Logo Koaci
 
 
 
COTE D'IVOIRE: Les consommateurs de viande en danger: un abattoir à ciel ouvert découvert à Yopougon
 
COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 9 MARS 2012 © koaci.com - Les consommateurs de viande bœuf à Yopougon Search Yopougon l’ignorent certainement. Mais la viande fraiche qu’on leur sert sur le marché au quartier Maroc, situé sur la route de Dabou, provient d’un abattoir situé en plein air dans une broussaille.

La chose n’est pas connue de tous. Mais la viande qu’on retrouve sur le marché baptisé “Djédjé Bagnon” provient d’un abattoir situé à quelques encablures dudit marché, derrière quelques rangées de maisons. C’est un espace qu’on pourrait baptisé de vert vu qu’il est recouvert de gazon.

Ce site ayant servi quelque fois de dépotoir et surtout situé pas très loin des ranchs ou parcs à bœufs sert de lieu d’abattage du bétail destine à la vente. C’est d’ailleurs à cause de cet espace devenu abattoir de fortune que le marché “bagnon” est aussi appelé par les usagers des taxis communaux “Abattoir de Yopougon”.

Le cadre ayant servi de dépotoir, il n’est donc pas nécessaire de souligner qu’il est inapproprié pour l’abattage des animaux Search animaux destinés à la consommation des hommes. Par ailleurs, les alentours de ce lieux sont bordés de vieilles maisons inachevées qui servent parfois de douches pour les habitants de la zone. Quelque fois, l’eau sale des ménages est déversée pas très loin du site attirant ainsi mouches et moustiques.

Et pourtant, c’est là que les bouchers, accompagnés des propriétaires des bêtes ou les bergers, nigériens pour la plus part, à qui les troupeaux sont confiés tuent et dépècent la viande dans l’herbe verte ou quelque fois sur des planches, une feuille de tôle ou sur de simples pans de sac découpés et étalés sur la verdure.

Les risques d’infections de la viande ainsi traitée sont grands. Pire, une fois cette viande sur le marché, les conditions dans lesquelles elle est traitée sont moins rassurantes pour les consommateurs qui ignorent tout des conditions d’abattage des bœufs. En effet, les bouchers du marché Djédjé Bagnon exposent la viande sur les tables ou la suspende à l’aide de crochets sous les étales au grand air. Aucune protection contre les mouches et la poussière surtout que le marché est situé en bordure de route et qu’ un dépotoirs est situé pas très loin non plus du lieu.

Les mouches sont ainsi invitées à pondre en toute quiétude leurs œufs sur la viande que les clients, toujours plus nombreux à se rendre dans ce marché, viendront acheter Est-ce l’ignorance ou la négligence des consommateurs qui donnent lieu à cette situation, pour le moins, dangereuse car source de maladies?

Les autorités de la plus grande commune de Côte d’ivoire sont-ils conscients de cette réalité que nous relayons? Quoiqu'il en soit, le danger qui menace les consommateurs de la viande fraîche de bœuf à Yopougon Search Yopougon sont en danger et les autorités communales, ou plus loin, la ministre de la salubrité urbaine gagnerait à prendre des mesures immédiatement pour éviter des intoxications alimentaires dans les jours, semaines ou mois à venir.

À l’endroit des consommateurs de viande, un homme averti en vaut deux. Dénoncez donc cette situation afin que les bouchers du marché “Bagnon prennent des mesures pour sécuriser la viande.

François Mérouze, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
9022 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 09/03/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login