Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Caniveaux, bouches d'égout... tout est mélangé !
 
Une bouche d'égout qui se déverse dans un caniveau, ici ce mardi matin à Angré Search Angré dans la commune de Cocody Search Cocody à Abidjan

Cote d’Ivoire - Le 4 décembre 2012 © koaci.com - Il est désormais banal à Abidjan Search Abidjan de voir les eaux des égouts se déverser dans les caniveaux, d’observer après une pluie, les regards drainer les excréments, les restes de papiers hygiéniques ou même des préservatifs sur la route ou encore de voir les passants dans la rue marcher à cloche pieds pour essayé d’éviter les eaux de ruissellement qui s’échappent des caniveaux déjà chargé d’ordures ménagères.

Ces scènes sont devenues habituelles dans la capitale économique Ivoirienne, mais le plus étonnant c’est d’effectuer ce constat dans les quartiers des deux-plateaux et de la riviera : vallons, les perles ,angré, palmeraie, construits en dernier et censés être des quartiers avec des maisons de standing, des quartiers résidentiels huppés. Lors du boom de la construction de cette partie d’Abidjan à la fin des années 80, ces quartiers résidentiels étaient prévus pour palier à l’explosion démographique d’Abidjan, la population du quartier de Cocody Search Cocody est passée de 251000 habitants en 1998 à près de 600.000, douze ans plus tard. Les infrastructures prévues pour répondre à l’évolution démographique des années 80 sont désormais vétustes, il est logique que des canalisations pouvant satisfaire une population de deux cent mille habitants ne font plus le poids lorsque celle-ci a doublé.

Constat

Depuis les années 1990 il n’y a pas eu de travaux d’envergure pour palier à l’augmentation de la population de ces zones. Résultat : à la moindre pluie, les eaux des regards n’arrivent plus à charrier convenablement leurs contenus vers les grands bassins prévus à cet effet, aussi l’eau se fraie un chemin tant bien que mal dans les caniveaux, parfois dans les maisons. La famille Kouamelan habite les perles depuis 1996 et depuis quelques années les choses ont énormément changé, comme le témoigne Mme Kouamelan : « Avant il n’y avait pas de problème, mais depuis 2006, quand il pleut l’eau des wc coule devant notre porte, ça sent mauvais et ce n’est pas beau à voir. Donc on a détourné un tuyau, maintenant l’eau coule directement dans le caniveau derrière la maison ». Cette situation n’est malheureusement pas isolée dans les quartiers environnants. Du cote des autorités habilite à ces taches, chacun se rejette la responsabilité, selon les agents de SODECI, zone de Cocody-Nord. Les infrastructures de l’état ne seraient pas en cause, elles ont certes besoin d’entretien mais elles tiennent la route. Ce sont plutôt les promoteurs immobiliers qui ne respecteraient pas les normes de construction. D’où la situation constatée aujourd’hui. Nous n’avons malheureusement pas eu le témoignage d’un responsable de promotion immobilière qui s’est refuse à tout commentaire, pourtant ce ne sont pas les promotions qui manquent au deux-plateaux : Les manguiers, les caféiers, les perles, Star pour ne citer que celles-là, construites pour satisfaire le besoin immobilier d’une capitale qui grossit à vue d’œil.

Tous responsables

Néanmoins, aussi bien les promoteurs, les riverains que l’État, tous ont une part de responsabilité dans cette situation chacun à son niveau. Les riverains doivent déjà commencer par ne pas confondre poubelles, bouches d’égouts et caniveaux : les poubelles servent à jeter les ordures, les égouts à faire couler l’eau des usées de la maison comme celle de la cuisine et des toilettes et les caniveaux à drainer les eaux de ruissellements. Lorsqu’on jette les ordures dans les caniveaux ils se bouchent logiquement, et c’est bonjour les moustiques, les mauvaises odeurs et les eaux usées devant nos maisons. Les promoteurs immobiliers devraient être plus responsables et construire des maisons aux normes qui respectent leurs promesses de ventes. Quant à l’État il devrait être plus regardant dans ce secteur, plus ferme pour punir les contrevenants et assurer l’entretien des infrastructures qui existent. N’attendons pas un drame pour réagir.

Nanita
 
 
9183 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 04/12/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions jordanchoco2020
 
hum pas grave si on aime son pays y'a pas de raison.qui peut souhaiter voir son pays dans cet état et surtout s'en rejouir.c'est surement un probléme de refondation sur des constructions récentes c'est tout de même etonnant. Pas un soucis la solution avec l'aide de tous les ivoir...
hum pas grave si on aime son pays y'a pas de raison.
qui peut souhaiter voir son pays dans cet état et surtout s'en rejouir.
c'est surement un probléme de refondation sur des constructions récentes c'est tout de même etonnant. Pas un soucis la solution avec l'aide de tous les ivoiriens de bonne volonté va tenter de regler cela. Bien entendu des grevistes, melangeur vont arriver pour raconter du n'importe quoi mais le coup de balaie a commencer depuis abobo pour venir partout, quand on aime son pays on le laisse pas dans cet etat pour aller danser le yazoo au palais de la culture, ou jouir a remplir les caniveaux .

J'espere que les deputés , les ministres, les prefets tous les ivoiriens epris de bonne volonté vont se mettre au travail, ado toi trouve les fonds et y'aura pas de raison.
En tout cas merci koaci pour ce descriptif dès plus précis.
maintenant fini le bavardage au travail, y'a plein de gens qui cherche du taf , faut mettre les fonds en face et daba les brouteurs qui voudraient s'amuser go pour la nouvelle CIV, on est toujours dans le timing de la solution pour le moment.
 
 
Read more
See his contributions Packetmoney
 
c'est la merde laissée par les refondus qui font surface. Au fait je cherche avec une torche en plein midi ce que les refondus ont fait de positif dans ce pays. Wattra tu as du "pan" sur le planche!
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login