autorités judiciaires françaises aux fins d’inculpation de dame CALIXTHE BEYALA, pour des faits de recel de fonds volés ou détournés et de blanchiment de capitaux.

En effet, les résultats partiels des investigations menées dans des banques de la place révèlent que les 14, 15 et 17 Décembre 2010, c’est-à-dire en pleine crise postélectorale, cette femme a perçu, sur ordre de madame APPIAH née EHOUMAN BERTINE, fille de Madame SIMONE Gbagbo, les sommes respectives de 49.941.830 F CFA, 6.697.044 F CFA, 39.692.264 FCA et 39.692.264 F CFA soit la somme totale de 134.471.185 C FA, équivalant à 205.000 Euros, pour le règlement de prétendus «droits d’auteur ».

Il est bon de signaler que ces fonds ont été prélevés sur des comptes logés à la Banque pour le financement de l’Agriculture (BFA) et appartenaient à la Compagnie Ivoirienne de Crédit et d’Epargne (CICE) dirigée par Madame APPIAH.

Lesdits fonds ont été versés sur des comptes domiciliés dans des banques Européennes.

II- LES INFRACTIONS CONTRE LA SURETE DE L’ETAT

Concernant cette catégorie d’infractions, 6 personnes ont été inculpées le 24 Mai et placées en détention préventive, portant ainsi le nombre de personnes inculpés à 70.

En outre, le juge d’Instruction a procédé à l’interrogatoire au fond des inculpés AFFI N’GUESSAN et MICHEL GBAGBO.

III- AU TITRE DES CRIMES DE SANG

Après audition de 12.159 personnes, trois informations ont été ouvertes depuis le 6 février 2012.

Ces informations judiciaires suivent leur cours.

A- LE CAS DE L’ENLEVEMENT DE LA SEQUESTRATION ET L’ASSASSINAT DE MONSIEUR YVES LAMBELIN ET DE SES COMPATRIOTES

Une nouvelle personne a été inculpée cette semaine, ce qui porte à 27, le nombre des personnes inculpées et placées en détention préventive dans cette procédure.

En outre, 03 personnes font l’objet de Mandats d’Arrêt.

B- SUR L’ENLEVEMENT, LA SEQUESTRATION ET L’ASSASSINAT DU COLONEL MAJOR DOSSO ADAMA

05 individus ont été inculpés et placés en détention préventive.

Pour toutes ces procédures, les juges d’Instruction ont commencé à se rendre à l’intérieur du pays pour procéder aux interrogatoires au fond des personnes y détenues.

P/LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE
LE SUBSTITUT
Mme COULIBALY Habiba
Porte Parole
 
 
13183 Visit(s)    17 Comment(s)   Add : 09/06/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions DieselZ
 
 Le régime ADO en confusion totale ne sait plus à quel sein se vouer! Les réseaux mafieux sont déterminés à essouffler l'élan des panafricains....Et oui, chers sœurs et frères africains, le combat serra rude! Non seulement nous avons à reconvertir nos frères et sœurs "aliénés" m...
 Le régime ADO en confusion totale ne sait plus à quel sein se vouer! Les réseaux mafieux sont déterminés à essouffler l'élan des panafricains....Et oui, chers sœurs et frères africains, le combat serra rude! Non seulement nous avons à reconvertir nos frères et sœurs "aliénés" mais le plus dur serra de vaincre ces puissances occidentaux avec leurs sectes et réseaux, qui n'ont toujours su dominer le monde que par le sang et les richesses des autres, en particuliers ceux des africains...La lutte continue, " L’ Afrique ou la mort, ensemble nos vaincrons..."
 
 
Read more
See his contributions Koutoukou Konan Kan
 
Fin de carrière pour une voleuse! Plagiat des œuvres de l'esprit, détournement de fonds blanchissement d'argent! L'imposture vient de prendre fin!
 
 
 
See his contributions k
 
@Nuage Gris Suis modestement d'avis avec vous sur la médiocrité de Beyala plus apte à se produire par des singeries que de pour se consacrer à œuvrer pour l'amélioration de sa syntaxe. En lisant "L'Homme qui m'offrait le ciel" en 2007 ou "Lettre d'une Afro-française à ses compatr...
@Nuage Gris Suis modestement d'avis avec vous sur la médiocrité de Beyala plus apte à se produire par des singeries que de pour se consacrer à œuvrer pour l'amélioration de sa syntaxe. En lisant "L'Homme qui m'offrait le ciel" en 2007 ou "Lettre d'une Afro-française à ses compatriotes" en 2000, j'avais pris conscience d'un dérapage en devenir. Cette femme aborde sans nul doute une frustration sur les braises de l'onirisme malsain sans mesurer les conséquences d'une interprétation d'une société non parisienne. Le constat de groupuscules bourgeois qui arment les haines africaines depuis le confort de l'occident reflète de la négativité la plus abjecte pour nous autres africains qui vivons et qui participons activement au développement de nos sociétés sans y jeter l’opprobre. L'autre constat est l'étrange place offerte à ces afros-negatifs de nationalité française, dans les médias qui traitent de l'Afrique depuis l'occident. Cet état de fait conforte ma position de développement de médias forts africains depuis le continent. Notre média ivoirien panafricain KOACI.COM en est par exemple un embryon...
 
