Logo Koaci
 
 
 
COTE D'IVOIRE: Fin du conflit à la MATCA, Adama Coulibaly retrouve son fauteuil
 
COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 24 MARS 2012 © koaci.com - Un protocole d’accord mettant fin au conflit entre les membres du conseil d’administration de la Mutuelle d’assurance des taxis compteurs (MATCA) a été signé le 19 mars dernier entre les deux parties en palabre. Du coup, Adama Coulibaly Search Adama Coulibaly reprend le contrôle du conseil d’administration après cinq mois de « suspension ».

Les administrateurs de la Mutuelle d’assurance des taxis compteurs en palabre depuis bientôt cinq mois ont fumé le calumet de la paix donnant ainsi une chance à leur mutuelle de survivre. Les deux parties en conflit ont signé le 19 mars dernier un protocole d’accord mettant fin définitivement au différent qui les liait. « Les parties conviennent du maintien des mandats du président, du vice-président et du conseil d’administration issu de l’assemblée générale du 29 décembre 2009, » lit-on dans le protocole d’accord signé conjointement par Adama Coulibaly Search Adama Coulibaly et Yaya Mamadou Diallo dont les deux camps étaient opposés. Tout en maintenant les membres des deux parties en conflit à leurs postes, la Direction des assurances initiatrice de ce protocole d’accord a rappelé au groupe dirigé par Yaya Mamadou Diallo que la mesure de suspension imposée au groupe d’Adama Coulibaly n’avait pas sa raison d’être. « La Direction des assurances a fait savoir au groupe du vice-président que la mesure de suspension ne figure nullement pas dans les textes qui régissent la société et que si les faits reprochés au PCA sont avérés, la CIMA prendra les mesures nécessaires, » précise le protocole d’accord dans son troisième paragraphe désavouant ainsi le groupe à Yaya Mamadou Diallo. Outre cette mise au point de la Direction des assurances, les deux parties se sont engagées à suspendre toutes les actions en cours et de ne pas initier de nouvelles actions au niveau de la justice en attendant l’examen du dossier de la MATCA Search MATCA par la prochaine session de la Commission régionale de contrôle des assurances (CRCA). Les parties conviennent de s’abstenir de tout esprit de vengeance au d’exclusion dans les prises de décision au sein du conseil d’administration de se référer au statut de la société, à l’acte uniforme de l’OHADA et au code des assurances en vue d’un fonctionnent régulier du conseil d’administration, » précise-t-on dans le protocole d’accord élaboré en présence des représentant du ministère de l’économie et du Trésor.

Nous apprenions par ailleurs qu’en retrouvant le fauteuil de PCA, Adama Coulibaly Search Adama Coulibaly aura fort à faire, puisque durant cinq mois d’absence ses prédécesseurs auraient mal géré la mutuelle. Quel sera son attitude face à cette situation, puisque la Direction des assurances a reconnu que sa suspension était illégale.

Wassimagnon, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
3977 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 24/03/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login