Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
COTE D'IVOIRE: CAN2012: rhdp-lmp, on se chamaille pour la coupe !
 
La récupération politique des éléphants, élément de division des ivoiriens à quelques heures de la finale contre la Zambie à Libreville

ABIDJAN LE 12 FEVRIER © koaci.com - Les syndromes de la politique en Côte d'Ivoire font de la réconciliation, une substance magique non encore élucidée. Dans plusieurs cas, les ivoiriens s'en remettent à la politique quand il s'agit de la gloire du pays. Et on en plus de se manifester par une politique revancharde dans chaque camp, on ose chacun s'attribuer les mérites.
Et cette fois, pour la victoire des éléphants à la CAN qui se dessine, les deux principaux foyers politiques luttent déjà la paternité.

En effet, à la veille du match décisif pour la victoire finale, certaines presses aidées des partisans brandissent les actes de leurs leaders avec ostentation.

Si chez le pouvoir en place, avec à sa tête le président Alassane Ouatara on ne parle que de faits concrets depuis son arrivée, chez les hommes de la mouvance présidentielle (FPI) on présente ces conditions comme la continuité des œuvres de l'ex-président Laurent Gbagbo. De tels commentaires de plus en plus nourris au sein de la population et susceptibles de créer parfois des polémiques.

Du coup, les objectifs semblent s'éloigner. Au départ le trophée de le CAN était considéré comme le ''saint Graal''. Un condensé de joie vu comme une condition sine-qua-non pour consolider la réconciliation et la paix.
Et malheureusement le rôle pathogène de la politique semble entacher ses nobles visions.

De nos jours les médias satellites des partis politiques remuent sans cesse la braise et les sympathisants à leur tour entretiennent la flamme. Dans ces gestes on dira un grand bravo aux quotidiens '' lg infos, aujourd'hui, et le patriote''.

Sur l'aspect sécuritaire, du fait de la victoire qui se dessine et de l'"absence" de force de l'ordre efficace, on s'attend à tout type de scénario du pire à Abidjan pour ce dimanche soir et les prochains jours.

Adriel, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
6593 Visit(s)    7 Comment(s)   Add : 12/02/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Daveklou
 
foot ou pas c'est pas la can qui va réconcilier les ivoiriens, la division et la haine sont toujours palpable entre nous, hélas... Nous ce qui nous interesse c'est de travailler et quand on voit que le pays n'attire pas les investisseurs et que le chômage augmente on a peur. Merc...
foot ou pas c'est pas la can qui va réconcilier les ivoiriens, la division et la haine sont toujours palpable entre nous, hélas... Nous ce qui nous interesse c'est de travailler et quand on voit que le pays n'attire pas les investisseurs et que le chômage augmente on a peur. Merci
 
 
Read more
See his contributions k
 
CLAIR, ON sera conten avec la victoire mais on vi une galère pire qu'avant au pays, on a cru en ADO et voté pour lui mais on voi toujours rien a part ses voyages partout et tout le temps et son entourage qui senrichi
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
PRIONS pour la VICTOIRE de nos "Elephants"........C'est pas nouveau............La politique a ete toujours "l'AMI-ETERNELLE " des VICTOIRES SPORTIVES........................... Nous savons deja qu'en cas de defaite, c'est Ouattara SEUL qui sera INDEXE........... Aussi en cas de V...
PRIONS pour la VICTOIRE de nos "Elephants"........
C'est pas nouveau............La politique a ete toujours "l'AMI-ETERNELLE " des VICTOIRES SPORTIVES........................... Nous savons deja qu'en cas de defaite, c'est Ouattara SEUL qui sera INDEXE........... Aussi en cas de VICTOIRE, elle appartiendra a tous nos politiciens qu'ils soient a en CIV ou a la Haye(CPI).......................................Je ne vois pas ce que Gbagbo et ADO ont fait pour notre equipe.........................................................
Il faut surtout REMERCIER l'ASEC d'Abidjan de Roger Wognin qui a pu former les ex-accademiciens qui constituent pret de 95% notre equipe nationale........................................ Gbagbo et Ouattara n'ont JAMAIS CREE un centre de formation pour faire plaisir aux jeunes qui trainent dans nos rues.
 