 
Read more
See his contributions Comoeriver
 
Voici la panafricaniste alimentaire dans toute sa splendeur. Monnayer sa plume en s'en cachant car on sait la cause indéfendable. Mais l'attrait de l'argent est si puissant! Décidément Michel Druker l'a échappé belle, qui un jour songea à quitter sa femme pour cette chose.
 
 
 
See his contributions Dabakala
 
Droits d auteurs !!!! Alors quand on paye ses factures, cela devient du recel et du blanchiment de capitaux ? Attention aux fontionnaires sous gbagbo entre decembre et avril 2011. Bientot vous serez aussi poursuivis pour detournement de fonds, car les salaires percus n etaient pa...
Droits d auteurs !!!! Alors quand on paye ses factures, cela devient du recel et du blanchiment de capitaux ? Attention aux fontionnaires sous gbagbo entre decembre et avril 2011. Bientot vous serez aussi poursuivis pour detournement de fonds, car les salaires percus n etaient pas valides par Ado. Les fournisseurs de l etat (dont beyala fait partie a titre personnel au compte de la presidence de la republique) seront bientot inculpe pour recel de biens voles ou detournes. N importe quoi.
 
 
Read more
See his contributions woodydemama
 
Son goût très prononcé pour le plagiat n 'est plus à démontrer , cette femme est une vraie kleptomane opportuniste considérée à tort comme une ambassadrice culturelle des pays africains, Réclamant des droits d auteur par ci et par là et ayant des relations amoureuses avec des pe...
Son goût très prononcé pour le plagiat n 'est plus à démontrer , cette femme est une vraie kleptomane opportuniste considérée à tort comme une ambassadrice culturelle des pays africains, Réclamant des droits d auteur par ci et par là et ayant des relations amoureuses avec des personnalités , il n 'est pas étonnant que cette femme ait pu profiter des largesses ou du moins de la générosité de Gbagbo.Elle n est pas la seule , des prêtres ,des pasteurs des mercenaires des avocats venus de Paris et j en passe , sont passés par là.Qu elle rende ce qu elle doit à la côte d ivoire basta
 
 
Read more
See his contributions LE Gle
 
 Voyons. « Droits d’auteurs » dit-on, pour plus de 134 millions de nos francs, curieusement en trois jours du mois de …Décembre 2010. C'est-à-dire, pendant que Papa Gbabitou, Maman Simone (épargnons la), Michou, tonton Kadet … appelaient les ivoiriens dont les corps jonchaient l...
 Voyons. « Droits d’auteurs » dit-on, pour plus de 134 millions de nos francs, curieusement en trois jours du mois de …Décembre 2010. C'est-à-dire, pendant que Papa Gbabitou, Maman Simone (épargnons la), Michou, tonton Kadet … appelaient les ivoiriens dont les corps jonchaient les rues d’Abidjan à la « résistance » en leur affirmant que l’Eternel des armées était à leur côté, pendant que la Côte d’Ivoire était au bord du précipice, Beti qui s’est substitué au BURIDA a jugé prioritaire de payer des… droits d’auteurs. Mais à qui ? A la BEYALA, Maman fitini (c’est ce qu’on dit dêh !), celle là qui avait pris fait et cause pour Gbagbo et qui a eu le culot de vouloir nous donner des leçons de …panafricanisme en… Décembre 2010 (coïncidence) ! Enfin, pour quoi même, quels sont les écrits de la BEYALA qui lui ont valu de toucher autant d’argent? Ha, son « comptable » occasionnel nous situe : « Elle ferait partie des fournisseurs de l’Etat à titre personnel, au compte de la Présidence de la République »( Comprenne qui pourra). Elle « fournit » quoi ? Je connais des fournisseurs qui se réjouiraient d’obtenir seulement le plus petit de ces versements en un an. Avouons qu’il y a de quoi être écrivain : ça nourrit ses…femmes !
 
