Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Le colonel Christophe Paczka prend la tête de la force licorne
 
- Communique de la force licorne transmis à koaci.com pour diffusion - Le 21 février 2014, le mandat 32 de la force interarmées Licorne, placé sous le commandement du lieutenant-colonel Stéphane Caille, chef de corps du 1er régiment d’infanterie de Marine (1er RIMa) d’Angoulême, s’est achevé après quatre mois de présence en République de Côte d’Ivoire.

Au cours d’une cérémonie sur la place d’armes du camp de Port-Bouët, le COMANFOR Licorne a passé le témoin au colonel Christophe Paczka, chef de corps du 2e régiment d’infanterie de Marine (2e RIMa) d’Auvours. En présence des autorités politiques et militaires, le COMANFOR Licorne mandat 32 a effectué une dernière revue des troupes avant de rendre les honneurs aux drapeaux puis a déposé une gerbe au monument aux morts du camp de Port-Bouët.

« Je m’apprête à quitter un pays magnifique, dynamique et sur la voie de la normalisation. J’aurais été marqué par la volonté du peuple ivoirien à surmonter les années de crise et par l’admiration que je ressens face à votre faculté à relever les défis » a confié le lieutenant-colonel Stéphane Caille lors de son discours.

Depuis le 18 octobre 2013, le mandat 32 a accordé une place prépondérante à l’accompagnement de la reconstruction de l’armée ivoirienne. Poursuivant l’engagement des mandats précédents, les militaires français ont conduit des actions d’assistance militaire opérationnelle au profit des bataillons d’Abidjan, de l’Etat-major général, de l’Ecole nationale des sous-officiers d’active des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) et de la compagnie de protection ivoirienne en attente d’une projection au sein de la MINUSMA.

La force Licorne a également réalisé des actions civilo-militaires au profit de la population ivoirienne : dons de kits scolaires et sportifs à des écoles, aide médicale à la population, organisation d’arbres de Noël au service pédiatrique Eveil du CHU de Cocody, au profit du quartier Oryx, voisin du camp de Port-Bouët, etc. Le colonel Christophe Paczka, prenant le commandement du mandat 33 de la force Licorne est accompagné d'un état-major tactique, d’une compagnie d’infanterie et d’une compagnie de commandement et de logistique issues du 2e RIMa, d’un escadron de combat armé par le RICM ainsi que de militaires issus de différentes entités, principalement dans le domaine du soutien.
 
 
10120 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 22/02/2014
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions jean79
 
Je pense que le FPI, les partis frères, les journaux, la société civile doivent exiger un point sur la santé de Dramane et montrer des images !!!! S'il est mort, qu'on nous le dise, s'il est vivant couché qu'on le montre s'il marche qu'il passe à la télé ! On doit savoir !...
Je pense que le FPI, les partis frères, les journaux, la société civile doivent exiger un point sur la santé de Dramane et montrer des images !!!! S'il est mort, qu'on nous le dise, s'il est vivant couché qu'on le montre s'il marche qu'il passe à la télé ! On doit savoir !
 
 
Read more
See his contributions jordanchoco2020
 
Jean pasteur pédophile croque mort refondu tu es hors sujet......
 
 
 
See his contributions jean79
 
oui , mais au moins tu as reçu le message, petit buveur de sang
 
 
 
See his contributions mathiasfk
 
Est ce qu'on a vraiment besoins de ces conneries. Nos budgets sont destines a soutenir des cancres comme ceux ci. Ils contribuent a quoi pour le development de la cote d'ivoire? Ils défendent les intérêts de qui?
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
@jean pédophile, regarde moi je condamné les buveur de sang maintenant toi condamné le prêtre sodomiseur d une jeune etudiante.... vas y on attend
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login