 
Read more
See his contributions Comoeriver
 
Ça fait combien de CAN jouées par les académiciens de WOgnin? On n'a pas pour autant remporté une seule avec eux, même au moment où ils étaient au sommet de leur art. Pourquoi? Parce que la technique ne suffit pas. Il faut de la motivation et l'envie de se dépasser pour quelque c...
Ça fait combien de CAN jouées par les académiciens de WOgnin? On n'a pas pour autant remporté une seule avec eux, même au moment où ils étaient au sommet de leur art. Pourquoi? Parce que la technique ne suffit pas. Il faut de la motivation et l'envie de se dépasser pour quelque chose de plus important que soi-même : son pays. Des citoyens délibérément divisés par les plus hautes autorités du pays avec la création de la citoyenneté à deux vitesses, ne pouvaient pas se battre pour leur pays, car beaucoup n'avaient plus de pays puisqu'on le leur niait. Ceux qui n'ont jamais fait l'objet d'ostracisme de la part des représentants de l'Etat, ne sont pas capables de comprendre le désarroi qui saisit celui qu'on a rendu soudainement moins citoyens que les autres. Avec le nouveau régime qui restitue à tous les citoyens leur citoyenneté pleine et entière, nous avons des chances de remporter cette coupe. Bien sûr, nous serons en face d'adversaires aussi motivés que nous. La différence se fera à la combativité sur le terrain. Si nous gagnons, ce sera la victoire de la CI retrouvée; pas celle d'un parti; pas celle d'un club.
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
Il fallait oser le faire !!! Encore de l’argumentaire de très mauvais goût avec des arguments qui auront été complètement démontés, au plus tard avec la prise de pouvoir d’ADO. En effet, c’et bien maintenant que l’on constate que les prétextes avancés par le RDR ne tenaient pas l...
Il fallait oser le faire !!! Encore de l’argumentaire de très mauvais goût avec des arguments qui auront été complètement démontés, au plus tard avec la prise de pouvoir d’ADO. En effet, c’et bien maintenant que l’on constate que les prétextes avancés par le RDR ne tenaient pas la route et qu’il s’agissait essentiellement de récupération et d’amplification de problèmes qui auraient été tout à fait naturels dans d’autres pays à fort taux d’immigration. Les délits de patronymes et de faciès étant nombreux et évidents dans les sociétés à très forte concentration d’étrangers, il serait totalement fallacieux de justifier la défaite sur 20 ans des éléphants de côte d’ivoire en avançant ce genre d’arguments, surtout dans un cadre où toutes les équipes se valent plus ou moins, avec des ténors comme le Cameroun, la Tunisie, l’Égypte, le Ghana et d’autres formations qui avaient aussi leur mot à dire. Pour preuve, qu’aura fait le régime actuel pour « restituer à tous les citoyens leur citoyenneté pleine et entière » ?? Si l’on met au devant les nombreux favoritisme, les justices tribales, les rattrapages ethniques tout azimut, les nominations gouvernementales tribales, l’inclusion de nombreux soldats dans l’armée, remodelée sous un angle exclusivement tribal, la mise sur pied d’une nouvelle police spéciale sur une base tribale, la tolérance de milice tribale dozos dans des régions où elle n’ont rien à faire, le grand ouest, une assemblée nationale, « représentative » du peuple de côte d’ivoire avec plus de 50% des sièges pour les ressortissants du grand nord……Est-ce cela restaurer la citoyenneté pleine et entière des ivoiriens ??? OUI, il aura réellement fallu de l’aigreur et de l’injustice pour que le nouveau pouvoir, en la personne d’ADO, se retrouve en train de tout chambouler, sur une base tribale et ethnique sous prétexte d’avoir souffert d’un refus de citoyenneté factice, tout ceci sans que l’on ne puisse vider le nœud du problème qui demeure et que l’article 48 n’aura pas effacé : ADO demeure un citoyen voltaïque, ayant bénéficié d’une bourse d’étude aux étas-unis de cet état, s’étant inscrit dans les registres d’une université américaine en tant que voltaïque, ayant été actif dans une institution financière de haut niveau en tant que voltaïque, et ayant été finalement décoré par l’état ivoirien, devant FOLOGO et BANNY, en tant que ressortissant voltaïque. Il est donc malsain ici de ressortir une clause de citoyenneté refusée pour justifier les échecs des éléphants (sinon les succès des autres nations de football à notre détriment), qui devront encore ce soir livrer un match difficile face à une équipe qui ne se laissera pas faire. Et s’il faut aller dans le même sens, en cas de défaite, l’on dira peut être qu’ADO n’aura pas fait suffisamment pour rétablir la citoyenneté des ivoiriens (de quels ivoiriens ??). Vive les éléphants !!!
 
 
Read more
See his contributions Maridi
 
@Finallement, je remercie Dieu pour cette défaite car j'ai l'impression qu'une victoire aurait engendré une autre guerre en CI.
 
 
 
See his contributions Dabakala
 
@Maridi…selon SORO Guillaume : « Cette victoire des éléphants sera un moteur pour la réconciliation nationale ». Le premier ministre de la république de côte d’ivoire, doublé de la casquette de ministre de la défense ne peut se tromper sur ces propos. S’il savait qu’une victoire ...
@Maridi…selon SORO Guillaume : « Cette victoire des éléphants sera un moteur pour la réconciliation nationale ». Le premier ministre de la république de côte d’ivoire, doublé de la casquette de ministre de la défense ne peut se tromper sur ces propos. S’il savait qu’une victoire aurait pu entrainer une guerre dans ce pays (il aura été à la tête de toutes les guerres menées jusqu’ici, donc il sait de quoi il parle), il aurait tenu d’autres propos. Mon impression sera la suivante, je pense que la défaite des ivoiriens à la coupe d’Afrique, pourra permettre à ceux-ci de se concentrer sur l’essentiel, qui est de faire renaître la côte d’ivoire, de rétablir la démocratie vrai et les libertés individuelles et collectives, de remettre la sécurité de tous les ivoiriens au centre, de libérer tous les prisonniers politiques et faire agir la justice de part et d’autre, à moins d’édicter une loi d’amnistie, et enfin œuvrer, quel que soit le bord, à une réconciliation vraie et sincère, pour l’intérêts de notre bien commun, la côte d’ivoire. Le football aura été juste un élément parasite, qui aurait permis à certains individus d’introduire une question (la réconciliation) sur un angle qui de fait les met en position de force, à travers la récupération politique de l’événement. Maintenant, il n’y aura rien d’autre au menu que la réconciliation qui passe par le respect des griefs énoncés de part et d’autre, sinon ce sera la crispation de la situation.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login