 
Read more
See his contributions gustozam
 
Ouattara et son pouvoir affectionnent ester les autres en justice alors que lui-même n'a jamais justifié sa nationalité ivoirienne contestée par la cour suprême ivoirienne.Le flou le concernant est tel qu'aujourd'hui on en est à se demander de quelle nationalité est ADO.
 
 
 
See his contributions woodydemama
 
 Tu es encore là toi émettant des doutes sur la nationalité de Ouattara , cette question est obsolète.Soit c 'est de la simple surdité ou un manque d hygiène auriculaire,un peu de solution pour te décrotter le sérumen qui bouche tes oreilles?
 
 
 
See his contributions Kouame
 
Calixthe Beyala ou le réseau camerounais à démanteler. L'intrusion de nombreux camerounais dans le débat post électoral n'est pas fortuite. Ils sont nombreux ces fossoyeurs, faux panafricanistes camerounais qui, à longueur de journée, lançaient des insanités au RHDP et aux leader...
Calixthe Beyala ou le réseau camerounais à démanteler.
L'intrusion de nombreux camerounais dans le débat post électoral n'est pas fortuite. Ils sont nombreux ces fossoyeurs, faux panafricanistes camerounais qui, à longueur de journée, lançaient des insanités au RHDP et aux leaders de ce parti dont M. Ouattara. Le Cameroun, premier pays le plus corrompu d’Afrique à l’époque. Exemple : au niveau de l’opposition : Paul Biya pour damer le pion sur le plus vieil opposant d’Afrique, John Fru N’di, lui faisait parvenir chaque mois une mallette d’argent. Ils sont nombreux ces camerounais corrompus comme Calixte Béyala : Nous avons la
Journaliste Henriette Ekwé , un avocat Charles Tchoungang, Des éditorialistes et chroniqueurs comme Pierre Abanda Kpama, le président du Manidem, Richard Keuko, écrivain et galeriste d’art basé à Douala, Joshua Osih, vice-président du Social Democratic Front (SDF, cinéaste camerounais Jean-Marie Teno , une avocate Lucie Bourthoumieux, conseil juridique de Laurent Gbagbo à l’époque , Charles Onana, l`auteur d’un livre’’ Côte d’Ivoire, le coup d’Etat ‘’.
Egalement certains journalistes de Vox Africa. Bref, c’est un panel de camerounais parasites qui doit être fouillé de fond en comble pour s’être comportés en escrocs. Tous ces camerounais ont reçu des pots de vin.
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
DE LA GUERRE IVOIRIENNE, DE CELLE DES LOBBY------------------------------------------------ OUI, encore une fois, ADO se permettra de nous montrer comment un pouvoir s’utilises, après avoir autorisé tout type d’exactions sur les populations ivoiriennes prises en otage par les FRC...
DE LA GUERRE IVOIRIENNE, DE CELLE DES LOBBY------------------------------------------------ OUI, encore une fois, ADO se permettra de nous montrer comment un pouvoir s’utilises, après avoir autorisé tout type d’exactions sur les populations ivoiriennes prises en otage par les FRCI et dozos déversés dans tous les villages et hameaux ivoiriens, puis avoir manipulé la justice ivoirienne pour détruire tous ses adversaires politiques, ADO s’en prendra au cercle de lobby de SEM Laurent GBAGBO, afin de le réduire à néant, de le paralyser ou alors de le discréditer au maximum pour casser le support national (qui demeure toujours aussi solide), ou panafricain qui prend des allures inquiétantes pour le pouvoir en place, avec l’effervescence d’avant le 18 Juin. (……ici, le fusible du BAVARD pète !! On continuera sans lui !.......) et pourtant, il s’agit réellement d’une guerre de Lobby, une guerre fratricide et sévère, que le pouvoir ADO ne peut ignorer. Prendre le pouvoir, avec l’aide des troupes onusiennes et françaises paraît ici l’action la plus facile, vu la force de frappe de l’ennemi et le support diplomatique qui aura couvert le coup d’état et toutes les atrocités FRCIdans ce pays. Ensuite, il s’agissait de tordre le coup encore une foi à la constitution ivoirienne pour installer un régime qui ne voulait pas endosser ce coup d’état, surtout pas ses supports français, qui se sont battus officiellement pour réinstaller la « démocratie » dans ce pays. Là encore, très facile. Il fallait mettre tous les cadres FPI/LMP en prison et contraindre ceux qui auront échappé à la furie FRCI à l’exil. Ca aussi, c’est facile. Émettre des mandats d’arrêts internationaux et enfin appliquer une gestion d’état sévère, de type dictatoriale, avec la confiscation de tout droits individuels et collectifs, après avoir démantelé une armée nationale aux abois et muselé la presse, mais aussi l’expression naturelle de la société civile, syndicats, associations non gouvernementales, etc. Ca aussi, c’est très facile, quand on a le pouvoir et que l’on dispose de ses organes répressifs (FRCI, dozos – officiellement intégrés dans l’armée-, mais aussi justice…)……….Mais il y a bien une chose qu’ADO ne réussit toujours pas à maîtriser, c’est bien l’opinion des ivoiriens. La seule cartouche qu’il lui reste, c’est l’embellie économique qu’il promet à tous les ivoiriens et qui est supposée faire oublier le reclus de la HAYE. Mais de toute évidence, cela, ne prend pas et ne prendra pas. Les