Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
COTE D'IVOIRE: CELEBRATION ET JOIE: casses, vols et viols à la gloire des éléphants !
 
ABIDJAN LE 5 FÉVRIER 2012 © koaci.com - Le coup de sifflet final du match opposant la cote d'ivoire à la guinée équatoriale pays co-organisteur de la CAN en phase des quarts de finals était certainement de mauvais augure. Car quelques minutes plutard à Abidjan, les instincts primitifs avaient refaient surface.

En effet, hier samedi 04 février aux environs de 21heures, après la qualification annoncée pour les demi-finales, le pays tout entier s'était lancé dans une animation frénétique. Un oubli de soi et ce à tous les niveaux, avaient pour l'occasion permis aux personnes peux scrupuleuses d'infiltrer les rangs et de déjouer la vigilance des forces de l'ordre.

Ainsi à Abobo Search Abobo dans divers endroits de la commune, des magasins ont pu être cambriolés, des matériels emportés et des personnes ont même été dépouillées de leur bien. Voilà en tout le constat que l'on pouvait faire durant ces moments d'agitation.

Aussi, des filles ivres de joie dans divers endroits ont été accostées et du coup violées par des groupes de personne.
Allant aux faits, le sexe avait primé le terrain ce soir là. La silhouette des jeunes filles qui blessaient sans doute les hormones étaient des motifs plus que valables pour des quidams qui n'avaient plus le contrôle de leur libido.

Alors dans ces conditions, au quartier sogefhia d'Abobo, plusieurs cas de viols et tentatives de vols ont été constatés dans la masse. De même à Adjamé liberté, où les passants n'ont pu échapper au noyau formé juste au rond et qui guettait chaque carrefour.

En plus , les automobilistes en ont payé les frais. Les acrobates du jour n'avaient pas trouvé mieux que les véhicules pour s'exercer. Dans la suite, tous les automobilistes qui avaient la malchance de se trouver dans ces lieux de joie occasionnelles n'avaient que leurs yeux pour apprécier le spectacle parfois alarmant.

Par ailleurs nos "chouchous libérateurs" n'ont pas manqué de se distinguer. Fidèles amis de la kalachnikov, ils se sont essayés à quelques coups de rafales au niveau de la grande gare à la gendarmerie d'Abobo et à pk18. Tout ceci suscitant parfois la panique au sain de la population.

Adriel, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
13104 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 05/02/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions LE Gle
 
 DIFFICILE, le retour à la « normale »! Un malheur arrive aux ivoiriens, c’est problème. Un bonheur leur arrive, c’est plus grave. Mais alors que leur faut-il ? Certainement une « démocratie contrôlée » qui passe par le « nettoyage »de la population en extirpant la racaille. Mais...
 DIFFICILE, le retour à la « normale »! Un malheur arrive aux ivoiriens, c’est problème. Un bonheur leur arrive, c’est plus grave. Mais alors que leur faut-il ? Certainement une « démocratie contrôlée » qui passe par le « nettoyage »de la population en extirpant la racaille. Mais là aussi, sûr que si nos « chouchous » avaient réagit, Adriel aurait crié au scandale, à la confiscation de la liberté…
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
C'est bien de voir la queue du loup et prendre ses precautions avant que le loup meme ne sorte..............................................Et si nous sommes qualifies pour la finale et encore si nous remportons la CAN ??????? ....c'est possible que la BCEAO soit encore "DEVALIS...
C'est bien de voir la queue du loup et prendre ses precautions avant que le loup meme ne sorte..............................................Et si nous sommes qualifies pour la finale et encore si nous remportons la CAN ??????? ....c'est possible que la BCEAO soit encore "DEVALISEE" si nous remportons la CAN.......................
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login