opinions se forgent, se transmettent de façon héréditaires. Le rapport de force démocratique est resté le même que pendant les élections, avec une nette tendance au renforcement dans le camp des LMP/FPI avec l’arrivée de nombreux sympathisants et compatissants, et qui plus que jamais opposent une résistance morale à l’oppression nouvelle, car de mémoire d’ivoirien, jamais on aura vu un président s’en prendre autant à « son » propre peuple, ni même à son opposition. Le « bourreau » désigné est bien à la HAYE, mais la majorité des ivoiriens ne croient en sa culpabilité, au contraire, cette extradition aura permit de consolider les positions, rendant toute « réconciliation impossible ». Autant on priera dans les églises pour que GBAGBO soit libéré, autant on priera dans les mosquée pour qu’il ne le soit pas. OUI, la côte d’ivoire est divisée, définitivement, avec un président qui continue sa vindicte, ses représailles envers un cercle de lobby ivoirien de la diaspora qui lui donne des coups auxquels il ne peut répliquer. En effet, la cause est perdue et le RHDP est envahi et neutralisé à l’étranger, mis en minorité (surtout avec l’action négative d’ADO au Mali), grâce à la puissance de mobilisation de la partie adverse, mais surtout à celle de tous les panafricains qui auront condamné le pouvoir ADO et qui auront militer ouvertement pour la défense de ce pays contre les attaques occidentales. Ici encore, le plébiscite n’est pas en faveur d’ADO, qui décide de porter un coup à cette galaxie patriotique et républicaine, en inculpant, comme cela se fait si facilement dans notre pays, un personnage dont le rôle de lobbyiste pro GBAGBO n’est plus à démontrer. On évitera de démontrer que des fonds auraient été volés ou que l’acte de virement bancaire privé, vers une autre personne serait illégal, pour mettre l’accent sur le caractère immoral ou illégal d’une transaction classique (dont les traces auraient été effacées si nécessaire, mais cela ne se justifiait pas), ordonnée par des personnes que l’on a le droit de détester, et dont les agissements son considérés comme illégaux par le pouvoir confiné pour l’occasion dans les couloirs de l’hôtel du golf. On oubliera aussi que de tout temps, les actions de lobby gouvernemental sont toujours financées par le contribuable (cf le voyage d’Ahoussou Jeannot qui ne se fait pas avec son argent de poche). L’axe d’attaque est clair, les groupement patriotiques à l’étranger, les associations d’exilés politiques, les sites internet ennemis, les activistes panafricains reconnus, les écrivains et conférenciers pro GBAGBO (ONANA) et les responsables de lobby officiels (Bourgi, Labertit) et enfin BEYALA. Tous ont reçus des menaces d’une façon ou d’une autre. BEYALA constitue la dernière en date. Encore un pétard mouillé qui n’aura aucune espèce de conséquences, si ce n’est la promesse de croire que l’image de BEYALA sera attaquée (c’est le but, même s’il s’agit de son point de vu d’une banale histoire de déclaration d’impôts ou de patrimoine. -Ce ne sont pas tous les droits d’auteurs qui sont enregistrés au BURIDA, même s’il s’agit ici d’une expression bateau qui peut tout signifier et rien- On se comprend). Et pourtant le lobby ADO était bien actif lors de cette crise. Les ivoiriens ne l’oublieront jamais car ils l’auront vécu sur leur propre corps. On commencera par les chantres de la division ivoirienne, grassement payés et promus (Tiburce et venance), reconvertis et désormais au service du pouvoir (Fraternité Matin…), en passant par le cercle de lobby rassemblé à l’hôtel du golf, qui aura milité pour les embargos divers et notamment sur les médicaments contre l’état de côte d’ivoire à l’origine de nombreux morts, et enfin et non des moindres, celui pour décrédibiliser le cacao ivoirien à l’étranger en exacerbant l’impact du travail des enfants dans les plantations ivoiriennes…Tout ceci financé par les fonds issus de l’exploitation des ressources ivoiriennes dans le nord de notre pays. OUI, on l’aura constaté, il s’agit tout simplement d’un règlement de compte, et vu le niveau de revanche atteint par cet homme (ADO), il serait normal que tout fonctionnaire, fournisseur de l’état qui aurait aidé ou soutenu le pouvoir en place, tout acteur du lobby pro GBAGBO se mette en sécurité, car ce pouvoir n’hésitera pas à utiliser tous les moyens, légaux ou pas, pour réduire l’impact destructeur que les actions des pro GBAGBO ont sur ce régime. BEYALA n’est que le début. POUVOIR, MODE D’EMPLOI ??? OUI, GBAGBO avait le même pouvoir, mais n’avait jamais jugé utile de persécuter quiconque, pour la simple raison qu’il se savait oint du plébiscite nécessaire et suffisant pour être le président de ce pays, ce que ADO n’a pas et qui justifie toutes les attaques récentes, bien loin des promesses de bien être ivoirien, qui se voient repoussées aux calandre grecques. De quoi a t’on peur, « président » ??? Merci (……Dix contre un qu’il aura lu jusqu’à la fin, maintenant, les parties de tennis. Qui aimerait engager ?? juste le temps pour moi d’enfiler mon maillot…..)
 
 
Read more
See his contributions Kolia
 
@Dabakala… Soyons objectifs dans le débat. Vous affirmez que Madame Beyala fait partie à titre personnel des fournisseurs de la présidence de la république. De quel service parlez-vous ? Le soutien macabre apporté à Monsieur Laurent Gbagbo lors de la crise post-électorale ? Non...
@Dabakala… Soyons objectifs dans le débat. Vous affirmez que Madame Beyala fait partie à titre personnel des fournisseurs de la présidence de la république. De quel service parlez-vous ? Le soutien macabre apporté à Monsieur Laurent Gbagbo lors de la crise post-électorale ? Non, il est normal que vous défendiez votre mentor. De là, à vouloir argumenter cette stupidité me laisse perplexe. Ressaisissez-vous. Vous vous discréditez complètement aux yeux des lecteurs. God bless Côte d’Ivoire.
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
Un agent de lobby, un conseil militaire, un intermédiaire qui fournit de l'équipement stratégique physique (par exemple les armes) ou moral et intellectuel (le renseignement -qui s'achète-) ou tout autre ressources qu'engage un état est considéré comme un fournisseur de cet état....
Un agent de lobby, un conseil militaire, un intermédiaire qui fournit de l'équipement stratégique physique (par exemple les armes) ou moral et intellectuel (le renseignement -qui s'achète-) ou tout autre ressources qu'engage un état est considéré comme un fournisseur de cet état. (mais bien sûr pas enregistré dans les annales à côté des livreurs de papiers et trombones). Oui, on sait bien de quels fournisseurs il s'agit. Vous aussi, vous le savez. !!
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
Cessons de nous fatiguer....... L'equation "Calixthe Beyala" vient d'etre resolue............ Nous savons tous maintenant pourquoi elle bombait sa petite poitrine pour defendre Koudou Gbagbo....................... Il reste a resoudre le cas de l'autre Camerounais Onana..............
Cessons de nous fatiguer....... L'equation "Calixthe Beyala" vient d'etre resolue............ Nous savons tous maintenant pourquoi elle bombait sa petite poitrine pour defendre Koudou Gbagbo....................... Il reste a resoudre le cas de l'autre Camerounais Onana.............. Combien Onana a-t-il eu de Gbagbo ????
 
 
Read more
See his contributions woodydemama
 
@kouame Merci mon frère
 
 
 
See his contributions REQUIN
 
Sale pétasse là es ce que tu connais Ivoirien modèle ADO ?tu va rembourser notre jeton jusqu'à là dernière centime.ça ne nous surprend pas puisque ton pays le Cameroun est considéré comme le pays le plus corrompu du monde, il plutôt sur la dictature de ton président biya Avec ADO...
Sale pétasse là es ce que tu connais Ivoirien modèle ADO ?
tu va rembourser notre jeton jusqu'à là dernière centime.
ça ne nous surprend pas puisque ton pays le Cameroun est considéré comme le pays le plus corrompu du monde, il plutôt sur la dictature de ton président biya
Avec ADO la solution notre jeton reste pas à l'étranger déh !
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
Y en a pas d autres qui aimeraient farfouiller autour de l essentiel, dans le but de me discrediter avec des broutilles ou des definitions subjectives de termes ? On joue a un set sort, KOLIA etant hors jeu, j ai meme pas eu le temps de transpirer. Un autre ?
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login